L’HOMME qui est à genoux s’appelle Étienne. C’est un fidèle disciple de Jésus. Mais voyez ce qui lui arrive. On lui lance de grosses pierres. Pourquoi le déteste-t-on au point de vouloir le faire mourir? Que s’est-il passé?

Étienne accomplissait des miracles remarquables. Cela déplut à quelques hommes, qui se mirent à discuter avec lui au sujet de l’enseignement qu’il donnait au temple. Mais la discussion tourna à leur confusion, car Étienne était rempli de sagesse divine. Furieux, ses ennemis se saisirent de lui et l’amenèrent au Sanhédrin. Là, ils firent comparaître de faux témoins.

Le grand prêtre lui demanda alors si ce que disaient les témoins était exact. Étienne lui répondit par un long discours. Pour conclure, il parla de ceux qui avaient persécuté jadis les prophètes de Dieu. Puis il dit: ‘Vous êtes comme eux. Vous avez tué Jésus, le serviteur de Dieu.’

À ces mots, les chefs religieux devinrent furieux et se mirent à grincer des dents. Mais Étienne, les yeux fixés vers le ciel, s’écria: ‘Je vois Jésus debout à la droite de Dieu!’ Alors, mettant les mains sur les oreilles, ils se ruèrent sur lui, l’empoignèrent et le traînèrent hors de la ville.

Là, ils enlevèrent leurs manteaux et les confièrent à la garde d’un jeune homme appelé Saul. Le voyez-vous? Puis ils se mirent à lancer des pierres à Étienne, qui tomba à genoux et dit: ‘Jéhovah, ne les punis pas pour cela.’ (Il savait que plusieurs de ses bourreaux étaient les dupes des chefs religieux.) Après ces paroles, Étienne mourut.

Quand quelqu’un vous fait du tort, cherchez-vous à lui rendre la pareille? Demandez-vous à Dieu de vous venger? Ni Étienne ni Jésus n’ont agi ainsi. Ils se sont montrés bons même envers ceux qui leur faisaient du mal.