Psaumes 18​:​1-50

  • Louange à Dieu pour ses actes sauveurs

    • « Jéhovah est mon rocher » (2)

    • Avec les fidèles, Jéhovah se montre fidèle (25)

    • La manière d’agir de Dieu est parfaite (30)

    • « Ton humilité me grandit » (35)

Au directeur musical. Par David, serviteur de Jéhovah, qui adressa à Jéhovah les paroles de ce chant le jour où Jéhovah le sauva de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il déclara+ : 18  J’ai de l’affection pour toi, ô Jéhovah, ma force+ !   Jéhovah est mon rocher, ma forteresse et celui qui me sauve+. Mon Dieu est mon roc+, en qui je me réfugie,mon bouclier et ma corne* de salut*, mon refuge* sûr+.   Je prie Jéhovah, qui mérite la louange,et je serai sauvé de mes ennemis+.   Les cordes de la mort m’encerclaient+ ;des flots torrentiels de vauriens me terrifiaient+.   Les cordes de la Tombe* m’entouraient ;les pièges de la mort se dressaient devant moi+.   Dans ma détresse, j’ai prié Jéhovah ;vers mon Dieu je criais au secours. De son temple, il a entendu ma voix+,et mon appel au secours est parvenu à ses oreilles+.   Alors la terre s’est mise à se balancer et à trembler+ ;les fondations des montagnes ont frémiet se sont balancées parce qu’il avait été irrité+.   Une fumée est montée de ses narineset un feu dévorant est sorti de sa bouche+ ;des braises rougeoyantes ont jailli de lui.   Quand il est descendu, il a fait se courber le ciel+,et une obscurité épaisse était sous ses pieds+. 10  Monté sur un chérubin, il est venu en volant+. Sur les ailes d’un esprit*+, il est descendu d’un vol rapide. 11  Il s’est alors couvert d’obscurité+,comme un abri tout autour de lui,d’eaux sombres et d’épais nuages+. 12  Provenant de la clarté qui était devant lui,grêle et braises ardentes traversaient les nuages. 13  Alors, du ciel, Jéhovah s’est mis à gronder comme le tonnerre+ ;le Très-Haut a fait entendre sa voix+,avec de la grêle et des braises ardentes. 14  Il a tiré ses flèches et dispersé mes ennemis+ ;il a lancé ses éclairs et jeté la confusion parmi eux+. 15  Les lits des cours d’eau* sont devenus visibles+ ;par ta réprimande, ô Jéhovah,par le vent du souffle de tes narines+,les fondations du sol ont été mises à découvert. 16  D’en haut, il a tendu la main ;il m’a saisi et m’a tiré des eaux profondes+. 17  Il m’a sauvé de mon puissant ennemi+,de ceux qui me haïssaient, qui étaient plus forts que moi+. 18  Ils se sont dressés contre moi quand j’étais dans la détresse+,mais Jéhovah a été mon soutien. 19  Il m’a fait aller en lieu sûr* ;il m’a sauvé parce qu’il m’aimait+. 20  Jéhovah me récompense selon ma justice+ ;il me rend selon l’innocence* de mes mains+. 21  Car j’ai toujours obéi à Jéhovahet je n’ai pas commis le péché d’abandonner mon Dieu. 22  Je garde présents à l’esprit tous ses jugements ;je ne mépriserai pas ses ordonnances. 23  Je resterai intègre devant lui+,je veillerai à ne pas commettre de faute+. 24  Que Jéhovah me récompense selon ma justice+,selon l’innocence de mes mains devant lui+. 25  Avec l’homme fidèle, tu te montres fidèle+ ;avec l’homme intègre, tu te montres intègre+ ; 26  avec l’homme pur, tu te montres pur+,mais avec l’homme tortueux, tu te montres astucieux+. 27  Car tu sauves le petit*+,mais tu humilies l’orgueilleux*+. 28  C’est toi qui allumes ma lampe, ô Jéhovah,mon Dieu qui illumine mes ténèbres+. 29  Avec ton aide, je peux attaquer une bande de pillards+ ;grâce à la puissance de Dieu, je peux escalader une muraille+. 30  La manière d’agir du vrai Dieu est parfaite+ ;la parole de Jéhovah est affinée+. Il est un bouclier pour tous ceux qui se réfugient en lui+. 31  Car qui est Dieu en dehors de Jéhovah+ ? Et qui est un rocher, à part notre Dieu+ ? 32  Le vrai Dieu est celui qui me revêt de puissance+,et il rendra droit mon sentier+. 33  Il rend mes pieds aussi agiles que ceux de la biche ;il me fait tenir debout sur les hauteurs+. 34  Il exerce mes mains à la guerre ;mes bras savent tendre l’arc en cuivre. 35  Tu me donnes ton bouclier pour qu’il me protège+,ta main droite me soutientet ton humilité me grandit+. 36  Tu élargis le sentier pour mes pas ;mes pieds* ne glisseront pas+. 37  Je poursuivrai mes ennemis et les rattraperai,je ne reviendrai pas avant qu’ils soient anéantis. 38  Je les écraserai, si bien qu’ils ne pourront pas se relever+ ;ils tomberont sous mes pieds. 39  Tu me donneras de la force pour la bataille ;tu feras tomber mes adversaires sous mes pieds+. 40  Tu feras fuir mes ennemis devant moi*,et je mettrai à mort* ceux qui me haïssent+. 41  Ils crient au secours, mais il n’y a personne pour les sauver ;ils appellent même Jéhovah à l’aide, mais il ne leur répond pas. 42  Je les broierai si fin qu’ils seront comme la poussière que le vent emporte ;je les jetterai comme la boue des rues. 43  Tu me sauveras des critiques du peuple+. Tu m’établiras chef des nations+. Un peuple que je ne connaissais pas me servira+. 44  Sur une simple rumeur, il m’obéira ;des étrangers viendront me flatter+. 45  Des étrangers perdront courage* ;ils sortiront de leurs forteresses en tremblant. 46  Jéhovah est vivant ! Que mon Rocher+ soit loué ! Gloire au Dieu qui me sauve*+ ! 47  Le vrai Dieu exécute la vengeance pour moi+ ;il soumet les peuples à mon pouvoir. 48  Il me sauve de mes ennemis en colère ;tu m’élèves bien au-dessus de ceux qui m’attaquent+ ;tu me sauves de l’homme violent. 49  C’est pourquoi je te glorifierai parmi les nations, ô Jéhovah+,et je chanterai des louanges* pour ton nom+. 50  Il accomplit de grands actes pour sauver* son roi+ ;il fait preuve d’amour fidèle envers son oint*+,envers David et sa descendance* pour toujours+.

Notes

Ou « mon puissant sauveur ».
Ou « ma hauteur ».
Ou « du vent ».
Ou « les canaux d’eau ».
Ou « dans un vaste espace ».
Litt. « la pureté ».
Ou « l’affligé ».
Litt. « les yeux hautains ».
Ou « chevilles ».
Ou « me livreras le dos de mes ennemis ».
Litt. « réduirai au silence ».
Ou « dépériront ».
Ou « Dieu de mon salut ».
Le terme traduit par « louer par des chants » ou « chanter des louanges à » peut aussi être rendu par « faire de la musique pour ».
Ou « remporte de grandes victoires pour ».
Voir lexique (Oindre).
Litt. « semence ».