IMAGINE qu’un ami te fasse un très beau cadeau. Comment réagiras-​tu ? — Vas-​tu seulement lui dire merci, et puis ne plus penser à lui ? Ou bien te souviendras-​tu de lui et de sa gentillesse ? —

Jéhovah Dieu nous a fait un cadeau extraordinaire. Il a envoyé son Fils sur la terre afin qu’il meure pour nous. Sais-​tu pourquoi il fallait que Jésus meure pour nous ? — C’est une question très importante ; il faut bien la comprendre.

Comme nous l’avons vu au chapitre 23, en désobéissant à la loi parfaite de Dieu Adam a péché. Et comme il est notre père à tous, nous avons hérité de son péché. Nous avons donc besoin de quelqu’un d’autre. De qui peut-​il bien s’agir ? — Nous avons besoin, en quelque sorte, d’un nouveau père qui, lui, sera resté parfait pendant toute sa vie sur terre. Et qui pourrait être ce nouveau père ? — Jésus.

Jéhovah a envoyé Jésus sur la terre pour qu’il devienne comme notre père à la place d’Adam. La Bible dit : “ ‘ Le premier homme Adam devint une âme vivante. ’ Le dernier Adam est devenu un esprit donnant la vie. ” Qui était le premier Adam ? — Celui que Dieu a créé à partir de la poussière de la terre. Et qui est l’autre Adam ? — Jésus. La Bible dit en effet : “ Le premier homme [Adam] est de la terre et fait de poussière ; le deuxième homme [Jésus] est du ciel. ” — 1 Corinthiens 15:45, 47 ; Genèse 2:7.

Comme Dieu a pris la vie de Jésus, qui était au ciel, pour la mettre directement dans le ventre de Marie, Jésus n’a pas reçu  le péché d’Adam. C’est pour ça qu’il était un homme parfait (Luc 1:30-35). C’est pour ça aussi qu’à sa naissance un ange a annoncé aux bergers : “ Il vous est né aujourd’hui un Sauveur. ” (Luc 2:11). Mais Jésus n’était qu’un bébé à ce moment-​là. Que fallait-​il donc pour qu’il devienne notre Sauveur ? — Il fallait qu’il grandisse et qu’il devienne un homme adulte, comme l’avait été Adam. Alors seulement il pourrait devenir ‘ le deuxième Adam ’.

Jésus sera, non seulement notre Sauveur, mais aussi notre “ Père éternel ”, ainsi qu’il est appelé dans la Bible (Isaïe 9:6, 7). Jésus, parfait, peut donc être notre père à la place d’Adam, devenu imparfait à cause de son péché. Cela veut dire que chacun de nous peut choisir d’avoir comme père Jésus, ‘ le deuxième Adam ’. (Évidemment, Jésus reste un fils de Jéhovah Dieu.)

Quel est le point commun entre Adam et Jésus, et pourquoi est-​il si important ?

Quand on apprend à connaître Jésus, on accepte qu’il soit notre Sauveur. Te souviens-​tu de quoi nous avons besoin d’être sauvés ? — Du péché et de la mort qui nous viennent d’Adam. Pour nous sauver, Jésus a abandonné sa vie d’homme parfait. Cette vie qu’il a sacrifiée s’appelle la rançon. Jéhovah a fourni cette rançon pour que nos péchés puissent être effacés. — Matthieu 20:28 ; Romains 5:8 ; 6:23.

Nous ne voulons pas oublier ce que Dieu et son Fils ont fait pour nous, n’est-​ce pas ? — Jésus a montré à ses disciples un bon moyen d’y penser.  Voici ce qu’il a fait :

Imagine-​toi à Jérusalem, dans une pièce située au premier étage d’une maison. C’est le soir. Jésus et ses apôtres sont installés autour d’une table. Devant eux : de l’agneau rôti, des pains plats et du vin rouge. C’est un repas spécial. Sais-​tu ce qu’il a de spécial ? —

Ce repas sert à leur rappeler ce que Jéhovah a fait des siècles plus tôt, quand les Israélites, son peuple, étaient esclaves en Égypte. Jéhovah leur a dit : ‘ Tuez un agneau par famille et mettez de son sang sur les montants de porte de vos maisons. ’ Et il a ajouté : ‘ Entrez dans vos maisons et mangez l’agneau. ’

Grâce au sang d’agneau, de quoi les Israélites ont-​ils été protégés ?

 Les Israélites ont fait ce que Jéhovah leur demandait. Cette nuit-​là, un ange de Dieu est passé dans toute l’Égypte. Dans la plupart des maisons, il a tué chaque enfant premier-né. Mais quand il voyait le sang d’agneau sur les montants des portes, il passait par-dessus la maison, sans tuer d’enfant. Pharaon, le roi d’Égypte, a eu tellement peur à cause de ce qu’avait fait l’ange de Jéhovah qu’il a dit aux Israélites : ‘ Vous êtes libres. Allez-​vous-​en d’Égypte ! ’ Les Israélites ont immédiatement chargé leurs chameaux et leurs ânes, et ils sont partis.

Jéhovah voulait que les Israélites n’oublient pas qu’il les avait libérés. Alors il leur avait dit : ‘ Une fois par an, vous mangerez un repas comme celui de ce soir. ’ On a appelé ce repas spécial la Pâque. Pourquoi ? Parce que ce mot signifie ‘ passage par-dessus ’ et que cette nuit-​là l’ange de Dieu est ‘ passé par-dessus ’ les maisons marquées avec du sang. — Exode 12:1-13, 24-27, 31.

C’est à tout cela que pensent Jésus et ses apôtres en mangeant le repas de la Pâque. Jésus va faire ensuite quelque chose de très important, mais, avant, il renvoie Judas, l’apôtre infidèle. Puis il prend l’un des pains qui restent sur la table et, après avoir dit une prière, il le rompt et le passe à ses disciples. “ Prenez, mangez ”, leur dit-​il. Et il ajoute : ‘ Ce pain représente mon corps que je vais donner quand je mourrai pour vous. ’

Ensuite, Jésus prend une coupe de vin rouge et, après avoir prononcé une autre prière de remerciement, il la fait circuler parmi les apôtres en disant : “ Buvez-​en tous. ” Et il explique : ‘ Ce vin représente mon sang. Je vais bientôt répandre mon sang pour vous libérer de vos péchés. Continuez à faire ceci pour vous souvenir de moi. ’ — Matthieu 26:26-28 ; 1 Corinthiens 11:23-26.

Quel bienfait le sang de Jésus (qu’il a représenté par du vin) peut-​il nous procurer ?

As-​tu noté ? — Jésus a dit que ses disciples devraient continuer à faire ceci pour se souvenir de lui. Ils ne mangeraient plus le  repas de la Pâque. À la place, une fois par an, ils feraient ce repas spécial pour se souvenir de Jésus et de sa mort. Ce repas, on l’appelle le Repas du Seigneur. On dit aussi le Mémorial. Pourquoi Mémorial ? — Parce qu’il nous remet en mémoire ce que Jésus et son Père, Jéhovah Dieu, ont fait pour nous.

Le pain doit nous faire penser au corps de Jésus. Jésus a accepté de sacrifier son corps pour que nous puissions avoir la vie éternelle. Et le vin rouge ? À quoi doit-​il nous faire penser ? — Il nous rappelle la valeur du sang de Jésus. Ce sang est beaucoup plus précieux que le sang d’agneau que les Israélites ont utilisé pour la Pâque en Égypte. Sais-​tu pourquoi ? — La Bible dit que le sang de Jésus permet le pardon de nos péchés. Et quand tous nos péchés auront été effacés, les maladies, la vieillesse et la mort disparaîtront aussi. Voilà à quoi nous devons penser quand nous assistons au Mémorial.

Tous ceux qui assistent au Mémorial doivent-​ils manger le pain et boire le vin ? — Jésus a dit à ceux qui doivent le faire : ‘ Vous serez dans mon royaume et vous vous assiérez sur des trônes au ciel avec moi. ’ (Luc 22:19, 20, 30). Autrement dit, ils seront rois au ciel avec Jésus. Donc, seules les personnes qui ont l’espérance de régner au ciel avec Jésus doivent manger le pain et boire le vin.

Mais que nous prenions ou non le pain et le vin, nous devons tous assister au Mémorial. Sais-​tu pourquoi ? — Parce que Jésus a donné sa vie pour tous. Pour nous aussi. En assistant au Mémorial, nous montrons que nous n’oublions pas cela. Nous nous souvenons du cadeau extraordinaire que Dieu nous a fait.

Voici d’autres textes bibliques qui montrent l’importance de la rançon offerte par Jésus : 1 Corinthiens 5:7 ; Éphésiens 1:7 ; 1 Timothée 2:5, 6 ; et 1 Pierre 1:18, 19.