Josué 15​:​1-63

  • Héritage de la tribu de Juda (1-12)

  • La fille de Caleb obtient un terrain (13-19)

  • Les villes de Juda (20-63)

15  Le territoire attribué*+ à la tribu de Juda, pour ses familles, s’étendait jusqu’à la frontière avec Édom+, le désert de Zîn, et vers le Néguev, à son extrémité sud.  Sa frontière sud partait de l’extrémité de la mer Salée*+, depuis la baie qui fait face au sud.  Elle descendait vers le sud en direction de la montée d’Akrabim+, passait vers Zîn, puis elle montait du sud vers Kadèsh-Barnéa+, vers Hèzrôn, montait vers Adar et tournait vers Karka.  Puis elle passait vers Azmôn+ et continuait jusqu’à l’oued d’Égypte+ ; la frontière se terminait à la Mer*. Cela fut la frontière sud.  À l’est, la frontière était la mer Salée jusqu’à l’embouchure du Jourdain, et la frontière au coin nord partait de la baie de la mer, à l’embouchure du Jourdain+.  La frontière montait vers Beth-Hogla+, passait au nord de Beth-Araba+, et elle montait vers la pierre de Boân+ fils de Ruben.  La frontière montait vers Debir, près de la vallée d’Akor+, et tournait vers le nord en direction de Guilgal+, qui est en face de la montée d’Adoumim, laquelle est au sud de l’oued ; la frontière passait vers les eaux d’Èn-Shémèsh+ et se terminait à Èn-Roguel+.  La frontière montait vers la vallée du Fils de Hinnom+, vers la pente du Jébuséen+ au sud, c’est-à-dire Jérusalem+. Elle montait vers le sommet de la montagne qui fait face à la vallée de Hinnom à l’ouest, laquelle est à l’extrémité de la vallée des Refaïm au nord.  La frontière fut tracée à partir du sommet de la montagne, dans la direction de la source des eaux de Nèftoa+, et elle s’étendait vers les villes du mont Éfrôn ; la frontière fut tracée dans la direction de Baala, c’est-à-dire Kiriath-Jéarim+. 10  La frontière tournait de Baala vers l’ouest, en direction du mont Séïr, et elle passait vers la pente du mont Jéarim au nord, c’est-à-dire Kessalôn ; elle descendait vers Beth-Shémèsh+ et passait vers Timna+. 11  La frontière allait jusqu’à la pente d’Ékrôn+ au nord ; elle fut tracée dans la direction de Shikerôn, passait vers le mont Baala et allait jusqu’à Jabnéel ; et elle s’arrêtait à la mer. 12  À l’ouest, la frontière était constituée par la Grande Mer*+ et sa côte. Ce furent là les frontières de tous les côtés du territoire des descendants de Juda, territoire qui fut réparti entre les familles. 13  Et conformément à l’ordre de Jéhovah, Josué donna à Caleb+ fils de Jefouné une part parmi les descendants de Juda, à savoir Kiriath-Arba, c’est-à-dire Hébron (Arba était le père d’Anak)+. 14  Alors Caleb chassa de là les trois fils d’Anak+ : Shéshaï, Ahimân et Talmaï+, descendants d’Anak. 15  Puis il alla combattre les habitants de Debir+. (Auparavant, Debir s’appelait Kiriath-Séfèr.) 16  Caleb dit alors : « Je donnerai Aksa, ma fille, en mariage à l’homme qui attaquera Kiriath-Séfèr et qui prendra cette ville. » 17  Otniel+ fils de Kenaz+, lui-​même frère de Caleb, prit la ville. Caleb lui donna donc Aksa+, sa fille, en mariage. 18  Pendant qu’elle se rendait chez Otniel, elle insista pour qu’il demande un champ à son père*. Puis elle descendit de son âne*. Caleb lui demanda : « Que veux-​tu+ ? » 19  Elle lui répondit : « S’il te plaît, accorde-​moi une bénédiction, car tu m’as donné un terrain dans le sud*. Donne-​moi aussi Gouloth-Maïm*. » Il lui donna donc Gouloth-le-Haut et Gouloth-le-Bas. 20  Ce fut là l’héritage de la tribu de Juda, héritage qui fut réparti entre les familles. 21  Les villes situées à l’extrémité du territoire de la tribu de Juda, vers la frontière avec Édom+, au sud, étaient : Kabzéel, Édèr, Jagour, 22  Kina, Dimona, Adada, 23  Kédèsh, Hazor, Itnân, 24  Zif, Télèm, Béaloth, 25  Hazor-Hadata, et Kerioth-Hèzrôn, c’est-à-dire Hazor, 26  Amam, Shema, Molada+, 27  Hazar-Gada, Hèshmôn, Beth-Péleth+, 28  Hazar-Shoual, Bersabée+, Biziotia, 29  Baala, Im, Ézèm, 30  Eltolad, Kessil, Horma+, 31  Ziklag+, Madmana, Sânsana, 32  Lebaoth, Shilim, Aïn et Rimôn+ ; en tout, 29 villes, avec les villages voisins. 33  Dans la Shéféla+, il y avait Èshtaol, Zora+, Ashna, 34  Zanoa, Èn-Ganim, Tapoua, Énam, 35  Jarmouth, Adoulam+, Soko, Azéka+, 36  Shaaraïm+, Aditaïm, et Guedéra et Guedérotaïm* : 14 villes, avec les villages voisins. 37  Zenân, Hadasha, Migdal-Gad, 38  Diléân, Mizpé, Joktéel, 39  Lakish+, Bozkath, Églôn, 40  Kabôn, Lamam, Kitlish, 41  Guedéroth, Beth-Dagon, Naama et Makéda+ : 16 villes, avec les villages voisins. 42  Libna+, Étèr, Ashân+, 43  Ifta, Ashna, Nessib, 44  Kéïla, Akzib et Marésha : neuf villes, avec les villages voisins. 45  Ékrôn avec les localités qui en dépendent* et les villages voisins. 46  Depuis Ékrôn vers l’ouest, tout le territoire qui est à côté d’Asdod, avec les villages voisins. 47  Asdod+, les localités qui en dépendent* et les villages voisins ; Gaza+, les localités qui en dépendent et les villages voisins, jusqu’à l’oued d’Égypte, la Grande Mer et la région limitrophe+. 48  Et dans la région montagneuse : Shamir, Jatir+, Soko, 49  Dana, Kiriath-Sana, c’est-à-dire Debir, 50  Anab, Èshtemo+, Anim, 51  Goshen+, Holôn et Guilo+ : 11 villes, avec les villages voisins. 52  Arab, Douma, Éshân, 53  Janim, Beth-Tapoua, Aféka, 54  Houmta, Kiriath-Arba, c’est-à-dire Hébron+, et Zior : neuf villes, avec les villages voisins. 55  Maôn+, Carmel, Zif+, Jouta, 56  Jezréel, Jokdéam, Zanoa, 57  Kaïn, Guibéa et Timna+ : dix villes, avec les villages voisins. 58  Haloul, Beth-Zour, Guedor, 59  Maarath, Beth-Anoth et Eltekôn : six villes, avec les villages voisins. 60  Kiriath-Baal, c’est-à-dire Kiriath-Jéarim+, et Raba : deux villes, avec les villages voisins. 61  Dans le désert : Beth-Araba+, Midîn, Sekaka, 62  Nibshân, Ville-du-Sel et Èn-Guédi+ : six villes, avec les villages voisins. 63  Pour ce qui est des Jébuséens+ qui habitaient à Jérusalem+, les hommes de Juda ne réussirent pas à les chasser+. C’est pourquoi les Jébuséens continuent d’habiter à Jérusalem avec le peuple de Juda encore aujourd’hui.

Notes

Ou « donné par tirage au sort ».
C.-à-d. la mer Morte.
C.-à-d. la Grande Mer, la Méditerranée.
Voir Jos 15:4, note.
C.-à-d. Caleb.
Ou p.-ê. « elle battit des mains, assise sur l’âne ».
Ou « Néguev ».
Signifie « bassins (bols) d’eaux ».
Ou p.-ê. « Guedéra et ses parcs à moutons ».
Ou « voisines ».
Ou « voisines ».