Job 13​:​1-28

  • Suite de la réponse de Job (1-28)

    • « Je préfère parler à Dieu » (3)

    • « Vous êtes des médecins inutiles » (4)

    • « Je sais que j’ai raison » (18)

    • Demande pourquoi Dieu le considère comme un ennemi (24)

13  « Oui, j’ai vu tout cela de mes propres yeux,je l’ai entendu de mes propres oreilles et je l’ai compris.   Ce que vous savez, je le sais aussi ;je ne suis pas inférieur à vous.   Moi, je préfère parler au Tout-Puissant lui-​même ;je veux présenter mes arguments devant Dieu+.   Mais vous me badigeonnez de mensonge ;vous êtes tous des médecins inutiles+.   Si seulement vous vous taisiez complètement,ce serait de votre part une preuve de sagesse+.   Écoutez mes arguments, s’il vous plaît,et soyez attentifs au plaidoyer de mes lèvres.   Parlerez-​vous au nom de Dieu de façon injuste,et parlerez-​vous pour lui de façon trompeuse ?   Prendrez-​vous parti pour lui*,essaierez-​vous de plaider la cause du vrai Dieu ?   S’il vous examinait, cela tournerait-​il bien pour vous+ ? Le tromperez-​vous comme on trompe un mortel ? 10  Si, secrètement, vous cherchez à faire du favoritisme,il ne manquera pas de vous réprimander+. 11  Sa dignité ne vous terrifiera-​t-​elle pas,et la terreur qu’il inspire ne vous saisira-​t-​elle pas ? 12  Vos paroles sages* sont des proverbes de cendre ;vos arguments* sont aussi fragiles que des remparts d’argile. 13  Gardez le silence devant moi pour que je parle. Alors, peu importe ce qui m’arrivera ! 14  Pourquoi est-​ce que je me mets en danger*et que je prends ma vie dans mes mains ? 15  Même s’il me tuait, j’attendrais encore+ ;je présenterais mes arguments* devant lui. 16  Il deviendrait alors mon sauveur+,car aucun homme sans respect pour Dieu* ne se présenterait devant lui+. 17  Écoutez attentivement ma parole ;prêtez attention à ma déclaration. 18  Voyez, maintenant, j’ai préparé mon procès ;je sais que j’ai raison. 19  Qui me combattra ? Si je gardais le silence, je mourrais* ! 20  Pour que je ne me cache pas de devant toi,accorde-​moi, ô Dieu, seulement deux choses* : 21  éloigne de moi ta main de fer,et que la peur que tu inspires ne me terrifie pas+. 22  Parle, et je répondrai,ou bien permets que je parle, et toi, réponds-​moi. 23  Quels sont mes péchés et mes fautes ? Révèle-​moi ma transgression et mon péché. 24  Pourquoi détournes-​tu ton attention+et me considères-​tu comme ton ennemi+ ? 25  Essaieras-​tu d’effrayer une feuille emportée par le vent,ou poursuivras-​tu du chaume sec ? 26  Car tu rédiges sans cesse d’amères accusations contre moiet tu me fais porter la responsabilité des péchés de ma jeunesse. 27  Tu m’as mis les pieds dans les entraves,tu inspectes tous mes sentierset tu relèves chaque empreinte de mes pas. 28  L’homme* se décompose comme une chose pourrie,comme un vêtement mangé par les mites.

Notes

Ou « ferez-​vous preuve de partialité envers lui ».
Ou « mémorables ».
Litt. « les bosses de vos boucliers ».
Litt. « je porte ma chair entre mes dents ».
Ou « ma défense ».
Ou « apostat ».
Ou p.-ê. « si quelqu’un pouvait me combattre, je garderais le silence et je mourrais ».
Litt. « seulement deux choses, ne les fais pas à mon égard ».
Litt. « il ». Désigne p.-ê. Job.