Linda : Quand j’avais 12 ans, ma mère m’a révélé que j’avais une petite sœur qui avait été adoptée. Je me suis alors demandé si elle aussi était sourde de naissance. Mais hélas ! j’ai grandi sans la connaître.

Sally : Je n’ai jamais su que j’avais été adoptée. Ma « mère » me battait cruellement et me traitait comme une esclave. J’ai donc grandi dans la tristesse et la solitude, un poids supplémentaire pour quelqu’un qui est sourd de naissance. Puis j’ai rencontré les Témoins de Jéhovah et j’ai commencé à étudier la Bible. Quand ma « mère » l’a su, elle m’a fouettée avec une ceinture et a changé les serrures pour m’empêcher de sortir de la maison. À 20 ans, je me suis enfuie et les Témoins m’ont recueillie. Début 2012, je me suis fait baptiser.

 Linda : À 20 ans, j’ai commencé à étudier avec les Témoins de Jéhovah. Plus tard, je me suis mise à assister aux assemblées régionales à Jakarta, où le programme était interprété pour les sourds. J’y ai rencontré beaucoup d’autres sourds, notamment Sally, une jeune Témoin habitant à Sumatra-Nord. J’avais l’impression de la connaître, mais je ne savais pas pourquoi.

Sally : Linda et moi, on est devenues amies. Je trouvais qu’on se ressemblait, mais je n’y ai pas fait plus attention que ça.

Linda : En août 2012, la veille de mon baptême, j’ai ressenti le profond désir de retrouver ma petite sœur. J’ai supplié Jéhovah : « S’il te plaît, aide-moi à retrouver ma sœur ; j’aimerais lui parler de toi. » Peu de temps après, ma mère a reçu un texto inattendu d’une personne qui avait eu des informations à propos de ma sœur adoptée. Cela a déclenché une suite d’évènements qui m’ont finalement permis de retrouver Sally.

Sally : Quand Linda m’a expliqué que j’étais la sœur dont elle avait été séparée depuis si longtemps, j’ai rapidement pris l’avion pour Jakarta afin de la rejoindre. Après avoir passé les contrôles de sécurité de l’aéroport, j’ai vu Linda accompagnée de mes vrais parents et de mon autre grande sœur, tous prêts à m’accueillir. Je tremblais d’émotion. Nous nous sommes pris dans les bras et embrassés, et c’est ma mère qui m’a serrée le plus longtemps. Tout le monde pleurait. Quand mes parents, en larmes, m’ont demandé pardon de m’avoir fait adopter, nous avons éclaté en sanglots et nous sommes retombés dans les bras les uns des autres.

Linda : Comme nous n’avons pas eu la même éducation, chacune a dû apprendre à s’adapter à la personnalité et aux habitudes de l’autre. Mais nous nous aimons beaucoup.

Sally : Aujourd’hui, Linda et moi, nous vivons ensemble et nous fréquentons la même congrégation en langue des signes, à Jakarta.

Linda : Sally et moi avons été séparées pendant plus de 20 ans. Nous remercions Jéhovah de nous avoir enfin réunies !