Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Lettre aux Hébreux 12​:​1-29

  • Jésus, Celui qui rend notre foi parfaite (1-3)

    • Une grande nuée de témoins (1)

  • Ne méprisez pas la correction de Jéhovah (4-11)

  • « Faites des sentiers droits pour vos pieds » (12-17)

  • Vous vous êtes approchés de la Jérusalem céleste (18-29)

12  Donc, nous aussi, puisque nous sommes entourés d’une si grande nuée de témoins, débarrassons-​nous de tout poids et du péché qui nous entrave facilement+, et courons avec endurance la course qui est placée devant nous+,  en gardant les yeux fixés sur l’Agent principal de notre foi et Celui qui la rend parfaite : Jésus+. Pour la joie qui était placée devant lui, il a enduré un poteau de supplice*, méprisant la honte, et il s’est assis à la droite du trône de Dieu+.  Oui, considérez attentivement celui qui a enduré tant de propos hostiles que des pécheurs lui ont adressés+ contre leurs propres intérêts ; ainsi, vous ne vous fatiguerez pas et vous ne vous découragerez pas*+.  Dans votre combat contre ce péché, vous n’avez encore jamais résisté au point que votre sang soit versé.  Et vous avez complètement oublié l’exhortation qui s’adresse à vous comme à des fils : « Mon fils, ne méprise pas la correction de Jéhovah*, et ne te décourage pas quand il te réprimande ;  car Jéhovah* corrige ceux qu’il aime, oui, il fouette* tous ceux qu’il accueille comme fils+. »  Ce que vous endurez contribue à votre correction*. Dieu vous traite comme ses fils+. Or, quel est le fils que son père ne corrige pas+ ?  Mais si vous ne recevez pas cette correction, c’est que vous êtes des enfants illégitimes, pas des fils.  D’ailleurs, nos pères humains* nous corrigeaient, et nous les respections. Ne devrions-​nous pas, pour pouvoir vivre, nous soumettre plus volontiers au Père de notre vie spirituelle+ ? 10  Car eux nous ont corrigés pendant peu de temps, comme il leur semblait bon, mais lui nous corrige pour notre bien, pour que nous devenions saints comme lui+. 11  Aucune correction, c’est vrai, ne semble sur le moment être une cause de joie, mais plutôt une cause de tristesse* ; cependant, par la suite, elle rapporte à ceux qu’elle a formés un résultat* paisible : la justice. 12  C’est pourquoi fortifiez les mains pendantes et les genoux faibles+, 13  et continuez à faire des sentiers droits pour vos pieds+, afin que ce qui est boiteux ne se démette pas, mais plutôt guérisse. 14  Recherchez la paix avec tous+ et la sanctification*+ sans laquelle aucun homme ne verra le Seigneur. 15  Veillez soigneusement à ce que personne ne se prive de la faveur imméritée de Dieu, afin qu’aucune racine vénéneuse ne pousse pour causer du trouble et que beaucoup ne soient souillés par elle+ ; 16  veillez également à ce qu’il n’y ait parmi vous aucune personne ayant une conduite sexuelle immorale* ou méprisant les choses sacrées, comme Ésaü, qui a cédé ses droits de premier-né en échange d’un seul repas+. 17  Vous savez que, plus tard, quand il a voulu hériter de la bénédiction, il a été rejeté ; en effet, bien qu’il ait fortement essayé, avec larmes, d’obtenir un changement d’avis*+, il n’a pas réussi*. 18  Car vous ne vous êtes pas approchés de quelque chose de palpable+ et d’embrasé par le feu+, ni d’un nuage sombre, ni d’une obscurité épaisse, ni d’une tempête+, 19  ni d’une sonnerie de trompette+, ni d’une voix prononçant des paroles+, une voix telle qu’en l’entendant le peuple a supplié qu’il ne leur soit plus rien dit d’autre+. 20  Car ils ne pouvaient pas supporter l’ordre suivant : « Si même une bête touche la montagne, il faudra la lapider+. » 21  Cette manifestation était si terrifiante que Moïse a dit : « Je suis effrayé et tremblant+. » 22  Mais vous vous êtes approchés du mont Sion+ et de la ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste+, et de myriades* d’anges 23  tous réunis+, et de l’assemblée des premiers-nés qui ont été inscrits dans le ciel, et de Dieu le Juge de tous+, et des vies spirituelles+ des justes qui ont été rendus parfaits+, 24  et de Jésus le médiateur+ d’une alliance nouvelle+, et du sang aspergé qui parle mieux que le sang d’Abel+. 25  Ne refusez surtout pas d’écouter* celui qui parle. Car s’ils n’ont pas échappé, ceux qui ont refusé d’écouter celui qui donnait l’avertissement divin sur terre, combien moins échapperons-​nous si nous nous détournons de celui qui parle depuis le ciel+ ! 26  À cette époque, sa voix a ébranlé la terre+, mais maintenant, il a promis : « Une fois de plus, je vais ébranler non seulement la terre, mais aussi le ciel+. » 27  Or, l’expression « une fois de plus » indique la suppression des choses qui sont ébranlées, choses qui ont été faites, afin que les choses qui ne sont pas ébranlées continuent d’exister. 28  Donc, puisque nous devons recevoir un royaume qui ne peut pas être ébranlé, continuons de bénéficier de la faveur imméritée, faveur par laquelle nous pouvons offrir à Dieu un service sacré qu’il puisse accepter, avec crainte et vénération. 29  Car notre Dieu est un feu dévorant+.

Notes

Ou « ne faiblirez pas dans vos âmes ».
Ou « punit ».
Ou « formation ».
Litt. « les pères de notre chair ».
Ou « une peine ».
Litt. « fruit ».
Ou « sainteté ».
Voir lexique (Acte sexuel immoral).
C.-à-d. d’amener son père à changer d’avis.
Litt. « pas trouvé de place pour cela ».
Ou « dizaines de milliers ».
Ou « ne cherchez pas d’excuses pour ne pas écouter », « n’ignorez pas ».