LES 7 et 8 mai 2016, c’était l’effervescence dans le hall d’entrée du siège mondial au 25 Columbia Heights, à Brooklyn (État de New York). Habituellement, la réception et les expositions ne sont pas ouvertes le week-end, mais en cette occasion, les voisins qui habitent autour du Béthel ont été invités à des journées portes ouvertes pour voir notre exposition historique sur la Bible.

La campagne d’invitation a donné un excellent témoignage dans le quartier et a été spirituellement stimulante pour ceux qui y ont participé. Il a été particulièrement encourageant d’entendre de nombreux témoignages positifs de la part de voisins de longue date.

 « J’ai vécu dans différentes maisons [autour du Béthel] depuis les années 1960, raconte un homme, et vous avez été les meilleurs voisins. Vous allez vraiment nous manquer et nous regrettons de vous voir partir. »

« Sans vous, le quartier n’aurait pas évolué comme cela, a dit une femme. Nous sommes très heureux de vous avoir eus pour voisins toutes ces années. »

Beaucoup de pionniers qui ont parcouru le territoire ont été heureux de rencontrer des personnes amicales et réceptives. Un homme qui fait partie d’une association du quartier a exprimé sa grande estime pour notre organisation et a dit qu’il regrettait sincèrement de ne pas pouvoir être présent aux journées portes ouvertes.

Les résultats de cette initiative ont été très encourageants. Durant ces 2 jours, 48 visiteurs non Témoins sont venus voir l’exposition sur la Bible. Pendant les journées portes ouvertes, plusieurs membres de la famille du Béthel étaient présents dans le hall pour accueillir les voisins et discuter avec eux.

Sally, une jeune femme qui approche la trentaine, a passé environ une demi-heure à visiter l’exposition. À son arrivée, les pionnières qui lui avaient donné l’invitation étaient présentes dans le hall. Sally a dit qu’elle ne savait pas qu’il y avait une exposition de bibles. Les pionnières lui ont confié que c’était très agréable de rencontrer une jeune femme cultivée qui attache du prix à la Bible. Sally a répondu : « C’est tellement important. La Bible est le seul moyen de connaître le message de Dieu. C’est un livre toujours utile pour nous aujourd’hui. »

Sally a expliqué que son intérêt pour la Bible l’avait  incitée à étudier le latin et le grec et qu’elle était très intéressée par le travail de traduction. Elle pense qu’une traduction fidèle est importante, car le message n’est ainsi pas influencé par les intentions de certaines personnes. Quand les pionnières ont dit à Sally que le contenu de notre site jw.org était basé sur la Bible et traduit en plus de 800 langues, elle a été très surprise. Quand les sœurs lui ont expliqué ce que des traducteurs avaient fait du nom de Jéhovah, elle a été choquée puis a demandé : « Pourquoi le nom de Jéhovah a-​t-​il été ôté de la Bible ? » En partant, Sally a dit : « C’est le seul quartier dans lequel j’ai vécu et vous êtes les meilleurs voisins. »

Le lundi qui a suivi les journées portes ouvertes, un ecclésiastique a abordé John, un béthélite qui prêchait avec un présentoir mobile près du Béthel. Il a dit qu’il avait beaucoup apprécié les portes ouvertes et le fait que nous soyons aussi attachés à la Bible. Mais après avoir discuté un peu, il s’est tout à coup exclamé : « Je suis furieux contre les Témoins ! » John, confus, lui a demandé pourquoi. « Parce que vous déménagez ! RESTEZ ICI ! Achetez de plus grands bâtiments ou tout ce que vous voulez, mais restez ici. Vous apportez de la stabilité au quartier. Je suis très contrarié que vous déménagiez au nord ! »

En résumé, la campagne d’invitation et les journées portes ouvertes pour visiter l’exposition sur la Bible ont donné un excellent témoignage dans le quartier et l’accent a été mis sur le nom de Dieu auprès de nos voisins comme jamais auparavant.