Jéhovah a choisi Jérémie comme prophète. Il lui a demandé de prêcher aux habitants de Juda et de leur dire d’arrêter de faire des choses mauvaises. Mais Jérémie lui a dit : “Jéhovah, je suis trop jeune. J’aurai du mal à parler au peuple.” Jéhovah lui a répondu : “N’aie pas peur. Je te dirai ce que tu dois dire. Et je t’aiderai.”

Jéhovah a dit à Jérémie : “Rassemble les anciens du peuple, casse une jarre en terre devant eux et dis-​leur : ‘Jérusalem sera cassée en morceaux comme cette jarre.’” Quand Jérémie a fait ce que Jéhovah lui avait demandé, les anciens se sont mis en colère. Un prêtre qui s’appelait Pashour l’a frappé et, pour le punir, il lui a fixé les mains et les pieds dans des blocs de bois. Jérémie n’a pas pu bouger de toute la nuit. Le lendemain matin, Pashour l’a libéré. Alors Jérémie a dit : “Je n’en peux plus. Je vais arrêter de prêcher.” Mais a-​t-​il vraiment arrêté de prêcher ? Non. Il a réfléchi et il s’est dit : “Le message de Jéhovah est comme un feu à l’intérieur de moi. Je ne peux pas arrêter de prêcher.” Il a donc continué d’avertir le peuple.

Des années plus tard, il y a eu un nouveau roi de Juda. Les prêtres et les faux prophètes n’aimaient pas le message que Jérémie prêchait. Ils ont dit aux princes : “Cet homme mérite de mourir.” Mais Jérémie leur a dit : “Si vous me tuez, vous tuerez un homme innocent. Ce que je dis vient de Jéhovah, pas de moi.” Alors les princes ont répondu : “Non, cet homme ne mérite pas de mourir.”

Jérémie a continué de prêcher et les princes ont fini par se mettre en  colère. Ils ont demandé au roi de faire tuer Jérémie. Le roi leur a dit qu’ils pouvaient lui faire ce qu’ils voulaient. Les princes ont alors jeté Jérémie dans un puits profond et plein de boue pour qu’il y meure. Jérémie a commencé à s’enfoncer dans la boue.

Ébed-Mélek était un des serviteurs du roi. Il est allé le voir et il lui a dit : “Les princes ont jeté Jérémie dans un puits ! Si on le laisse là, il va mourir.” Le roi lui a ordonné de prendre 30 hommes avec lui et de faire sortir Jérémie du puits. Comme tu peux le voir, Jérémie n’a permis à rien de l’empêcher de prêcher. Ne penses-​tu pas que nous devrions être comme lui ?

« Tout le monde vous haïra à cause de mon nom. Mais celui qui aura enduré jusqu’à la fin sera sauvé » (Matthieu 10:22).