Psaumes 141​:​1-10

  • Prière demandant la protection

    • « Que ma prière soit comme de l’encens » (2)

    • La réprimande du juste, comparable à de l’huile (5)

    • Les méchants tombent dans leurs propres filets (10)

Psaume de David. 141  Ô Jéhovah, je t’appelle à l’aide+. Viens vite à mon secours+. Prête attention quand je t’appelle+.   Que ma prière soit comme de l’encens+ préparé devant toi+ ;mes mains levées, comme l’offrande de céréales présentée le soir+.   Poste une garde à ma bouche, ô Jéhovah,établis une surveillance à la porte de mes lèvres+.   Ne laisse pas mon cœur incliner vers des choses mauvaises+,pour que je ne participe pas à des actes ignobles avec des hommes malfaisants ;jamais je ne voudrais me régaler de leurs aliments raffinés.   Si le juste me frappait, ce serait un acte d’amour fidèle+ ;s’il me réprimandait, ce serait comme de l’huile sur ma tête+,que ma tête ne refuserait en aucun cas+. Même durant ses malheurs, je continuerai de prier pour lui.   Leurs juges seront précipités du haut de la falaise,mais les gens prêteront attention à mes paroles, car elles sont agréables.   Tout comme lorsqu’on laboure et qu’on ameublit le sol,nos os ont été dispersés à la bouche de la Tombe*.   Mais mes yeux regardent vers toi, ô Souverain Seigneur Jéhovah+ ! Je me réfugie en toi. Ne m’ôte pas la vie*.   Protège-​moi des mâchoires du piège qu’ils m’ont tendu,des pièges des malfaiteurs. 10  Les méchants tomberont dans leurs propres filets, tous ensemble+,tandis que moi, je passerai en toute sécurité.

Notes

Ou « ne répands pas mon âme ».