EN DEHORS du jardin d’Éden, Adam et Ève furent en butte à bien des difficultés. Ils devaient travailler dur pour gagner leur nourriture. Autour d’eux foisonnaient chardons et épines. Voilà ce qui leur arriva pour avoir désobéi à Dieu et perdu son amitié.

Chose plus grave encore, ils commencèrent à mourir. Dieu les avait avertis: s’ils mangeaient de l’arbre interdit, ils mourraient. Eh bien, le jour même où ils en mangèrent, la mort fut à l’œuvre en eux. Quelle folie de désobéir à Dieu!

C’est après leur expulsion du jardin d’Éden qu’ils mirent au monde des enfants. Cela signifiait que leurs enfants aussi seraient sujets au vieillissement et à la mort.

Ah! si Adam et Ève avaient obéi à Jéhovah, comme ils auraient été heureux, eux et leurs enfants! Ils auraient vécu pour toujours sur la terre, dans le bonheur. Jamais personne n’aurait vieilli ni ne serait mort.

La volonté de Dieu est que les hommes vivent pour toujours. Un jour il en sera ainsi. Alors la terre sera un paradis et tous ses habitants seront bien portants. Les hommes auront retrouvé l’amitié de Dieu et seront tous amis entre eux.

Mais Ève, elle, avait perdu l’amitié divine. Cela ne fut pas sans conséquence. Elle eut des maternités pénibles, douloureuses. Sa désobéissance envers Jéhovah Dieu lui valut bien des chagrins.

Adam et Ève eurent beaucoup de fils et de filles. Ils appelèrent leur premier fils Caïn et leur second fils, Abel. Que leur arriva-t-il? Le savez-vous?