QUI était bien content quand Saul faisait le mal ? — Satan le Diable. Mais aussi les chefs religieux des Juifs. Alors quand Saul est devenu (sous le nom de Paul) un disciple du grand Enseignant, ils se sont mis à le haïr. Comprends-​tu pourquoi il est difficile pour un disciple de Jésus de faire le bien ? —

Quels mauvais traitements Paul a-​t-​il subis quand il s’est mis à faire le bien ?

Un jour, le grand prêtre Ananias a dit de frapper Paul au visage. Il a aussi essayé de le faire mettre en prison. Après être devenu disciple de Jésus, Paul n’a pas eu la vie facile. On l’a battu et on a même voulu le tuer en lui jetant de grosses pierres. — Actes 23:1, 2 ; 2 Corinthiens 11:24, 25.

Des gens essaieront de te faire faire des choses qui ne plaisent pas à Dieu. Il faut donc que tu te demandes si tu aimes vraiment ce qui est bien, assez pour le faire même si on te déteste. Il faut du courage pour ça, tu ne crois pas ? —

 Ça t’étonne peut-être qu’on déteste quelqu’un parce qu’il fait le bien. Tu te dis qu’on devrait plutôt l’apprécier. D’ailleurs, beaucoup de gens aimaient Jésus pour le bien qu’il faisait. Un jour, tous les habitants d’une ville se sont rassemblés devant la maison où il logeait. Ils sont venus le voir parce qu’ils savaient qu’il guérissait les malades. — Marc 1:33.

Il arrivait aussi que des gens n’aiment pas ce que Jésus disait ; pourtant, il enseignait toujours des choses exactes. Mais c’est justement pour ça qu’on le haïssait : parce qu’il disait la vérité. C’est ce qui s’est passé un jour à Nazareth, la ville où il avait grandi. Jésus  était entré dans la synagogue, le lieu où les Juifs se réunissaient pour adorer Dieu.

Là, il a prononcé un très beau discours en citant les Écritures. Au début, les gens étaient contents. Ils étaient même émerveillés de ses belles paroles. Ils avaient du mal à croire que c’était ce même jeune homme qui avait grandi dans leur ville.

Et puis Jésus a changé de sujet. Il a parlé d’une époque où Dieu avait accordé une faveur spéciale à des gens qui n’étaient pas des Juifs. En entendant ça, ceux qui se trouvaient dans la synagogue se sont mis en colère. Sais-​tu pourquoi ? — Ils pensaient être les seuls à avoir la faveur spéciale de Dieu. Ils se croyaient meilleurs que les autres. Alors ils se sont mis à haïr Jésus pour ce qu’il disait. Et sais-​tu ce qu’ils ont voulu lui faire ? —

La Bible dit qu’ils ont saisi Jésus et l’ont entraîné à l’extérieur de la ville. Ils l’ont conduit au sommet d’une montagne pour le tuer en le jetant dans un précipice. Mais Jésus leur a échappé. — Luc 4:16-30.

Pourquoi ces gens veulent-​ils tuer Jésus ?

Si on t’avait fait la même chose, serais-​tu revenu parler de Dieu à ces gens ? — Il aurait fallu être courageux, n’est-​ce pas ? — Eh bien, environ un an plus tard, Jésus est retourné à Nazareth. La Bible raconte qu’‘ il s’est mis à les enseigner dans leur synagogue ’. Tu vois : Jésus n’a pas arrêté de dire la vérité par crainte des hommes qui n’aimaient pas Dieu. — Matthieu 13:54.

Une autre fois, un jour de sabbat, Jésus s’est trouvé à un endroit où il y avait un homme avec une main desséchée, infirme. Grâce à la puissance de Dieu, Jésus pouvait le guérir. Mais il y avait là des hommes qui voulaient causer des ennuis à Jésus. Sais-​tu ce qu’il a fait ? — D’abord, il leur a demandé : ‘ Si l’une de vos brebis tombait dans un trou un jour de sabbat, la feriez-​vous sortir ? ’

 Bien sûr qu’ils feraient cela pour une brebis, même un sabbat, un jour où ils devaient pourtant se reposer. Alors Jésus leur a dit : ‘ Puisqu’un homme vaut plus qu’une brebis, il est encore mieux d’aider un homme le sabbat ! ’ C’était clair : Jésus devait aider cet infirme en le guérissant.

Il lui a demandé de tendre sa main, et immédiatement elle a été guérie. Tu imagines comme cet homme était heureux ! Et les autres ? Étaient-​ils contents, eux aussi ? — Non. Ils éprouvaient encore plus de haine envers Jésus. Ils sont partis et ont discuté de ce qu’ils pourraient faire pour le tuer. — Matthieu 12:9-14.

C’est pareil aujourd’hui. Quoi qu’on fasse, on ne peut jamais plaire à tout le monde. Il faut donc décider à qui nous voulons plaire en premier. Si c’est à Jéhovah Dieu et à son Fils, Jésus Christ, alors nous devons leur obéir en tout. Mais, dans ce cas, qui va nous haïr ? Qui va nous rendre la vie difficile pour nous empêcher de faire le bien ? —

Satan le Diable. Et qui d’autre encore ? — Ceux à qui le Diable fait croire des mensonges. Un jour, Jésus a dit aux chefs religieux : “ Vous venez, vous, de votre père le Diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. ” — Jean 8:44.

Il y a beaucoup de gens que le Diable aime bien. Tous ensemble, ils forment ce que Jésus a appelé “ le monde ”. À ton avis, de quel “ monde ” parlait-​il ? — Regarde ce que dit Jean chapitre 15, verset 19. Nous lisons ces paroles de Jésus : “ Si vous faisiez partie du monde, le monde serait attaché à ce qui est sien. Or, parce que vous ne faites pas partie du monde, mais que je vous ai choisis du milieu du monde, voilà pourquoi le monde a de la haine pour vous. ”

Le monde qui a de la haine pour les disciples de Jésus est donc formé de tous les gens qui ne suivent pas son enseignement. Pourquoi  le monde a-​t-​il cette haine ? — Réfléchis : qui est le chef du monde ? — La Bible dit : “ Le monde entier se trouve au pouvoir du méchant. ” Et ce méchant, c’est Satan le Diable. — 1 Jean 5:19.

Comprends-​tu à présent pourquoi il est si difficile de faire le bien ? — C’est à cause de Satan et de son monde. Mais il y a une autre raison encore. Te rappelles-​tu laquelle ? — Au chapitre 23, nous avons vu que nous naissons tous avec le péché en nous. Vivement que le péché, le Diable et son monde aient disparu ! N’es-​tu pas d’accord ? —

Quand le monde actuel passera, qu’arrivera-​t-​il à ceux qui font le bien ?

La Bible dit que “ le monde est en train de passer ”. Ça signifie que tous ceux qui ne sont pas disciples du grand Enseignant vont disparaître. Dieu ne leur donnera pas la vie éternelle. Sais-​tu qui vivra éternellement, par contre ? — La Bible répond : “ Celui qui fait la volonté de Dieu demeure pour toujours. ” (1 Jean 2:17). Oui, seuls ceux qui font le bien, ceux qui font “ la volonté de Dieu ”, vivront pour toujours dans le monde nouveau de Dieu. Alors, même si c’est difficile, ça vaut la peine de faire le bien, n’est-​ce pas ? —

Lire ces versets qui montrent pourquoi il n’est pas facile de faire le bien : Matthieu 7:13, 14 ; Luc 13:23, 24 ; et Actes 14:21, 22.