1, 2. À quel “ saint secret ” devrions-nous nous intéresser, et pourquoi ?

INTRIGANTS, fascinants, déroutants, les secrets sont souvent bien difficiles à garder. Du moins pour nous, humains. Mais “ la gloire de Dieu, c’est de cacher une chose ”, nous dit la Bible (Proverbes 25:2). En sa qualité de Maître Souverain et de Créateur, Jéhovah a parfaitement le droit de taire certaines choses aux hommes et de ne les divulguer qu’à son heure.

2 Jéhovah nous a d’ailleurs révélé un secret fascinant dans sa Parole. Il en est question comme du “ saint secret de sa volonté ”. (Éphésiens 1:9.) Plus qu’un objet de curiosité, la connaissance de ce secret peut vous conduire au salut et vous donner une idée de l’incommensurable sagesse de Jéhovah.

Une révélation progressive

3, 4. Quelle espérance la prophétie consignée en Genèse 3:15 donnait-elle, et quel mystère, ou “ saint secret ”, renfermait-elle ?

3 On a pu croire que le péché d’Adam et Ève allait faire échouer le dessein divin, que jamais la terre ne serait la demeure paradisiaque d’humains parfaits. Mais Jéhovah s’est attaqué au problème immédiatement. Il a déclaré : “ Je mettrai une inimitié entre toi [le serpent] et la femme, entre ta semence et sa semence. Il te meurtrira à la tête et tu le meurtriras au talon. ” — Genèse 3:15.

4 Paroles obscures, énigmatiques. Qui était cette femme ? Qui était le serpent ? Qui était la “ semence ” qui meurtrirait la tête du serpent ? Adam et Ève en étaient réduits  aux hypothèses. Reste que cette prophétie divine donnait une espérance à tout descendant fidèle du couple infidèle. La justice triompherait. Le dessein de Jéhovah se réaliserait. Mais comment ? Mystère ! Un mystère que la Bible nomme “ la sagesse de Dieu en un saint secret, la sagesse cachée ”. — 1 Corinthiens 2:7.

5. Expliquez par un exemple pourquoi Jéhovah a révélé son secret progressivement.

5 Jéhovah, le “ Révélateur des secrets ”, lèverait le voile sur un certain nombre de détails importants de ce secret (Daniel 2:28). Mais il le ferait progressivement. Pensez à un père à qui son petit garçon demande : “ Dis, papa, d’où je viens ? ” La sagesse veut que l’adulte ne dise à l’enfant que ce qu’il peut comprendre, et qu’il complète ses explications à mesure que son fils grandit. De même, Jéhovah détermine à quels moments ses serviteurs sont prêts à recevoir des révélations concernant sa volonté et son dessein. — Proverbes 4:18 ; Daniel 12:4.

6. a) À quoi sert une alliance ? b) Pourquoi est-il remarquable que Jéhovah ait contracté des alliances avec des humains ?

6 Ces révélations, Jéhovah les a faites essentiellement à travers une série d’alliances, ou de contrats. Sans doute vous est-il déjà arrivé de passer un contrat, que ce soit pour acheter une maison, emprunter de l’argent ou en prêter. Vous aviez ainsi la garantie légale que les termes de l’accord seraient respectés. Mais pourquoi Jéhovah a-t-il estimé nécessaire de conclure des alliances en bonne et due forme avec des humains ? Sa parole n’est-elle pas une garantie suffisante ? Si. Néanmoins, il a plusieurs fois eu la bonté de la certifier par un engagement légal. Ces accords irrévocables confortent notre confiance d’humains imparfaits dans ses promesses. — Hébreux 6:16-18.

 L’alliance avec Abraham

7, 8. a) Quelle alliance Jéhovah a-t-il conclue avec Abraham, et quel détail sur le saint secret a-t-il révélé au passage ? b) Comment Jéhovah a-t-il progressivement fait connaître la généalogie menant à la Semence promise ?

7 Plus de deux mille ans après avoir chassé l’homme du Paradis, Jéhovah dit à son fidèle serviteur Abraham : “ Je multiplierai à coup sûr ta semence comme les étoiles des cieux [...]. Et par le moyen de ta semence se béniront à coup sûr toutes les nations de la terre, parce que tu as écouté ma voix. ” (Genèse 22:17, 18). Plus qu’une promesse, Jéhovah formulait là une alliance légale assortie d’un serment inviolable (Genèse 17:1, 2 ; Hébreux 6:13-15). N’est-il pas remarquable que le Souverain Seigneur se soit engagé par contrat à bénir l’humanité ?

“ Je multiplierai [...] ta semence comme les étoiles des cieux. ”

8 L’alliance abrahamique révélait que la Semence promise serait un humain, puisqu’elle descendrait d’Abraham. Mais de qui s’agirait-il ? Plus tard, Jéhovah révéla qu’Isaac serait le fils d’Abraham par qui passerait la lignée menant à la Semence. Puis, entre les deux fils d’Isaac, Jacob fut choisi (Genèse 21:12 ; 28:13, 14). Par la suite, Jacob prononça ces paroles prophétiques sur l’un de ses 12 fils : “ Le sceptre ne s’écartera pas de Juda, ni le bâton de commandant d’entre ses pieds, jusqu’à ce que vienne Shilo [“ Celui à qui il appartient ”] ; et à lui appartiendra l’obéissance des peuples. ” (Genèse 49:10). On savait désormais que la Semence serait un roi qui descendrait de Juda !

L’alliance avec Israël

9, 10. a) Quelle alliance Jéhovah a-t-il conclue avec la nation d’Israël, et quelle protection cette alliance a-t-elle assurée ? b) Comment la Loi a-t-elle apporté la preuve que les hommes avaient besoin d’une rançon ?

9 En 1513 avant notre ère, Jéhovah prit une disposition qui allait permettre de nouvelles révélations sur le saint secret. Il conclut une alliance nationale avec les Israélites, descendants d’Abraham. Aujourd’hui caduque, l’alliance de la Loi  mosaïque n’en joua pas moins un rôle essentiel dans le dessein divin relatif à l’avènement de la Semence, et ce sous trois rapports. Premièrement, la Loi fut un mur protecteur (Éphésiens 2:14). Ses ordonnances justes formaient comme une barrière entre les Juifs et les Gentils, ce qui contribua à protéger la lignée menant à la Semence. De ce fait, la nation existait encore quand vint le moment fixé par Dieu de faire naître le Messie dans la tribu de Juda.

10 Deuxièmement, la Loi apporta la preuve que les hommes avaient besoin d’une rançon. Loi parfaite, en se révélant globalement inapplicable par des humains pécheurs, elle ‘ rendit les transgressions manifestes, jusqu’à ce qu’arrive la semence à qui la promesse avait été faite ’. (Galates 3:19.) Par les sacrifices d’animaux, elle permettait une propitiation provisoire des péchés. Mais, pour citer Paul, puisqu’“ il est impossible que le sang de taureaux et de boucs enlève les péchés ”, ces sacrifices ne faisaient que préfigurer le sacrifice rédempteur du Christ (Hébreux 10:1-4). Pour les Juifs fidèles, l’alliance de la Loi fut donc un “ précepteur menant à Christ ”. — Galates 3:24.

11. Quelle perspective glorieuse l’alliance de la Loi a-t-elle offerte à Israël, mais pourquoi la nation a-t-elle perdu cette perspective ?

11 Troisièmement, cette alliance offrait une perspective glorieuse à la nation d’Israël. Jéhovah avait dit aux Israélites qu’ils deviendraient “ un royaume de prêtres et une nation sainte ” s’ils se montraient fidèles à l’alliance (Exode 19:5, 6). De fait, certains d’entre eux ont été les premiers membres d’un royaume céleste de prêtres. Mais en se rebellant contre l’alliance de la Loi et en rejetant la Semence messianique, Israël considéré collectivement a perdu cette perspective. Dès lors, qui compléterait le royaume de prêtres ? Et comment la “ nation sainte ” serait-elle liée à la Semence promise ? Dieu révélerait ces aspects du saint secret en temps voulu.

 L’alliance davidique pour un royaume

12. Quelle alliance Jéhovah a-t-il contractée avec David, et que révélait-elle sur le saint secret ?

12 Au XIsiècle avant notre ère, Jéhovah en révéla encore un peu plus sur le saint secret grâce à une autre alliance. Au fidèle roi David, il fit cette promesse : “ À coup sûr, je susciterai ta semence après toi [...] ; et, vraiment, j’établirai solidement son royaume. [...] À coup sûr, j’établirai solidement le trône de son royaume pour des temps indéfinis. ” (2 Samuel 7:12, 13 ; Psaume 89:3). La lignée menant à la Semence se réduisait à présent à la maison de David. Mais un homme ordinaire pourrait-il régner “ pour des temps indéfinis ” ? (Psaume 89:20, 29, 34-36.) Pourrait-il, de surcroît, libérer les humains du péché et de la mort ?

13, 14. a) Selon le Psaume 110, quelle promesse Jéhovah a-t-il faite à son Roi oint ? b) Par l’intermédiaire de ses prophètes, qu’a encore révélé Jéhovah sur la Semence à venir ?

13 Sous l’inspiration divine, David écrivit : “ Voici ce que Jéhovah déclare à mon Seigneur : ‘ Assieds-toi à ma droite jusqu’à ce que je place tes ennemis comme un escabeau pour tes pieds. ’ Jéhovah a juré (et il n’aura pas de regret) : ‘ Tu es prêtre pour des temps indéfinis à la manière de Melkisédec ! ’ ” (Psaume 110:1, 4). Ces paroles concernaient directement la Semence promise, le Messie (Actes 2:35, 36). Ce Roi ne régnerait pas à Jérusalem mais au ciel, à la “ droite ” de Jéhovah, position qui lui donnerait pouvoir sur la terre entière, et pas seulement sur le pays d’Israël (Psaume 2:6-8). Une autre révélation était faite ici. Par un serment solennel, Jéhovah jurait que le Messie serait “ prêtre [...] à la manière de Melkisédec ”. Comme Melkisédec, qui fut roi-prêtre au temps d’Abraham, la Semence serait donc établie directement par Dieu pour être à la fois Roi et Prêtre ! — Genèse 14:17-20.

14 Au fil des siècles, Jéhovah utilisa ses prophètes pour livrer d’autres révélations sur son saint secret. Isaïe, par exemple, annonça que la Semence subirait une mort sacrificielle (Isaïe  53:3-12). Mika prédit le lieu de naissance du Messie (Mika 5:2). Quant à Daniel, il prophétisa l’époque exacte de l’apparition et de la mort de la Semence. — Daniel 9:24-27.

Le saint secret révélé !

15, 16. a) Comment le Fils de Jéhovah est-il “ né d’une femme ” ? b) Qu’est-ce que Jésus a hérité de ses parents humains, et quand est-il arrivé en tant que Semence promise ?

15 La façon dont ces prophéties se réaliseraient est demeurée un mystère jusqu’à l’apparition de la Semence. Nous lisons en Galates 4:4 : “ Quand est arrivé le terme du temps, Dieu a envoyé son Fils, qui est né d’une femme. ” En 2 avant notre ère, un ange vint dire à une vierge juive nommée Marie : “ Voici que tu concevras dans ta matrice et tu mettras au monde un fils, et tu devras l’appeler du nom de Jésus. Celui-ci sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut ; et Jéhovah Dieu lui donnera le trône de David son père. [...] De l’esprit saint viendra sur toi, et de la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi aussi ce qui naîtra sera appelé saint, le Fils de Dieu. ” — Luc 1:31, 32, 35.

16 Quelque temps plus tard, Jéhovah transférait, du ciel, la vie de son Fils dans la matrice de Marie pour qu’il naisse d’une femme. Marie était imparfaite, mais Jésus n’a pas hérité de son imperfection, car il était “ Fils de Dieu ”. Ce qu’il a hérité de ses parents humains, par contre, c’est le droit à la fois naturel et légal d’être héritier de David, dont ils étaient tous deux descendants (Actes 13:22, 23). En 29 de notre ère, quand Jésus s’est fait baptiser, Jéhovah l’a oint d’esprit saint et a prononcé ces paroles : “ Celui-ci est mon Fils, le bien-aimé. ” (Matthieu 3:16, 17). La Semence était enfin arrivée (Galates 3:16) ! Le temps était venu de lever le voile sur d’autres aspects du saint secret. — 2 Timothée 1:10.

17. Quels éclaircissements ont été apportés à la prophétie de Genèse 3:15 ?

17 Au cours de son ministère, Jésus a montré que le serpent de Genèse 3:15 et sa semence représentaient respectivement  Satan et ses disciples (Matthieu 23:33 ; Jean 8:44). Leur futur écrasement, définitif, fut révélé ultérieurement (Révélation 20:1-3, 10, 15). Quant à la femme, il fut expliqué qu’elle correspond à “ la Jérusalem d’en haut ”, l’organisation céleste de Jéhovah composée de créatures spirituelles et assimilable à sa femme *. — Galates 4:26 ; Révélation 12:1-6.

La nouvelle alliance

18. Quel est le but de “ la nouvelle alliance ” ?

18 C’est le soir précédant sa mort que Jésus a peut-être fait la révélation la plus frappante de toutes : à ses disciples fidèles, il a parlé de “ la nouvelle alliance ”. (Luc 22:20.) Comme l’alliance de la Loi mosaïque, qu’elle allait remplacer, cette alliance visait à produire “ un royaume de prêtres ”. (Exode 19:6 ; 1 Pierre 2:9.) La différence, c’est qu’il s’agirait cette fois-ci d’une nation spirituelle : “ l’Israël de Dieu ”, composé exclusivement de fidèles disciples oints du Christ (Galates 6:16). Ces contractants de la nouvelle alliance aideraient Jésus à bénir la race humaine.

19. a) Comment se fait-il que la nouvelle alliance réussisse à produire “ un royaume de prêtres ” ? b) Pourquoi les chrétiens oints sont-ils qualifiés de “ nouvelle création ”, et combien seront au ciel avec Christ ?

19 Mais comment se fait-il que la nouvelle alliance réussisse à produire “ un royaume de prêtres ” pour bénir l’humanité ? C’est qu’au lieu de condamner les disciples du Christ comme pécheurs, elle permet le pardon de leurs péchés grâce au sacrifice de Jésus (Jérémie 31:31-34). Les considérant comme purs, Jéhovah les adopte dans sa famille céleste et les oint d’esprit saint (Romains 8:15-17 ; 2 Corinthiens 1:21). C’est ‘ une nouvelle naissance pour une espérance vivante tenue en réserve dans les cieux ’. (1 Pierre 1:3, 4.) Puisque cette  condition élevée est totalement nouvelle pour des humains, les chrétiens oints engendrés d’esprit sont qualifiés de “ nouvelle création ”. (2 Corinthiens 5:17.) La Bible indique qu’ils seront finalement 144 000 à régner au ciel sur les humains rachetés. — Révélation 5:9, 10 ; 14:1-4.

20. a) Quelle révélation concernant le saint secret a été faite en 36 de notre ère ? b) Qui connaîtra les bénédictions promises à Abraham ?

20 Avec Jésus, ces chrétiens oints constituent “ la semence d’Abraham ” *. (Galates 3:29.) Les premiers choisis furent des Juifs selon la chair. Puis, en 36 de notre ère, un autre aspect du saint secret fut dévoilé : des Gentils (des non-Juifs) recevraient eux aussi l’espérance céleste (Romains 9:6-8 ; 11:25, 26 ; Éphésiens 3:5, 6). Les bénédictions promises à Abraham seraient-elles réservées aux oints ? Non, car le sacrifice de Jésus concernait le monde entier (1 Jean 2:2). Jéhovah a révélé qu’une “ grande foule ” au nombre indéterminé survivrait à la fin du système de choses de Satan (Révélation 7:9, 14). Une multitude d’autres humains seraient ressuscités avec la perspective de vivre éternellement dans le Paradis. — Luc 23:43 ; Jean 5:28, 29 ; Révélation 20:11-15 ; 21:3, 4.

La sagesse de Dieu et le saint secret

21, 22. En quoi le saint secret de Jéhovah témoigne-t-il de sa sagesse ?

21 Le saint secret est une manifestation extraordinaire de “ la sagesse infiniment variée de Dieu ”. (Éphésiens 3:8-10.) Quelle sagesse, en effet, dans l’énoncé de ce secret, puis dans sa révélation progressive ! Quelle sagesse d’avoir tenu compte des limites des humains, tout en leur permettant de montrer leur condition de cœur ! — Psaume 103:14.

22 Jéhovah a également fait preuve d’une sagesse incomparable en choisissant Jésus comme Roi. Aucune créature  de l’univers n’était plus digne de confiance que son Fils. Pour avoir été un homme de chair et de sang, et avoir subi toutes sortes d’adversités, il comprend parfaitement les difficultés des humains (Hébreux 5:7-9). Que dire de ceux qui régneront avec lui ? Au fil des siècles, Jéhovah a oint des hommes et des femmes issus de toutes races, de toutes langues et de tous milieux. Il n’y a pas un problème que certains d’entre eux au moins n’aient rencontré et surmonté (Éphésiens 4:22-24). Quel bonheur ce sera d’être dirigé par ces rois-prêtres miséricordieux !

23. Quel privilège les chrétiens ont-ils concernant le saint secret de Jéhovah ?

23 L’apôtre Paul a écrit : “ Le saint secret qui était resté caché depuis les systèmes de choses passés et depuis les générations passées [...] a été manifesté à ses saints. ” (Colossiens 1:26). Les saints de Jéhovah, ses oints, ont effectivement compris beaucoup de choses sur le saint secret, et ils ont transmis cette connaissance à des millions de personnes. Quel privilège nous avons tous ! Jéhovah “ nous a fait connaître le saint secret de sa volonté ”. (Éphésiens 1:9.) Aussi, communiquons ce merveilleux secret à nos semblables pour qu’ils puissent à leur tour sonder l’incommensurable sagesse de Jéhovah Dieu !

^ § 17 En Jésus a été également révélé “ le saint secret de [l’]attachement à Dieu ”. (1 Timothée 3:16.) Quelqu’un serait-il capable de rester parfaitement fidèle à Jéhovah ? Cette question a longtemps constitué un secret, un mystère. Jésus y a répondu en gardant son intégrité dans toutes les épreuves que Satan lui a fait subir. — Matthieu 4:1-11 ; 27:26-50.

^ § 20 Jésus a également conclu avec ce groupe “ une alliance [...] pour un royaume ”. (Luc 22:29, 30.) Cette alliance prévoit que les membres du “ petit troupeau ” règnent avec lui au ciel en tant que partie secondaire de la semence d’Abraham. — Luc 12:32.