LES deux garçons que vous voyez sur l’image ne se ressemblent guère. Le chasseur c’est Ésaü et celui qui garde le troupeau c’est Jacob.

Ésaü et Jacob étaient les deux fils jumeaux d’Isaac et de Rébecca. Isaac affectionnait Ésaü, qui était un habile chasseur et rapportait du gibier pour les siens. Mais Rébecca préférait Jacob qui, lui, était un garçon tranquille, paisible.

Abraham, leur grand-père, vivait encore. Jacob devait l’écouter de toutes ses oreilles quand il parlait de Jéhovah. Abraham est mort à 175 ans. Les jumeaux avaient alors 15 ans.

Quand Ésaü fut âgé de 40 ans, il épousa deux femmes du pays de Canaan. Isaac et Rébecca en furent très malheureux, car ces femmes n’adoraient pas Jéhovah.

Puis un jour il arriva une chose qui dressa Ésaü contre son frère Jacob. Le temps était venu où Isaac devait bénir son fils aîné. Étant l’aîné, Ésaü comptait sur cette bénédiction. Il oubliait qu’un jour il avait vendu à Jacob le droit à la bénédiction paternelle. D’autre part, dès avant la naissance des jumeaux, Dieu avait annoncé que la bénédiction serait donnée à Jacob. C’est ce qui arriva. Isaac accorda la bénédiction à son fils Jacob.

Quand Ésaü apprit la chose, il fut en colère contre Jacob. Si grande était sa colère qu’il parlait de tuer son frère. On prévint Rébecca, qui, prise d’inquiétude, dit à Isaac, son mari: ‘Ce serait affreux si Jacob, à son tour, épousait une des femmes du pays de Canaan.’

Alors Isaac appela son fils Jacob et lui dit: ‘Garde-toi de te marier avec une Cananéenne. Mais va plutôt à la maison de ton grand-père Béthuel, à Haran, et épouse une des filles de son fils Laban.’

Jacob écouta son père. Sans tarder, il fit le long voyage de Haran, où résidait sa parenté.