MAIS que se passe-t-il donc? Que fait le peuple? Il invoque un veau! Qu’est-ce qui lui a pris?

Comme le séjour de Moïse sur la montagne se prolongeait, le peuple dit: ‘Nous ignorons ce qui lui est arrivé. Faisons-nous donc un dieu qui marche à notre tête!’

‘Soit’, dit Aaron, frère de Moïse. ‘Ôtez les boucles d’or que vous avez aux oreilles et apportez-les-moi.’ Prenant cet or, Aaron le fondit et en fit un veau d’or. Alors les Israélites s’écrièrent: ‘Voilà notre Dieu, qui nous a fait sortir d’Égypte!’ Puis ils se divertirent et adorèrent le veau d’or.

À cette vue, Jéhovah fut enflammé de colère. Il dit à Moïse: ‘Vite, redescends! Le peuple se conduit très mal. Il a oublié toutes mes lois et se prosterne devant un veau d’or.’

Moïse obéit. Comme il approchait du camp, il vit le veau et le peuple qui chantait et dansait tout autour. Pris d’une violente colère, il brisa en les jetant à terre les deux tablettes qu’il avait en main et sur lesquelles étaient écrites les lois de Dieu. Il prit le veau d’or et le fit fondre. Puis il le réduisit en poudre.

Le peuple s’était très mal conduit. Aussi Moïse ordonna-t-il à un certain nombre d’hommes de prendre leur épée et de mettre à mort les adorateurs du veau d’or. Sous leurs coups tombèrent trois mille rebelles. Cet épisode biblique nous montre qu’il faut nous garder d’adorer d’autres dieux que Jéhovah.