Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

 LEÇON 8

Pourquoi Dieu permet-​il le mal et les souffrances ?

Pourquoi Dieu permet-​il le mal et les souffrances ?

1. Comment le mal est-​il apparu ?

Dieu a laissé les humains gouverner assez longtemps pour prouver qu’ils ne peuvent pas mettre fin aux problèmes du monde.

Le mal est apparu sur la terre quand Satan a dit le premier mensonge. Au début, Satan était un ange parfait, mais « il n’a pas tenu bon dans la vérité » (Jean 8:44). Il a voulu être adoré, alors que seul Dieu doit être adoré. Il a menti à la première femme, Ève, et il a réussi à la convaincre de lui obéir à lui plutôt qu’à Dieu. Adam a fait comme Ève : il a désobéi à Dieu. Sa décision a eu pour conséquences les souffrances et la mort (lire Genèse 3:1-6, 19).

En poussant Ève à désobéir, Satan a lancé une rébellion contre la souveraineté de Dieu (c’est-à-dire son droit de régner sur sa création). La plupart des humains suivent Satan : comme lui, ils ne veulent pas de Dieu pour Chef. C’est de cette façon que Satan est devenu « le chef du monde » (lire Jean 14:30 ; 1 Jean 5:19).

2. Est-​ce qu’il y avait un défaut dans la création de Dieu ?

Tout ce que Jéhovah fait est parfait. Les humains et les anges qu’il a créés étaient capables de lui obéir parfaitement (Deutéronome 32:4, 5). Il nous a donné la liberté de choisir entre faire ce qui est bien et faire ce qui est mal. Cette liberté nous permet de lui montrer notre amour (lire Jacques 1:13-15 ; 1 Jean 5:3).

3. Pourquoi Dieu permet-​il les souffrances jusqu’à maintenant ?

Jusqu’à aujourd’hui, Jéhovah permet la rébellion contre sa souveraineté. Pourquoi ? Pour prouver que, quand les humains essaient de gouverner sans lui, cela n’apporte rien de bon (Ecclésiaste 7:29 ; 8:9). Les humains se dirigent eux-​mêmes depuis 6 000 ans, et c’est évident : les dirigeants humains n’ont pas réussi à  éliminer les guerres, les crimes, l’injustice et les maladies (lire Jérémie 10:23 ; Romains 9:17).

Contrairement aux gouvernements humains, le gouvernement de Dieu apporte des bienfaits à ceux qui le soutiennent (Isaïe 48:17, 18). Bientôt, Jéhovah va éliminer tous les gouvernements humains. Seuls les humains qui choisissent d’être gouvernés par Dieu vivront sur la terre (Isaïe 11:9 ; lire Daniel 2:44).

Regardez la vidéo Pourquoi Dieu permet-​il les souffrances ?.

4. Qu’est-​ce que la patience de Dieu nous permet de faire ?

Satan dit que les humains servent Jéhovah parce qu’ils veulent obtenir quelque chose de lui, et non parce qu’ils l’aiment. Voudriez-​vous prouver que c’est un mensonge ? C’est possible ! La patience de Dieu nous permet de montrer si nous préférons être dirigés par lui ou par les humains. Nous montrons quel est notre choix par notre façon de vivre (lire Job 1:8-12 ; Proverbes 27:11).

5. Comment pouvons-​nous choisir Dieu comme Chef ?

Nos choix montrent si nous voulons avoir Dieu comme Chef.

Comment choisir Dieu comme Chef ? En recherchant comment l’adorer de la bonne façon et en pratiquant le vrai culte, qui est basé sur sa Parole, la Bible (Jean 4:23). Nous montrons que nous ne choisissons pas Satan comme chef en ne faisant pas de politique et en ne participant pas aux guerres, comme Jésus (lire Jean 17:14).

Satan utilise son pouvoir pour pousser les humains à commettre des péchés sexuels et à pratiquer d’autres choses mauvaises. Si nous rejetons ces choses, des amis ou des membres de notre famille pourraient se moquer de nous ou s’opposer à nous (1 Pierre 4:3, 4). Nous avons donc un choix à faire : Est-​ce que nous choisirons pour amis des gens qui aiment Dieu ? Est-​ce que nous obéirons à ses lois sages et pleines d’amour ? Si nous le faisons, nous prouverons que Satan a menti quand il a dit que les humains n’obéiraient pas à Dieu s’ils rencontraient des difficultés (lire 1 Corinthiens 6:9, 10 ; 15:33).

Dieu aime les humains, et son amour est la garantie que le mal et les souffrances vont disparaître. Ceux qui ont foi en Dieu et qui prennent parti pour son gouvernement vivront pour toujours sur la terre (lire Jean 3:16).