Imagine que tu vives en Galilée à l’époque de Jésus. Tu as voyagé jusqu’à Jérusalem pour célébrer la fête des Huttes. La ville est remplie d’adorateurs de Jéhovah qui viennent de loin. Tu veux présenter une offrande à Jéhovah. Emmenant une chèvre avec toi, tu te faufiles en direction du temple à travers les ruelles grouillantes de la ville. Quand tu arrives, le temple est bondé par d’autres Juifs venus eux aussi pour présenter un sacrifice. Finalement, vient ton tour de donner ta chèvre aux prêtres. À ce moment-​là, tu te souviens que ton frère, qui peut être n’importe où dans le temple ou dans la ville, a quelque chose contre toi. Jésus explique ce que tu dois faire (lire Matthieu 5:24). Comment toi et le frère offensé pouvez-​vous favoriser la paix, comme Jésus le demande ? Dans chacune des listes ci-dessous, coche la bonne réponse.

TU DEVRAIS...

  • parler avec ton frère seulement si tu penses qu’il a de bonnes raisons d’être vexé.

  • essayer de corriger le point de vue de ton frère si tu penses qu’il est susceptible, ou qu’il est en partie responsable du problème.

  • écouter patiemment ton frère s’exprimer, et même si tu ne comprends pas tout, t’excuser sincèrement pour la peine qu’il éprouve ou pour les conséquences involontaires de tes actions.

TON FRÈRE DEVRAIT...

  • chercher le soutien d’autres membres de la congrégation en leur racontant le mal que tu lui as fait.

  • te réprimander, examiner chaque détail de l’offense et exiger que tu admettes tes erreurs.

  • admettre qu’il t’a fallu de l’humilité et du courage pour aller le voir, et te pardonner volontiers et de tout son cœur.

Même si nous ne faisons plus de sacrifices d’animaux aujourd’hui, quel enseignement Jésus donnait-​il à propos du lien qui existe entre la paix avec notre frère et le culte rendu à Dieu ?