IL Y AVAIT plus de dix ans que le roi Nébucadnezzar avait déporté à Babylone les plus instruits d’entre les Israélites. Et maintenant voyez ce qui arrive! Jérusalem est incendiée, et ceux de ses habitants qui n’ont pas été tués sont emmenés captifs à Babylone.

Les prophètes ne l’avaient-ils pas annoncé? La ville serait détruite si le peuple ne revenait pas de ses mauvaises voies. Mais les Israélites restèrent sourds à leurs avertissements et continuèrent à servir les faux dieux. Ils méritaient donc d’être punis. Le prophète Ézéchiel nous décrit les horreurs que les Israélites commettaient en ce temps-là.

Qui était Ézéchiel? Il était du nombre des jeunes gens que Nébucadnezzar avait déportés à Babylone plus de dix ans avant la destruction de Jérusalem. À l’époque, Daniel et ses trois compagnons, Schadrach, Méschach et Abednégo, avaient été emmenés eux aussi à Babylone.

C’est pendant que le prophète Ézéchiel se trouvait encore à Babylone que Jéhovah lui fit voir les horreurs qui se commettaient au temple de Jérusalem. Alors que le prophète était présent de corps à Babylone, Dieu le transporta en esprit à Jérusalem et lui montra ce qui se passait au temple.

‘Vois toutes les horreurs que le peuple commet dans le temple!’ lui dit Jéhovah. ‘Regarde le mur couvert de toutes sortes d’images de reptiles et d’autres animaux et observe tous ces Israélites qui leur rendent un culte!’ Ézéchiel voyait tout cela, et il le consigna par écrit.

‘Vois-tu ce que font en secret les chefs d’Israël?’ lui demanda Jéhovah. Ézéchiel contempla la scène. Il y avait là soixante-dix hommes qui adoraient de faux dieux et qui disaient: ‘Jéhovah ne nous voit pas. Il a quitté le pays.’

Puis Jéhovah montra à Ézéchiel des femmes assises à la porte nord du temple et qui rendaient un culte au faux dieu Tammuz. Il lui montra aussi des hommes à l’entrée du temple. Ils étaient environ vingt-cinq. Ézéchiel les vit qui se prosternaient vers l’est et adoraient le soleil!

‘Ces gens-là ne me respectent pas’, lui dit Jéhovah. ‘Ils ne craignent pas de venir commettre des horreurs dans le temple. Aussi vont-ils sentir le poids de ma colère. Je n’aurai pas un regard de pitié le jour où le malheur fondra sur eux.’

Ce fut peu de temps après cette vision d’Ézéchiel (environ trois ans après) que les Israélites se révoltèrent contre Nébucadnezzar, qui vint les combattre. Au bout d’un an et demi, les Babyloniens réussirent à faire une brèche dans les murailles de Jérusalem et incendièrent la ville. La plupart des habitants furent tués ou déportés à Babylone.

Pourquoi Jéhovah permit-il cette terrible destruction? C’est parce que les Israélites refusaient de l’écouter et en prenaient à leur aise avec ses lois. Cela nous montre combien il est important d’obéir à Dieu.

Peu nombreuse était la population qui fut laissée dans le pays d’Israël. Le roi Nébucadnezzar lui donna pour chef un Juif nommé Guédaliah. Mais celui-ci périt assassiné par une bande d’Israélites. Redoutant la vengeance des Babyloniens et saisis de panique, tous les gens restés dans le pays s’enfuirent alors en Égypte, entraînant avec eux le prophète Jérémie.

Alors le pays d’Israël fut sans habitants. Pendant soixante-dix ans il fut dépeuplé, complètement vide et désert. Mais Jéhovah avait promis qu’au bout de soixante-dix ans il ramènerait son peuple au pays. Les pages suivantes vous diront ce qui arriva au peuple de Dieu pendant sa captivité à Babylone.