À Césarée, il y avait un officier de l’armée romaine qui s’appelait Corneille. Il n’était pas Juif, mais les Juifs le respectaient. Il était généreux avec les pauvres. Il croyait en Jéhovah et il le priait tout le temps. Un jour, un ange lui est apparu et il lui a dit : “Dieu a entendu tes prières. Envoie des hommes à Joppé, dans la ville où est Pierre, et demande-​lui de venir te voir.” Corneille a tout de suite envoyé trois hommes à Joppé, à environ 50 kilomètres au sud de Césarée.

Pendant ce temps, à Joppé, Pierre a eu une vision. Il a vu des animaux que les Juifs n’avaient pas le droit de manger, et il a entendu une voix lui dire : “Mange ces animaux.” Mais Pierre a refusé. Il a dit : “Je n’ai jamais mangé d’animal impur !” La voix lui a répondu : “Ne dis pas que ces animaux sont impurs. Dieu les a rendus purs.” Et la voix a ajouté : “Il y a trois hommes devant ta porte. Va avec eux.” Pierre est allé à la porte et il a demandé aux hommes pourquoi ils étaient là. Ils lui ont répondu : “C’est Corneille, un officier de l’armée romaine, qui nous envoie. Il faut que tu ailles chez lui, à Césarée.” Pierre les a invités à rester pour  la nuit. Le lendemain, il est parti avec eux à Césarée, avec quelques frères de Joppé.

Quand Corneille a vu Pierre, il s’est mis à genoux devant lui. Mais Pierre lui a dit : “Relève-​toi ! Je suis un homme, comme toi. D’habitude, les Juifs n’entrent pas chez les gens des autres nations, mais Dieu m’a dit d’aller chez toi. Maintenant, dis-​moi, s’il te plaît, pourquoi tu m’as demandé de venir.”

Corneille a dit à Pierre : “Il y a quatre jours, je priais Dieu, et un ange m’a dit d’envoyer des hommes te chercher. S’il te plaît, parle-​nous de Jéhovah et enseigne-​nous.” Pierre leur a expliqué : “J’ai compris que Dieu n’est pas partial : il accepte tous ceux qui veulent l’adorer.” Il leur a enseigné beaucoup de choses sur Jésus. Puis l’esprit saint est venu sur Corneille et sur ceux qui étaient avec lui. Ensuite, ils se sont tous fait baptiser.

« [Dieu] approuve toute personne qui le craint et fait ce qui est juste, quelle que soit sa nation » (Actes 10:35).