En général, les personnes sont plus réceptives au message du Royaume quand elles l’entendent dans leur langue maternelle. C’est peut-être pour cette raison qu’à la Pentecôte de l’an 33 de notre ère, Jéhovah a fait en sorte que « des Juifs fervents venus de toutes les nations de la terre » entendent la bonne nouvelle dans leur « langue maternelle », même s’ils avaient sûrement tous une langue en commun, comme l’hébreu ou le grec (Ac 2:5, 8). Aujourd’hui, dans les endroits où on parle plusieurs langues, il se peut que plusieurs assemblées de langues différentes prêchent dans le même territoire. Comment les proclamateurs de ces assemblées peuvent-​ils coopérer pour que chaque personne soit visitée, sans empiéter sur les efforts de leurs compagnons et en évitant ainsi d’irriter les habitants qui seraient visités trop souvent ?

  • Se concerter (Pr 15:22) : Les responsables de la prédication doivent se concerter pour trouver une manière de parcourir le territoire qui conviendra à toutes les assemblées concernées. Si une assemblée qui prêche dans une autre langue a un petit territoire, elle préférera sûrement que les proclamateurs de ton assemblée ne frappent pas aux habitations qui font partie de son territoire. Mais si son territoire est très étendu et qu’elle ne peut pas le couvrir régulièrement, elle préférera peut-être que les proclamateurs de ton assemblée frappent à toutes les habitations. Elle pourra aussi demander à ton assemblée qu’elle l’aide à trouver les personnes qui parlent la langue dans laquelle elle prêche. Si une personne manifeste de l’intérêt, on pourra lui indiquer les coordonnées de l’assemblée qui tient des réunions dans sa langue (od 93 § 37 ; km 5/15 1 § 3). N’oublie pas que parfois, dans une même habitation, les personnes peuvent parler différentes langues. Enfin, notons que les dispositions prises pour contacter toutes les personnes du territoire doivent respecter les lois sur la protection des données.

  • Coopérer (Éph 4:16) : Suis attentivement les instructions données par le responsable de la prédication. Est-​ce que tu donnes un cours biblique à une personne dont la langue n’est pas celle de ton assemblée ? L’étudiant progressera sans doute plus rapidement si tu transmets le cours biblique à une assemblée ou à un groupe qui parle sa langue et qui ne se trouve pas loin.

  • Se préparer (Pr 15:28 ; 16:1) : Dans ton territoire, si tu rencontres une personne qui ne parle pas la langue de ton assemblée, fais de ton mieux pour lui prêcher la bonne nouvelle. Tu peux te préparer en téléchargeant la Bible et des vidéos dans les langues parlées dans ton territoire. Tu peux aussi utiliser l’application JW Language pour apprendre les salutations dans quelques-unes de ces langues.