Darius le Mède était un autre roi de Babylone. Il a vu que Daniel n’était pas comme les autres et il l’a nommé responsable des hommes les plus importants du pays. Ces hommes étaient jaloux de Daniel et ils voulaient se débarrasser de lui. Ils savaient qu’il priait Jéhovah trois fois par jour. Ils ont donc dit à Darius : “Ô roi, il faudrait qu’il y ait une loi qui ordonne à tout le monde de ne prier que toi. Si quelqu’un désobéit à cette loi, il devra être jeté dans une fosse aux lions.” Darius a bien aimé cette idée et il a signé la loi.

Daniel a entendu parler de cette nouvelle loi. Mais il est allé chez lui et, comme d’habitude, il s’est mis à genoux devant une fenêtre ouverte pour prier Jéhovah. Les hommes qui étaient jaloux de Daniel sont entrés brusquement chez lui et ils l’ont trouvé en train de prier. Alors ils ont couru chez Darius pour lui dire : “Daniel te désobéit ! Il prie son Dieu trois fois par jour.” Darius aimait Daniel et il ne voulait pas qu’il meure. Pendant toute la journée, il a essayé de trouver un moyen de le sauver. Mais même le roi n’avait pas le droit de changer une loi qu’il avait signée. Darius a été obligé d’ordonner à ses hommes de jeter Daniel dans une fosse pleine de lions féroces.

 Cette nuit-​là, Darius était tellement inquiet pour Daniel qu’il n’arrivait pas à dormir. Le matin, il a couru à la fosse aux lions et il a demandé : “Daniel, ton Dieu t’a-​t-​il sauvé ?”

Darius a entendu une voix : c’était Daniel ! Daniel lui a répondu : “L’ange de Jéhovah a fermé la gueule des lions. Ils ne m’ont pas fait de mal.” Darius était tellement content ! Il a ordonné qu’on fasse sortir Daniel de la fosse. Daniel n’avait même pas une égratignure. Alors le roi a donné cet ordre : “Jetez dans la fosse les hommes qui ont accusé Daniel !” Quand ces hommes ont été jetés dans la fosse, les lions les ont dévorés.

Darius a envoyé cet ordre à son peuple : “Tout le monde doit craindre le Dieu de Daniel ! Son Dieu l’a sauvé des lions.”

Est-​ce que, comme Daniel, tu pries Jéhovah chaque jour ?

« Jéhovah sait délivrer de l’épreuve les hommes qui lui sont attachés » (2 Pierre 2:9).