DANS la Bible figure un livre intitulé Ruth. C’est l’histoire d’une famille qui vécut au temps où Israël avait des juges. Ruth était une jeune femme du pays de Moab; elle ne faisait donc pas partie d’Israël, le peuple de Dieu. Cependant, lorsque Ruth découvrit ce qu’est Jéhovah, elle s’attacha à lui. Ce fut Naomi, une femme âgée, qui lui fit connaître le vrai Dieu.

Naomi était Israélite. À cause d’une famine en Israël, Naomi s’était réfugiée au pays de Moab, avec son mari et ses deux fils. Son mari mourut dans ce pays. Ses fils épousèrent deux Moabites, Ruth et Orpah. Une dizaine d’années plus tard, ses deux fils moururent à leur tour. On imagine la douleur de Naomi et des deux jeunes femmes. Que va faire Naomi?

Un jour, Naomi résolut de rentrer en Israël. Ruth et Orpah, qui ne voulaient pas se séparer d’elle, la suivirent. Après que nos voyageuses eurent fait un bout de chemin, Naomi dit à ses belles-filles: ‘Rebroussez chemin! Allez habiter chacune chez votre mère.’

Puis Naomi leur dit adieu en les embrassant. Alors les deux jeunes femmes fondirent en larmes et lui dirent: ‘Non! nous voulons aller avec toi vers ton peuple.’ Mais Naomi leur répondit: ‘Retournez chez les vôtres, mes filles! Vous serez mieux chez vous.’ Orpah prit le chemin du retour. Ruth resta.

Naomi dit alors à Ruth: ‘Vois, Orpah s’en est retournée. Va avec elle.’ ‘Ne me presse pas de te quitter’, lui répondit Ruth. ‘Laisse-moi aller avec toi. Où tu iras j’irai, où tu habiteras j’habiterai. Ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu. Là où tu mourras, je mourrai et là je serai enterrée.’ Voyant que Ruth s’obstinait à l’accompagner, Naomi cessa d’insister auprès de la jeune femme.

Les deux femmes arrivèrent au pays d’Israël et s’y établirent. Ruth ne tarda pas à se rendre aux champs, car c’était le temps de la moisson des orges. Un homme qui s’appelait Boaz la laissa glaner dans ses champs. Savez-vous qui était la mère de Boaz? C’était Rahab de la ville de Jéricho.

Un jour, Boaz dit à Ruth: ‘On m’a raconté tout ce que tu as fait pour Naomi. Tu t’es montrée très bonne pour elle. Je sais que tu as quitté ton père, ta mère et ton pays pour venir habiter chez un peuple que tu ne connaissais pas auparavant. Puisse Jéhovah te récompenser!’

Ruth lui répondit: ‘Tu te montres très bon envers moi. Tes paroles m’ont rassurée et consolée.’ Boaz aimait beaucoup Ruth et il ne tarda pas à l’épouser. Quel bonheur pour Naomi! Elle goûta un bonheur encore plus grand le jour où Ruth et Boaz eurent leur premier fils, Obed. Obed devait devenir le grand-père de David. Il sera longuement question de David un peu plus loin.

Livre de Ruth.