1, 2. Quelles pertes affligent la famille humaine de nos jours, et quel effet ont-elles sur nous ?

L’ENFANT est en larmes. Il a perdu ou cassé son jouet préféré. Sa détresse fait vraiment peine à voir. Mais que papa retrouve ou répare le jouet, et le petit visage s’illumine ! Un geste tout simple pour l’adulte remplit l’enfant de joie et d’émerveillement. Il a retrouvé ce qu’il croyait à jamais perdu.

2 Jéhovah, notre Père par excellence, a le pouvoir de redonner à ses enfants terrestres ce qu’ils pensent irrémédiablement perdu. Nous ne parlons pas de jouets, évidemment. Les pertes qui nous affligent en ces “ temps critiques, difficiles à supporter ”, sont beaucoup plus graves (2 Timothée 3:1-5). Maison, biens, emploi, santé : une grande partie de ce à quoi les gens tiennent semble menacé en permanence. La destruction de l’environnement et ses conséquences, l’extinction de nombreuses espèces vivantes, constituent aussi des sujets d’inquiétude. Rien, cependant, ne nous traumatise comme la mort d’un être cher. Quel vide, quelle impuissance nous ressentons alors ! — 2 Samuel 18:33.

3. Quelle perspective réconfortante Actes 3:21 nous ouvre-t-il, et par quel moyen Jéhovah la concrétisera-t-il ?

3 Aussi, quel soulagement de savoir que la puissance de Jéhovah est réparatrice ! Comme nous le verrons, Jéhovah redonnera à ses enfants terrestres une quantité étonnante de choses. C’est même, dit la Bible, le “ rétablissement de toutes choses ” qu’il a en vue (Actes 3:21). Pour ce faire, il utilisera le Royaume messianique dirigé par son Fils, Jésus Christ, Royaume dont les faits indiquent qu’il a été instauré au ciel  en 1914 * (Matthieu 24:3-14). En quoi consistera ce rétablissement ? Considérons quelques-unes des prodigieuses actions réparatrices de Jéhovah. L’une d’elles est observable dès à présent. Nous pouvons même en bénéficier. D’autres se produiront à une grande échelle dans l’avenir.

Le rétablissement du culte pur

4, 5. Qu’est-il arrivé au peuple de Dieu en 607 avant notre ère, mais quelle espérance Jéhovah lui a-t-il donnée ?

4 Jéhovah a d’ores et déjà rétabli le culte pur. Pour comprendre ce que cela signifie, évoquons une période charnière de l’histoire du royaume de Juda. Nous aurons un aperçu saisissant de la puissance réparatrice de Jéhovah en action. — Romains 15:4.

5 Imaginez ce qu’ont dû ressentir les Juifs fidèles en 607 avant notre ère en voyant Jérusalem, leur ville bien-aimée, détruite, ses murailles effondrées, et surtout le glorieux temple de Salomon, centre du culte pur de Jéhovah pour toute la terre, réduit à l’état de ruine (Psaume 79:1). Déportés à Babylone, les survivants laissent derrière eux un pays désolé, livré aux bêtes sauvages (Jérémie 9:11). D’un point de vue humain, tout semble perdu (Psaume 137:1). Mais Jéhovah, qui a prédit ce désastre depuis longtemps, a donné aussi une espérance : l’avenir apportera un rétablissement.

6-8. a) Quel thème revient en permanence dans les écrits des prophètes hébreux, et quel premier accomplissement ces prophéties ont-elles connu ? b) À notre époque, quel accomplissement de nombreuses prophéties de rétablissement les serviteurs de Dieu ont-ils vécu ?

6 Le rétablissement est un thème qui revient en permanence  chez les prophètes hébreux *. À travers leurs écrits, Jéhovah promet un pays restauré et repeuplé, fertile, protégé des bêtes sauvages et des attaques ennemies — un paradis en somme (Isaïe 65:25 ; Ézékiel 34:25 ; 36:35). Sans oublier le principal : le culte pur rétabli et le temple reconstruit (Mika 4:1-5). Cette espérance va permettre aux exilés juifs de mieux supporter leurs 70 années de captivité à Babylone.

7 Le moment du rétablissement arrive enfin. Libérés de Babylone, les Juifs retournent à Jérusalem et y rebâtissent le temple de Jéhovah (Ezra 1:1, 2). Tant qu’ils restent attachés au culte pur, Jéhovah les bénit, rendant leur pays fertile et prospère, les protégeant de leurs ennemis, ainsi que des bêtes sauvages qui ont envahi la région. Quelle joie leur procure la puissance réparatrice de Jéhovah ! Ces événements n’ont toutefois constitué qu’un premier accomplissement, limité, des prophéties de rétablissement. Un second, bien plus important, devait avoir lieu “ dans la période finale des jours ”, à notre époque, une fois l’Héritier de David investi du pouvoir royal. — Isaïe 2:2-4 ; 9:6, 7.

8 Peu après son intronisation dans le Royaume céleste en 1914, Jésus a porté son attention sur les besoins spirituels des fidèles sur la terre. Tout comme le conquérant perse Cyrus avait libéré de Babylone un reste des Juifs en 537 avant notre ère, Jésus a libéré un reste des Juifs spirituels, ses propres disciples, de l’influence de la Babylone moderne, l’empire universel de la fausse religion (Romains 2:29 ; Révélation 18:1-5). Depuis 1919, le culte pur a repris sa place dans la vie des vrais chrétiens ; ils adorent désormais Jéhovah dans son temple spirituel purifié, la disposition qu’il a prévue pour l’exercice de ce culte pur (Malaki 3:1-5). En quoi ce rétablissement est-il important pour nous ?

 Importance du rétablissement spirituel

9. Après l’époque apostolique, sous l’influence des Églises de la chrétienté, qu’est-il advenu du vrai culte, mais qu’a fait Jéhovah à notre époque ?

9 Replaçons ces événements dans leur perspective historique. L’excellente situation spirituelle des chrétiens du Ier siècle ne devait pas faire oublier que Jésus et les apôtres avaient prédit la corruption du vrai culte et sa disparition (Matthieu 13:24-30 ; Actes 20:29, 30). De fait, après l’époque apostolique est apparue la chrétienté, dont le clergé a adopté des enseignements et des pratiques du paganisme. Incompréhensible Trinité, confession aux prêtres, prières à Marie et aux “ saints ” plutôt qu’à Jéhovah : tout a concouru à rendre Dieu presque inapprochable pour les fidèles. Après des siècles d’une telle corruption, qu’a fait Jéhovah ? Il a tout bonnement rétabli le culte pur au beau milieu d’un monde asphyxié par le mensonge religieux et souillé de pratiques impies. Il n’est pas exagéré de dire que ce rétablissement restera un événement majeur des temps modernes.

10, 11. a) Quelles sont les deux grandes caractéristiques du paradis spirituel, et en quoi vous concernent-elles ? b) Quel genre de personnes Jéhovah rassemble-t-il dans le paradis spirituel, et à quoi auront-elles le bonheur d’assister ?

10 Les vrais chrétiens bénéficient donc désormais d’un paradis spirituel. Ce paradis présente deux grandes caractéristiques. La première est le culte pur du vrai Dieu, Jéhovah, culte qu’il a débarrassé du mensonge et des altérations. Notre Père céleste nous fournit une nourriture spirituelle qui nous permet de le connaître, de lui plaire et de nous approcher de lui (Jean 4:24). La deuxième caractéristique du paradis spirituel concerne des personnes. Comme Isaïe l’avait annoncé, “ dans la période finale des jours ” Jéhovah a enseigné les voies de la paix à ses adorateurs. Il a aboli la guerre parmi eux. Il les aide à revêtir “ la personnalité nouvelle ” malgré leurs défauts. Il bénit leurs efforts en leur donnant son esprit saint qui produit en eux un  beau fruit (Éphésiens 4:22-24 ; Galates 5:22, 23). Quiconque se soumet à l’influence de l’esprit de Dieu fait vraiment partie du paradis spirituel.

11 Jéhovah rassemble dans ce paradis le genre de personnes qu’il aime : des humains qui l’aiment aussi, qui aiment la paix et qui sont “ conscients de leur pauvreté spirituelle ”. (Matthieu 5:3.) Ceux-là auront le bonheur d’assister à un rétablissement encore plus remarquable : le rétablissement de l’humanité et de la terre tout entière.

“ Voyez ! Je suis en train de faire toutes choses nouvelles ”

12, 13. a) Pourquoi les prophéties de rétablissement doivent-elles avoir un autre accomplissement ? b) Quel dessein pour la terre Jéhovah a-t-il exprimé en Éden, et quelle assurance Jéhovah nous donne-t-il ?

12 De nombreuses prophéties de rétablissement appellent plus qu’une restauration spirituelle. Isaïe, par exemple, a parlé d’une époque où malades, boiteux, aveugles et sourds seraient guéris et où même la mort serait engloutie pour toujours (Isaïe 25:8 ; 35:1-7). Or, ces promesses n’ont pas connu de réalisations littérales dans l’Israël d’autrefois. Et, bien que nous ayons vu leur accomplissement spirituel à notre époque, tout porte à croire qu’elles auront aussi un accomplissement littéral et à grande échelle dans l’avenir. Comment le savons-nous ?

13 En Éden, Jéhovah avait exprimé très clairement son dessein pour la terre : qu’elle soit peuplée d’une immense famille unie, heureuse et en bonne santé. L’homme et la femme devaient s’occuper de la terre, et de tous ses animaux, avec l’objectif d’en faire un paradis (Genèse 1:28). On en est loin aujourd’hui ! Mais soyons certains que Jéhovah mène toujours à bien ses desseins (Isaïe 55:10, 11). Il a chargé Jésus, son Roi messianique, d’instaurer ce Paradis universel. — Luc 23:43.

14, 15. a) Comment Jéhovah fera-t-il “ toutes choses nouvelles ” ? b) À quoi ressemblera la vie dans le Paradis, et quel aspect de cette vie vous attire le plus ?

 14 Vous imaginez-vous la terre tout entière transformée en paradis ? C’est à ce propos que Jéhovah a dit : “ Voyez ! Je suis en train de faire toutes choses nouvelles. ” (Révélation 21:5). Quel sens faut-il donner à ces paroles ? Après que Jéhovah aura déchaîné sa puissance destructrice contre l’actuel système méchant, il subsistera “ de nouveaux cieux et une nouvelle terre ”, ce qui signifie que, du ciel, un nouveau gouvernement dirigera, sur terre, une nouvelle société composée des humains qui aiment Jéhovah et font sa volonté (2 Pierre 3:13). Satan et ses démons seront mis hors d’état de nuire (Révélation 20:3). Pour la première fois depuis des millénaires, les hommes seront affranchis de cette influence corruptrice, haineuse et malfaisante. Le soulagement, on le conçoit, sera énorme.

15 Nous serons enfin en mesure de prendre soin de notre magnifique planète comme cela aurait dû se faire au départ. La terre possède ses propres capacités régénératrices. Lacs et cours d’eau pollués se purifient d’eux-mêmes quand on tarit les sources de pollution. Que s’éteigne le fracas des armes, et les paysages défigurés par la guerre cicatriseront leurs plaies. Quel plaisir ce sera de travailler en harmonie avec la terre, de l’aider à devenir un immense Éden à la faune et à la flore d’une infinie variété ! Oubliée, la destruction aveugle des espèces animales et végétales ! L’homme sera en paix avec toute la création terrestre. Les enfants n’auront plus rien à craindre des bêtes sauvages. — Isaïe 9:6, 7 ; 11:1-9.

16. Dans le Paradis, quel rétablissement touchera chaque humain fidèle ?

16 Ce rétablissement nous touchera aussi d’une manière très personnelle. Après Har-Maguédôn, les survivants verront les guérisons miraculeuses se multiplier aux quatre coins du monde. Comme lors de sa vie sur terre, Jésus utilisera la puissance de Dieu pour rendre la vue aux aveugles, l’ouïe aux  sourds, la mobilité aux boiteux et aux infirmes (Matthieu 15:30). Les personnes âgées recouvreront la résistance, la santé et la vigueur de leur jeunesse (Job 33:25). Les rides s’effaceront, les membres s’affermiront, les muscles retrouveront force et souplesse. Tous les humains fidèles sentiront les effets du péché et de l’imperfection s’estomper jusqu’à disparaître complètement. Quelle gratitude n’éprouverons-nous pas alors envers Jéhovah Dieu pour sa merveilleuse puissance réparatrice ! Mais considérons à présent un aspect particulièrement réconfortant de cette extraordinaire époque de rétablissement.

Les morts rendus à la vie

17, 18. a) Pourquoi Jésus a-t-il repris les Sadducéens ? b) Qu’est-ce qui a amené Éliya à prier Jéhovah d’opérer une résurrection ?

17 Les Sadducéens ne croyaient pas à la résurrection. Jésus a repris ces chefs religieux en ces termes : “ Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne connaissez ni les Écritures ni la puissance de Dieu. ” (Matthieu 22:29). Les Écritures révèlent en effet que Jéhovah possède cette puissance réparatrice.

18 Voyez ce qui s’est passé à l’époque d’Éliya. Une veuve tient dans ses bras le corps inerte de son fils unique. L’enfant est mort. Le prophète Éliya, que cette femme a logé quelque temps, doit être bouleversé. Il y a peu, il a contribué à sauver le garçon de la famine et, sans doute, s’est-il attaché à lui. La mère, elle, est anéantie. Ce fils était tout ce qui la rattachait encore à son mari. Peut-être espérait-elle qu’il s’occuperait d’elle dans sa vieillesse. Désemparée, elle croit payer là quelque faute passée. C’en est trop pour Éliya ! Il prend doucement l’enfant du sein de sa mère, le monte dans sa chambre et, là, demande à Jéhovah Dieu de lui redonner son âme, sa vie. — 1 Rois 17:8-21.

19, 20. a) Comment Abraham a-t-il montré sa foi dans la puissance réparatrice de Jéhovah, et d’où lui venait cette foi ? b) Comment Jéhovah a-t-il récompensé la foi d’Éliya ?

19 Éliya n’était pas le premier à croire à la résurrection. Des siècles avant lui, Abraham était persuadé que Jéhovah possédait  cette puissance réparatrice — et pour cause. Il avait 100 ans et sa femme, Sara, 90 quand Jéhovah avait rétabli miraculeusement, comme ramené à la vie, leurs facultés reproductrices pour permettre à Sara d’avoir un fils (Genèse 17:17 ; 21:2, 3). Plus tard, lorsque Jéhovah lui a demandé de lui sacrifier le garçon devenu adulte, Abraham a montré sa foi, estimant que Jéhovah pourrait rendre la vie à son cher Isaac (Hébreux 11:17-19). Cette foi intense explique peut-être qu’avant de gravir la montagne pour offrir son fils, Abraham ait assuré à ses serviteurs qu’ils reviendraient tous les deux. — Genèse 22:5.

“ Vois, ton fils est vivant. ”

20 Jéhovah ayant épargné Isaac, il n’a pas été nécessaire qu’il le ressuscite. Dans le cas d’Éliya, en revanche, le fils de la veuve était bel et bien mort. Mais pas pour longtemps, puisque Jéhovah a récompensé la foi de son prophète en ressuscitant l’enfant. En rendant celui-ci à sa mère, Éliya prononcera ces mots inoubliables : “ Vois, ton fils est vivant. ” — 1 Rois 17:22-24.

21, 22. a) Quelle est la raison d’être des récits de résurrections consignés dans les Écritures ? b) Quelle sera l’ampleur de la résurrection dans le Paradis, et qui en sera chargé ?

21 C’est la première fois dans la Bible qu’on voit Jéhovah utiliser sa puissance pour rétablir une vie humaine. Par la suite, il accordera ce pouvoir à Élisha, à Jésus, à Paul et à Pierre. Bien sûr, ces ressuscités sont morts de nouveau un jour, mais ce qui leur est arrivé nous donne un magnifique aperçu des choses à venir.

22 Dans le Paradis, Jésus sera pleinement “ la résurrection et la vie ”. (Jean 11:25.) Il ressuscitera des millions de disparus pour leur donner la possibilité de vivre éternellement sur la terre, dans le Paradis (Jean 5:28, 29). Voyez-vous ces amis, ces parents que la mort a tenus séparés si longtemps et qui tombent dans les bras les uns des autres, ivres de bonheur ? L’humanité tout entière louera Jéhovah pour sa puissance réparatrice.

23. Quelle a été la plus grande démonstration de puissance réalisée par Jéhovah, et en quoi garantit-elle la sûreté de notre espérance ?

 23 Jéhovah a assorti toutes ces espérances de la meilleure des garanties. Dans sa plus grande démonstration de puissance, il a ressuscité son Fils à la vie spirituelle pour en faire le second dans l’univers, juste au-dessous de lui. Jésus ressuscité est apparu à des centaines de personnes (1 Corinthiens 15:5, 6). N’y a-t-il pas là de quoi convaincre même les sceptiques ? Jéhovah, c’est une certitude, a le pouvoir de rétablir la vie !

24. Qu’est-ce qui nous assure que Jéhovah ressuscitera les morts, et quelle espérance pouvons-nous tous nourrir ?

24 Notre Dieu n’a pas seulement le pouvoir de relever les morts ; il en a aussi le désir. Sous inspiration, le fidèle Job a révélé que Jéhovah languit de ramener les morts à la vie (Job 14:15). Comment ne pas se sentir attiré vers un Dieu aussi impatient d’utiliser sa puissance réparatrice avec tant d’amour ? Rappelons-nous, cependant, que la résurrection n’est qu’un pan de la grande œuvre de rétablissement de Jéhovah. Aussi, tout en continuant à vous approcher de lui, accordez du prix à votre espérance de voir un jour Jéhovah ‘ faire toutes choses nouvelles ’. — Révélation 21:5.

^ § 3 Les “ temps du rétablissement de toutes choses ” ont commencé lorsque le Royaume messianique a été établi avec, à sa tête, un héritier du fidèle roi David. Jéhovah avait promis à David qu’un de ses héritiers régnerait à jamais (Psaume 89:35-37). Mais après la destruction de Jérusalem par Babylone, en 607 avant notre ère, plus aucun descendant de David n’avait siégé sur le trône de Dieu. Lors de son intronisation au ciel, Jésus, né sur terre dans la lignée de David, est devenu ce Roi promis de longue date.

^ § 6 Moïse, Isaïe, Jérémie, Ézékiel, Hoshéa, Yoël, Amos, Obadia, Mika et Tsephania ont tous écrit sur ce thème.