LES hommes que vous voyez ici sont en danger de mort. Ils cherchent leur salut dans la fuite. Ce sont des espions israélites. La femme qui les aide s’appelle Rahab. Elle habite sur la muraille de Jéricho. Voyons pourquoi ces hommes sont en péril.

Les Israélites étaient sur le point de franchir le Jourdain pour entrer en terre de Canaan. Mais avant ce grand jour, Josué envoya deux espions, en disant: ‘Allez voir le pays et Jéricho.’

Arrivés à Jéricho, les espions se rendirent à la maison de Rahab. On prévint le roi de Jéricho: ‘Voici que deux Israélites sont venus ici cette nuit pour explorer le pays.’ Alors le roi envoya dire à Rahab: ‘Fais sortir les hommes qui sont venus chez toi!’ Mais Rahab les avait cachés sur le toit de sa maison. ‘Des hommes sont bien venus chez moi’, reconnut-elle, ‘mais je ne savais pas d’où ils étaient. Ils sont partis à la nuit tombante, comme on fermait la porte de la ville. Poursuivez-les vite, vous les rattraperez.’ Les envoyés du roi se lancèrent à leur poursuite.

Dès que les hommes du roi furent partis, Rahab rejoignit les espions sur le toit et leur dit: ‘Je sais que Jéhovah vous donnera le pays. Nous avons appris tout ce qu’il a fait pour vous. Je me suis montrée bonne pour vous; promettez-moi donc que, vous aussi, vous vous montrerez bons envers moi. Laissez-moi la vie sauve, à moi et aux miens.’

Les espions lui promirent la vie sauve, mais elle devait remplir certaines conditions. ‘Attache ce cordon rouge à ta fenêtre’, lui dirent-ils, ‘et réunis auprès de toi tous les tiens. Quand nous reviendrons nous emparer de la ville, nous verrons le cordon et nous épargnerons les occupants de ta maison.’ De retour auprès de Josué, les espions lui rendirent compte de leur mission.