Lettre aux Romains 11​:​1-36

  • Dieu n’a pas complètement rejeté Israël (1-16)

  • Exemple de l’olivier (17-32)

  • La sagesse de Dieu est immense (33-36)

11  Je demande alors : Dieu n’a pas rejeté son peuple, n’est-​ce pas+ ? Bien sûr que non ! Car moi aussi je suis un Israélite, de la descendance d’Abraham, de la tribu de Benjamin.  Dieu n’a pas rejeté son peuple, qu’il a reconnu en premier+. Ne savez-​vous pas ce que dit le passage des Écritures à propos d’Élie, quand il se plaint à Dieu au sujet d’Israël ?  « Jéhovah*, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels, et il ne reste que moi. Et maintenant ils essaient de me tuer*, moi aussi+. »  Pourtant, que lui dit la déclaration divine ? « J’ai laissé pour moi 7 000 hommes qui ne se sont pas mis à genoux devant Baal pour l’adorer+. »  De même, donc, à l’époque présente aussi, il y a un reste+, ceux qui ont été choisis en raison de la faveur imméritée.  Or, si c’est par faveur imméritée+, ce n’est plus en vertu des œuvres+ ; autrement, la faveur imméritée ne serait plus faveur imméritée.  Alors quoi ? La chose même qu’Israël recherche réellement, il ne l’a pas obtenue, mais ceux qui ont été choisis l’ont obtenue+. Les autres sont devenus insensibles+,  comme c’est écrit : « Jusqu’à aujourd’hui, Dieu leur a donné un esprit de profond sommeil+, des yeux qui ne voient pas et des oreilles qui n’entendent pas+. »  De plus, David dit : « Que leur table devienne pour eux un piège, un filet, un obstacle qui fait trébucher et une punition*. 10  Que leurs yeux s’obscurcissent pour qu’ils ne voient pas, et fais-​leur sans cesse courber le dos+. » 11  Je demande donc : ils n’ont pas trébuché au point de tomber complètement, n’est-​ce pas ? Bien sûr que non ! Mais par leur faux pas, il y a le salut* pour les gens des nations, afin de provoquer leur jalousie+. 12  Or, si leur faux pas signifie des bénédictions pour le monde, et si leur diminution signifie des bénédictions pour les gens des nations+, combien plus leur nombre complet signifiera-​t-​il des bénédictions ! 13  Je m’adresse maintenant à vous qui êtes des gens des nations. Puisque je suis apôtre des nations+, je fais honneur* à mon ministère+ 14  pour voir si je peux d’une manière ou d’une autre rendre jaloux mon propre peuple* et sauver quelques-uns d’entre eux. 15  Car si leur rejet+ signifie réconciliation pour le monde, que signifiera leur admission sinon la vie d’entre les morts ? 16  De plus, si le morceau de pâte qu’on prélève comme offrande de premiers fruits* est saint, toute la masse de pâte est sainte aussi ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. 17  Cependant, si quelques-unes des branches ont été arrachées, et que toi, bien qu’étant un olivier sauvage, tu aies été greffé parmi celles qui restent et tu profites avec elles de la racine nourrissante de l’olivier, 18  ne sois pas arrogant* envers les branches. Si toutefois tu es arrogant* envers elles+, souviens-​toi que ce n’est pas toi qui portes la racine, mais que c’est la racine qui te porte. 19  Tu diras alors : « Des branches ont été arrachées pour que moi je sois greffé+. » 20  C’est exact. C’est pour leur manque de foi qu’elles ont été arrachées+, mais toi tu es debout par la foi+. Ne sois pas méprisant, mais sois dans la crainte. 21  Car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. 22  Pense donc à la bonté+ et à la sévérité de Dieu. Dieu fait preuve de sévérité envers ceux qui sont tombés+, mais envers toi il fait preuve de bonté, pourvu que tu restes dans sa bonté ; autrement, toi aussi tu seras coupé. 23  Et eux aussi, s’ils ne persistent pas dans leur manque de foi, ils seront greffés+, car Dieu est capable de les regreffer sur l’arbre. 24  En effet, si toi tu as été coupé de l’olivier qui est sauvage par nature et si tu as été greffé contre nature sur l’olivier cultivé, à plus forte raison ceux-ci, qui sont les branches naturelles, seront-​ils regreffés sur leur propre olivier ! 25  Car je ne veux pas que vous ignoriez ce saint secret+, frères, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux : Israël a été frappé d’une insensibilité partielle jusqu’à ce que le nombre complet des gens des nations soit entré, 26  et de cette façon tout Israël+ sera sauvé. Comme c’est écrit : « Le libérateur* sortira de Sion+ et détournera de Jacob les pratiques qui déshonorent Dieu*. 27  Et c’est là mon alliance avec eux+, lorsque j’enlèverai leurs péchés+. » 28  En ce qui concerne la bonne nouvelle, c’est vrai, ils sont ennemis à cause de vous ; mais en ce qui concerne le choix de Dieu, ils sont bien-aimés à cause de leurs ancêtres+. 29  Car Dieu ne regrettera pas ses dons et son appel. 30  Car de même qu’autrefois vous désobéissiez à Dieu+, mais que maintenant il vous a été fait miséricorde+ à cause de leur désobéissance+, 31  de même ceux-ci aussi ont maintenant désobéi et il en est résulté de la miséricorde pour vous, afin qu’à eux aussi il soit maintenant fait miséricorde. 32  Car Dieu les a enfermés tous ensemble dans la désobéissance+ pour leur faire miséricorde à tous+. 33  Ô que la générosité*, la sagesse et la connaissance de Dieu sont immenses ! Que ses jugements sont difficiles à comprendre et que ses chemins sont inexplorables ! 34  Car « qui est parvenu à connaître la pensée de Jéhovah*, ou qui est devenu son conseiller+ » ? 35  Ou « qui lui a donné le premier, pour qu’on le rembourse+ » ? 36  Parce que c’est de lui, et par lui, et pour lui que sont toutes choses. À lui soit la gloire pour toujours ! Amen.

Notes

Ou « cherchent mon âme pour l’enlever ».
Litt. « rétribution ».
Ou « glorifie ».
Litt. « ma chair ».
Ou « de prémices ».
Ou « ne te vante pas ».
Ou « tu te vantes ».
Ou « sauveur ».
Ou « pratiques impies ».
Litt. « richesse ».