Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

Recueil d’histoires bibliques

 83HISTOIRE

Les murailles de Jérusalem

Les murailles de Jérusalem

LES Israélites sont occupés ici à reconstruire les murs de Jérusalem. Lorsque Nébucadnezzar avait détruit Jérusalem (il y avait de cela 152 ans), il avait démoli ses murailles et incendié ses portes. À leur retour de Babylone, les Israélites n’avaient pas aussitôt relevé les murs de Jérusalem.

On imagine le sentiment d’insécurité qui devait régner à Jérusalem. Faute de murailles, la ville était livrée sans défense aux entreprises de ses ennemis. Or voici qu’un jour arriva Néhémie, l’homme qui aida les habitants de Jérusalem à rebâtir enfin les murs de leur ville. Qui était Néhémie?

C’était un Israélite de Suse, la ville de Mardochée et de la reine Esther. Néhémie travaillait au palais royal. Peut-être était-il lié avec Mardochée et Esther. Mais il n’est pas dit dans la Bible qu’il était attaché au service particulier de l’époux d’Esther, le roi Assuérus. Par contre, il occupa une charge auprès de son successeur, le roi Artaxerxès.

Vous souvenez-vous d’Artaxerxès? C’est ce bon roi qui remit beaucoup d’argent à Esdras, avec ordre de le porter à Jérusalem et de l’employer à l’embellissement du temple. Mais Esdras ne rebâtit pas les murs de la ville. Ce fut Néhémie qui les releva.

Il y avait treize ans qu’Artaxerxès avait remis à Esdras l’argent destiné à l’embellissement du temple. Néhémie était maintenant l’échanson de ce souverain. Il lui versait à boire et s’assurait que personne ne tentait de l’empoisonner.

Or un jour il reçut la visite de son frère Hanani et de quelques hommes venus d’Israël. Les visiteurs lui décrivirent les graves difficultés que rencontraient les Israélites et l’état des murs de Jérusalem: ils étaient toujours en ruines. Attristé par ces nouvelles, Néhémie pria Jéhovah.

Un jour, le roi remarqua sa tristesse et lui en demanda la cause. ‘C’est parce que Jérusalem est dans une situation lamentable’, lui répondit Néhémie, ‘et que ses murailles sont démolies.’ ‘Quelle est donc ta requête?’ fit le roi.

‘Laisse-moi aller à Jérusalem’, dit Néhémie, ‘pour que je relève ses murailles.’ Le bon roi Artaxerxès lui permit de partir et l’autorisa même à prendre le bois nécessaire à certains travaux de construction. Peu après son arrivée à Jérusalem, Néhémie révéla ses projets aux habitants, qui les approuvèrent et dirent: ‘Mettons-nous à l’ouvrage!’

Voyant que la réparation des murailles avançait, les ennemis des Israélites se promirent de venir les tuer et de faire cesser le travail. Mais Néhémie eut vent de leur complot. Il distribua aux travailleurs des épées et des lances et leur dit: ‘Combattez pour vos frères, vos enfants, vos femmes et vos maisons!’

Les bâtisseurs furent courageux. Ils se tinrent au travail, leurs armes à portée de main jour et nuit. Les murs furent achevés en 52 jours! La ville était en sécurité. Néhémie et Esdras enseignèrent au peuple la loi de Dieu, et le peuple fut heureux.

Cependant rien n’était plus comme avant la déportation à Babylone. Le peuple se trouvait sous la domination du roi de Perse. Mais Jéhovah avait fait une promesse. Il avait promis d’envoyer un nouveau roi qui apporterait la paix aux hommes. Qui serait ce roi? Comment établirait-il la paix sur la terre? Il se passa 450 ans avant qu’on en sût davantage sur ce point. Puis eut lieu une naissance d’une extrême importance. Les pages suivantes vous en diront plus long à ce sujet.