LE SERPENT enroulé autour du poteau n’est pas un vrai serpent. C’est un serpent de cuivre. Sur l’ordre de Jéhovah, Moïse l’a dressé sur un poteau afin qu’on puisse le regarder et rester en vie. Les serpents sur le sol, eux, sont bien réels. Ils mordent le peuple et le rendent malade. Pourquoi?

C’est parce que le peuple parlait contre Dieu et contre Moïse. Il disait: ‘Pourquoi nous avez-vous fait sortir d’Égypte pour mourir dans le désert? Il n’y a ici ni nourriture ni eau, et nous sommes dégoûtés de la manne.’

Or la manne était un aliment agréable. C’était un don miraculeux de Jéhovah, de même que l’eau dans le désert. Mais le peuple oubliait les bienfaits divins. Son ingratitude fit que cette fois Jéhovah envoya contre lui les serpents, qui le mordaient et faisaient mourir beaucoup de monde.

Enfin le peuple vint dire à Moïse: ‘Nous avons péché en parlant contre Jéhovah et contre toi. Implore Dieu pour qu’il éloigne de nous les serpents.’

Moïse pria pour le peuple. Dieu lui dit alors de faire un serpent de cuivre et de le mettre sur un poteau afin que pût le regarder quiconque était atteint d’une morsure. Ainsi fit Moïse, et tous ceux qui étaient mordus et regardaient ce serpent, retrouvaient la santé.

Cet épisode biblique renferme une leçon. Nous ressemblons tous, en un sens, aux Israélites mordus par les serpents. En effet, nous sommes tous des mourants. Que voyez-vous autour de vous? Des gens qui vieillissent et qui meurent. C’est par suite de la désobéissance de nos premiers parents. Mais Jéhovah nous offre un moyen de salut.

Jéhovah envoya sur la terre son Fils Jésus Christ. Faussement accusé, Jésus fut pendu à un poteau. C’est pour nous sauver que Dieu a fait don de son Fils. Si nous regardons vers Jésus, si nous marchons sur ses traces, nous obtiendrons la vie éternelle.