• PAYS ET TERRITOIRES 29

  • HABITANTS 39 508 267

  • PROCLAMATEURS 96 088

  • ÉTUDES BIBLIQUES 63 333

« Maintenant, je comprends »

Freda, qui est sourde, a été transportée de joie en apprenant qu’elle et la sœur qui conduisait son étude biblique allaient intégrer la première congrégation de langue des signes de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Cette congrégation a été formée le 1er mars 2013. Freda a réalisé que sa compréhension des réunions s’améliorait grandement quand elle laissait de côté les supports écrits  et se concentrait sur les supports visuels ou signés proposés depuis l’estrade. De cette façon, à son grand étonnement, elle a surmonté sa timidité et s’est mise à faire des commentaires plusieurs fois par réunion. Elle est devenue proclamatrice non baptisée en avril 2013, et elle convainc facilement d’autres sourds de venir avec elle aux réunions. Quand on lui a demandé pourquoi on voit souvent des larmes couler sur ses joues pendant les réunions, elle a répondu : « Parce que maintenant, je comprends. »

Erreur sur la voiture

En Australie, alors qu’elle rejoignait son groupe de prédication, Barbara s’est garée un instant au bord d’un trottoir pour vérifier si elle avait bien pris son carnet de visites. Soudain, la portière de sa voiture s’est ouverte et une femme a commencé à entrer.

« Excusez-moi, a dit Barbara, mais je crois que vous vous trompez de voiture.

— Oh ! pardon, a répondu la femme. Je croyais que vous étiez la dame qui venait me chercher. » En voyant les revues La Tour de Garde et Réveillez-vous ! de Barbara, elle a poursuivi : « Il y a des années, je prenais ces revues à deux dames qui m’enseignaient la Bible. » Tout heureuse, Barbara lui a donné les siennes et par la suite a commencé une étude biblique avec elle.

« Leurs lettres de Dieu »

Nouvelle-Zélande : Violet fait connaître la vérité à beaucoup par courrier.

Violet est une sœur infirme de 82 ans qui vit à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Elle envoie  régulièrement des lettres et des publications à des maisons de retraite et à des unités de soins palliatifs de sa région. Les infirmières à domicile qui font les factrices racontent que les résidents âgés attendent fébrilement ce qu’ils appellent « leurs lettres de Dieu ». Certains lisent leurs lettres et leurs publications et se les échangent entre eux, ou en font la lecture à voix haute à ceux qui voient mal. Les infirmières disent aussi que les résidents qui lisent ces lettres et ces publications sont plus calmes, plus positifs et plus paisibles que les autres. Violet commente ainsi son initiative : « J’ai le sentiment  que Jéhovah m’utilise toujours pour aider mon prochain. C’est vraiment stimulant de faire connaître la vérité de cette façon. »

Un article qui parlait des roses

« Ça, je l’ai déjà lu. » Cette réponse a laissé Bernie bouche bée alors qu’elle proposait le dernier numéro de La Tour de Garde sur l’île de Saipan un samedi matin. Comment Bernadette, la lycéenne venue ouvrir la porte, pouvait-elle avoir déjà lu ce numéro ? Bernie a sorti de son sac une autre revue. « Celle-là aussi, je l’ai lue », a répété Bernadette. Sidérée, Bernie a demandé : « Où as-tu lu ces périodiques ? Tu es une Témoin de Jéhovah en vacances ici ? » Non, Bernadette n’était pas Témoin, mais elle avait lu les revues en ligne. En effet, un jour, en cherchant sur Internet des renseignements sur les fleurs, elle avait tapé « roses », et un résultat de recherche l’avait intriguée. Il s’agissait de « Ravissantes roses d’Afrique », un article de Réveillez-vous ! affiché sur le site Web des Témoins de Jéhovah. L’article lui avait tellement plu qu’elle s’était ensuite plongée dans l’exploration du site. Elle s’était d’abord concentrée sur les thèmes des plantes et des animaux, mais elle avait vite découvert des choses passionnantes sur la Bible. Devant l’intérêt de Bernadette, Bernie lui a proposé une étude biblique gratuite. Plus tard, elle lui a rapporté le livre Qu’enseigne réellement la Bible ? À sa troisième visite, elle a entamé avec Bernadette le premier chapitre du livre. Au bout d’environ un an, en novembre 2012, Bernadette s’est fait baptiser. Elle a progressé si vite que ses amis ont coutume de dire qu’elle « a couru » vers la vérité. C’est assurément le site jw.org qui lui a donné de l’élan.