Aller au contenu

Aller au sommaire

Allemagne : Témoignage public avec un présentoir mobile devant un camp de réfugiés.

 ÉVÈNEMENTS MARQUANTS DE L’ANNÉE ÉCOULÉE

Quelques dépêches de l’année

Quelques dépêches de l’année

Contacter les réfugiés et les migrants

En Allemagne, la prédication en langue étrangère s’intensifie en raison du grand nombre de réfugiés et de migrants qui arrivent dans le pays. Récemment, 229 groupes et pré-groupes d’expression étrangère ont été créés en 9 mois. Quelque 800 proclamateurs ont assisté à environ 30 cours donnés en 13 langues.

Nos frères prêchent aux réfugiés dans les centres d’accueil. En installant des présentoirs mobiles dans plus de 200 endroits, les frères ont placé environ 640 000 publications.

 Le Collège central a approuvé l’organisation d’une campagne spéciale de prédication de mai à juillet 2016. Environ 700 proclamateurs parlant l’arabe et venant de 7 pays se sont rendus dans 10 endroits en Autriche et en Allemagne pour prêcher à de grands groupes de personnes arabophones habitant ces régions.

Des pièces sur la route

Les 50 proclamateurs de la congrégation d’expression créole de Faber’s Road au Bélize parcourent habituellement leur territoire à pied. La plupart des frères ont très peu de moyens, mais ils recherchent des occasions de se montrer généreux. Il y a quelques années, les frères ont commencé à ramasser les pièces qu’ils trouvaient sur les routes poussiéreuses pendant qu’ils prêchaient de maison en maison. À la fin de chaque année, ils se réunissent pour laver, trier et compter les pièces collectées.

Même si la plupart des pièces n’ont que très peu de valeur (5 centimes d’euros), chaque année ils rassemblent l’équivalent de 200 euros. Les frères utilisent la moitié de la somme pour contribuer aux dépenses de la Salle du Royaume et l’autre moitié est envoyée pour soutenir l’œuvre mondiale.

Quatre millions d’auditeurs !

Un des évènements les plus marquants de l’histoire des Témoins de Jéhovah au Burundi a eu lieu le 5 mars 2016 à l’occasion de la visite de la filiale par Anthony Griffin, un représentant du siège mondial. Un programme spécial pour les congrégations a été retransmis sur la principale station de radio dans tout le pays. Le nombre d’auditeurs a été estimé à quelque quatre millions !

 La retransmission a donné lieu à un grand témoignage et à de nombreux commentaires positifs. Un des techniciens de la radio qui a assisté à la retransmission a dit : « Vous devez faire plus de programmes comme celui-là ! » Un responsable de la radio a écrit : « Je vous encourage à continuer [à produire des programmes similaires] ; cela sauvera sans aucun doute de nombreuses personnes. » De nombreux bus et taxis ont diffusé le programme sur leur radio.

La musique s’est arrêtée

En 2016, la veille du Mémorial, les frères d’un petit groupe isolé du Népal ont été bouleversés d’apprendre qu’un grand concert se déroulerait dans l’école juste à côté de la salle qu’ils avaient louée.

Ces concerts sont très bruyants. Alors que les frères étaient en train de nettoyer la salle le matin du Mémorial, un des organisateurs du concert leur a dit : « Vous n’entendrez rien à part notre musique. »

Le concert a débuté à midi et comme prévu il était très bruyant. Bien que les frères aient loué un haut-parleur plus puissant que celui prévu à l’origine, ils n’ont même pas pu entendre les tests du micro. Les frères étaient anéantis, mais ont prié sincèrement à ce propos. Puis, une demi-heure avant le début du Mémorial, alors que de nombreux frères arrivaient, la musique s’est soudainement arrêtée. Une bagarre avait éclaté entre des personnes qui avaient bu et la police avait arrêté le concert. Les frères ont pu célébrer le Mémorial dans une atmosphère très calme, paisible et respectueuse.

 Des félicitations pour jw.org

Giuseppe est pionnier permanent en Italie. Il travaille chez lui en tant que consultant pour une entreprise spécialisée dans le domaine d’Internet. En mai dernier, il a assisté à une réunion avec 70 collègues pour discuter de nouvelles idées qui pourraient être mises en œuvre par l’entreprise. En introduction, le directeur général a évoqué quelques sites qui pourraient servir de modèle à l’entreprise. Il a ensuite montré un exemple sur un écran. Giuseppe a été surpris de voir apparaître la page d’accueil de jw.org. Le directeur général a dit : « C’est le meilleur site au monde ! » Puis il a analysé les aspects techniques de jw.org. Il a parlé positivement de la clarté des liens et du graphisme attrayant.

 « Mes collègues ont été impressionnés d’apprendre le nombre de langues dans lesquelles le site existait, raconte Giuseppe. À la fin de la présentation, mon chef a dit à l’assistance et au directeur général : “Giuseppe est Témoin de Jéhovah.” Sur ce, le directeur m’a dit : “Votre organisation est à féliciter. Vous avez conçu un site que n’importe quelle entreprise ou organisation dans le monde aimerait avoir. Je ne peux qu’imaginer les efforts que cela demande de garder ce site convivial et à jour. On voit bien toute l’attention que vous portez aux détails et au contenu.” J’étais un peu embarrassé de recevoir autant de félicitations pour quelque chose que je n’avais pas fait. Mais j’étais enchanté qu’un témoignage soit donné à beaucoup de personnes qui ne connaissaient rien aux Témoins de Jéhovah. Maintenant j’ai souvent des conversations avec des collègues à ce sujet et j’ai même commencé un cours biblique avec trois d’entre eux. » L’entreprise de Giuseppe continue d’« étudier » le site jw.org tandis que ses collègues continuent de parler de la Bible avec lui.

Il a abandonné le football

Argentine : Jorge en train de jouer au football avec des frères.

Jorge est un jeune qui vit en Argentine. Au début de l’année 2010, Jorge a connu la bonne nouvelle grâce à un camarade de classe. Par la suite, il a commencé à étudier la Bible sur le livre Qu’enseigne réellement la Bible ? À ce moment-​là, il jouait au football. Il excellait dans ce sport et a été retenu pour faire partie d’une équipe réserve d’un grand club. En avril 2014, on lui a proposé de jouer pour une équipe en Allemagne. Il se réjouissait à l’idée de devenir professionnel et il a accepté cette proposition. Quelques jours avant que Jorge parte pour l’Europe, son entraîneur lui a dit : « Tu es Témoin de Jéhovah, n’est-​ce pas ?  Alors ne gâche pas ta vie en partant à l’étranger. J’étais aussi Témoin quand j’étais jeune. J’ai été invité à jouer pour une équipe d’un pays en Asie. Ils m’ont fait beaucoup de promesses et tout cela m’a fasciné. Je suis parti là-bas avec ma famille, mais nous sommes revenus très déçus. » Jorge raconte : « Ce qu’il m’a dit m’a beaucoup touché et j’ai décidé de ne pas aller en Europe. En 2015, je suis devenu proclamateur et je me suis fait baptiser. »

Bénie gratuitement

En septembre 2015, l’assemblée régionale « Imitons Jésus ! » s’est tenue à Kampala, en Ouganda. Mark Sanderson, membre du Collège central, a annoncé pour la plus grande joie de l’assistance la parution en luganda des Saintes Écritures. Traduction du monde nouveau.

Une femme qui étudie la Bible a fait ce commentaire : « Recevoir cette merveilleuse bible m’a remplie de joie ! À ce moment-​là, les gens se préparaient à recevoir la visite du pape. Pour collecter des fonds, des chapelets “bénis” étaient vendus au prix de presque 30 euros. Les gens voulaient être bénis, mais beaucoup n’avaient pas d’argent pour cela. Pour ma part, j’ai été bénie gratuitement. Jéhovah a béni tous ceux qui sont venus à l’assemblée et chacun était libre de faire un don selon son cœur. Chaque jour, lorsque je lis la Parole de Jéhovah dans ma langue maternelle et que j’apprends à mieux le connaître, j’ai l’impression d’être vraiment bénie. Je remercie Jéhovah de m’avoir offert ma bible. »

Imprimées dans le monde des esprits ?

Afin de jeter le discrédit sur www.jw.org, des chefs religieux de certaines églises d’une région du Congo (Kinshasa) ont enseigné à leurs adeptes que les publications des  Témoins de Jéhovah étaient imprimées dans le monde des esprits. Pour soutenir cette idée, ils ont fait croire que les lettres « www » correspondaient au chiffre 666 du livre de la Révélation (Rév. 13:18). À cause de cela, certaines personnes qui étudiaient la Bible ont refusé de continuer.

Après avoir prié à ce propos, un couple de pionniers a invité leurs étudiants de la Bible et leurs conjoints chez eux. Trois couples ont accepté et après le repas, le couple Témoin leur a montré la vidéo Les Témoins de Jéhovah : organisés pour proclamer la bonne nouvelle. Ce que leurs invités ont appris a complètement dissipé les fausses idées qu’ils avaient entendues concernant l’origine de nos publications. La semaine suivante, le mari d’une de leurs étudiantes a insisté pour que le couple de Témoins accepte sa contribution de 90 euros pour l’œuvre mondiale, bien que lui-​même n’étudiait pas encore la Bible.

Apprendre les nouveaux cantiques

Les frères d’une région isolée de Papouasie-Nouvelle-Guinée n’ont pas d’accès à Internet. Néanmoins, ils veulent sincèrement apprendre les derniers cantiques. La congrégation de Mundip envoie pour cela un frère dans la ville la plus proche à deux heures de marche et deux heures de bus. Une fois là-bas, il va sur le site, recopie les paroles des nouveaux cantiques dans un carnet et revient chez lui. Puis il les inscrit sur un tableau dans la Salle du Royaume pour que tout le monde les voie. Les autres membres de la congrégation recopient alors les nouveaux cantiques pour les réunions. Ils aiment beaucoup chanter les cantiques en même temps que les congrégations du monde entier dans le cadre de leur culte à Jéhovah.