VOYEZ-VOUS ce que fait Abraham? Il tient un couteau à la main. On dirait qu’il va tuer son fils! Mais pourquoi le tuerait-il? Voyons d’abord comment Abraham et Sara eurent leur fils.

Dieu leur avait fait la promesse d’un fils. Or leur grand âge semblait rendre la chose impossible. Mais Abraham ne fut pas incrédule. Il crut que Dieu peut faire ce qui paraît impossible. Que se passa-t-il?

Après la promesse divine il s’écoula une année entière. Puis le jour vint où Abraham et Sara eurent un fils, Isaac, alors qu’ils avaient, lui, 100 ans et, elle, 90 ans.

Quand Isaac eut grandi, Jéhovah éprouva la foi d’Abraham. Il l’appela en disant: ‘Abraham!’ Abraham répondit: ‘Me voici!’ Dieu lui dit alors: ‘Prends ton fils, Isaac, et va sur une montagne que je t’indiquerai. Là tue ton fils et offre-le en sacrifice.’

À ces mots, Abraham éprouva une grande tristesse, car il chérissait son fils. D’autre part, Dieu n’avait-il pas promis que ses descendants habiteraient le pays de Canaan? Comment sa parole se réaliserait-elle sans qu’Isaac fût vivant? Abraham obéit néanmoins à Dieu.

Quand il fut arrivé à la montagne, Abraham lia son fils et le mit sur l’autel qu’il avait bâti. Puis il prit son couteau pour le tuer. Mais juste à ce moment l’ange de Dieu l’appela en disant: ‘Abraham! Abraham!’ Il répondit: ‘Me voici!’

Dieu lui dit: ‘Ne porte pas la main sur l’enfant! Ne lui fais aucun mal! Je sais maintenant que tu as foi en moi, car tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique.’

Combien grande était la foi d’Abraham! Pour lui, rien n’était impossible à Jéhovah; oui, il croyait que Jéhovah pouvait même ressusciter Isaac. Mais Dieu ne voulait pas vraiment la mort d’Isaac. Aussi Dieu fit-il qu’un bélier se prît les cornes dans un fourré et il dit à Abraham de l’offrir en sacrifice à la place de son fils.