EN QUITTANT la pièce du haut, Jésus et ses apôtres se rendirent au jardin de Gethsémané. Quand ils furent arrivés, Jésus leur recommanda de veiller et de prier. Puis, s’étant éloigné à une faible distance, il tomba la face contre terre et se mit à prier.

Ensuite il retourna auprès de ses apôtres. Ils dormaient! À trois reprises, Jésus leur recommanda de veiller, mais chaque fois qu’il revenait il les trouvait en train de dormir. La troisième fois qu’il revint, il leur dit: ‘Comment pouvez-vous dormir en un moment pareil, car le Fils de l’homme va être livré entre les mains de ses ennemis.’

Juste à cet instant, ils entendirent un bruit de pas. Tout à coup surgit une troupe de gens munis d’épées, de bâtons et de torches. Quand la bande se fut approchée, un homme s’en détacha qui se dirigea droit sur Jésus et l’embrassa (voyez l’image). C’était Judas Iscariote. Pourquoi donna-t-il un baiser à Jésus?

Jésus lui demanda: ‘Judas, est-ce que tu me trahis par un baiser?’ Ainsi le baiser était un signe. Il désignait Jésus à la bande armée. Mais Pierre n’allait pas laisser ces hommes s’emparer de Jésus sans se battre. Il dégaina l’épée qu’il avait apportée et en frappa quelqu’un qui se trouvait à côté de lui. La lame, manquant de peu le crâne de l’homme, lui emporta l’oreille droite. Jésus toucha l’oreille du blessé et le guérit.

Jésus dit à Pierre: ‘Remets ton épée à sa place. Ne crois-tu donc pas que je puisse demander à mon Père d’envoyer des milliers d’anges à mon secours?’ Mais Jésus n’en fit rien, car il savait que l’heure était venue pour ses ennemis de s’emparer de lui et de l’arrêter. Il se laissa donc emmener. Voyons ce qui lui arriva.