Josué 14​:​1-15

  • Répartition des territoires à l’ouest du Jourdain (1-5)

  • Caleb hérite d’Hébron (6-15)

14  Or voici les territoires que les Israélites reçurent en héritage dans le pays de Canaan. C’est le prêtre Éléazar, Josué fils de Noun et les chefs des groupes de familles des tribus d’Israël qui leur donnèrent ces territoires en héritage+.  L’héritage des neuf tribus et demie fut réparti par tirage au sort+, comme Jéhovah l’avait ordonné par l’intermédiaire de Moïse+.  Moïse avait donné aux deux autres tribus et demie leur héritage de l’autre côté* du Jourdain+, et aux Lévites il ne donna pas d’héritage parmi les autres tribus+.  Les descendants de Joseph étaient considérés comme deux tribus+ : Manassé et Éphraïm+. On ne donna pas de part de territoire aux Lévites dans le pays, à l’exception des villes+ qu’ils reçurent pour y habiter, ainsi que des pâturages autour de ces villes pour leur bétail et leurs biens+.  Les Israélites répartirent donc le pays comme Jéhovah l’avait ordonné à Moïse.  Alors les hommes de Juda allèrent voir Josué, à Guilgal+. Et Caleb+ fils de Jefouné le Kenizite lui dit : « Tu sais bien ce que Jéhovah a dit+ à Moïse, l’homme du vrai Dieu+, à ton sujet et à mon sujet quand nous étions à Kadèsh-Barnéa+.  J’avais 40 ans lorsque Moïse, le serviteur de Jéhovah, m’a envoyé de Kadèsh-Barnéa pour espionner le pays+, et quand je suis revenu, j’ai fait un compte rendu fidèle à la réalité*+.  Alors que mes frères qui étaient partis avec moi ont découragé* le peuple, moi, j’ai obéi à Jéhovah mon Dieu sans réserve+.  Ce jour-​là, Moïse m’a fait ce serment : “Le sol sur lequel tes pieds ont marché deviendra pour toi et pour tes fils un héritage permanent, parce que tu as obéi à Jéhovah mon Dieu sans réserve+.” 10  Quarante-cinq années ont passé depuis que Jéhovah a fait cette promesse à Moïse, alors qu’Israël marchait dans le désert+, et comme il me l’a promis+, Jéhovah m’a gardé en vie+. J’ai maintenant 85 ans, et je suis toujours en vie. 11  Et aujourd’hui, je suis aussi fort que le jour où Moïse m’a envoyé. J’ai autant de force aujourd’hui qu’à l’époque, aussi bien pour la guerre que pour les autres activités. 12  Donne-​moi donc cette région montagneuse que Jéhovah m’a promise ce jour-​là. Elle est habitée par des Anakim+ qui possèdent de grandes villes fortifiées+, comme tu l’as appris ce jour-​là. Mais Jéhovah sera* avec moi+, et je les chasserai de là*, comme Jéhovah l’a promis+. » 13  Josué bénit donc Caleb fils de Jefouné et il lui donna Hébron en héritage+. 14  C’est pourquoi Hébron est encore aujourd’hui l’héritage de Caleb fils de Jefouné le Kenizite, parce qu’il avait obéi à Jéhovah le Dieu d’Israël sans réserve+. 15  Hébron s’appelait auparavant Kiriath-Arba+ (Arba était un homme important parmi les Anakim). Et le pays vécut dans le calme, sans guerre+.

Notes

C.-à-d. à l’est.
Litt. « j’ai dit une parole comme elle était dans mon cœur ».
Litt. « ont fait fondre le cœur ».
Ou « sera probablement ».
Ou « déposséderai ».