Genèse 42​:​1-38

  • Les frères de Joseph vont en Égypte (1-4)

  • Joseph retrouve ses frères et les met à l’épreuve (5-25)

  • Les frères de Joseph retournent chez Jacob (26-38)

42  Quand Jacob apprit qu’il y avait des céréales en Égypte+, il dit à ses fils : « Pourquoi restez-​vous là à vous regarder les uns les autres ? »  Il ajouta : « J’ai entendu dire qu’il y a des céréales en Égypte. Allez nous en acheter. Ainsi nous resterons en vie et nous ne mourrons pas de faim+. »  Alors dix des frères de Joseph+ descendirent en Égypte pour y acheter des céréales.  Mais Jacob n’envoya pas Benjamin+, le frère de Joseph, avec ses autres frères, car il se disait : « Un accident mortel pourrait lui arriver+. »  Les fils d’Israël arrivèrent en Égypte en même temps que d’autres qui venaient acheter de la nourriture, car la famine s’était étendue au pays de Canaan+.  C’était Joseph qui dirigeait le pays+ et c’était lui qui vendait des céréales à tous ceux qui venaient de tous les pays+. Les frères de Joseph arrivèrent donc et s’inclinèrent devant lui, face contre terre+.  Quand Joseph vit ses frères, il les reconnut tout de suite. Mais il leur cacha qui il était+ et leur parla durement. Il leur demanda : « D’où venez-​vous ? » Ils répondirent : « De Canaan. Nous sommes ici pour acheter de la nourriture+. »  Ainsi Joseph reconnut ses frères, mais eux ne le reconnurent pas.  Il se souvint immédiatement des rêves qu’il avait faits à leur sujet+. Joseph reprit : « Vous êtes des espions ! Vous êtes venus repérer les points faibles du pays ! » 10  Ils lui dirent : « Pas du tout, mon seigneur ! C’est pour acheter de la nourriture que nous sommes ici. 11  Nous avons tous le même père. Et nous sommes des gens honnêtes. Nous ne sommes pas des espions, mon seigneur. » 12  Mais il leur dit : « C’est faux ! Vous êtes venus repérer les points faibles du pays. » 13  Ils répondirent : « Mon seigneur, nous sommes 12 frères+. Nous avons tous le même père+ ; il vit en Canaan. Le plus jeune est avec notre père+, et l’autre n’est plus+. » 14  Joseph reprit : « C’est bien ce que je disais : “Vous êtes des espions !” 15  Je vais vérifier si vous dites la vérité : Aussi vrai que Pharaon est vivant, vous ne partirez pas tant que votre plus jeune frère ne viendra pas ici+. 16  Envoyez l’un de vous chercher votre frère. Les autres resteront prisonniers ici. Ainsi, je verrai si vous avez dit la vérité. Sinon, aussi vrai que Pharaon est vivant, c’est que vous êtes des espions. » 17  Et il les mit ensemble en prison pendant trois jours. 18  Le troisième jour, Joseph leur dit : « Je crains Dieu. Vous resterez donc en vie à condition de faire ceci : 19  Si vous êtes honnêtes, que l’un de vous reste lié dans cette prison. Les autres pourront partir et emporter des céréales. Ainsi, vos familles souffriront moins de la famine+. 20  Puis amenez-​moi votre plus jeune frère. Alors je saurai que vous avez dit la vérité, et vous ne mourrez pas. » Et ils acceptèrent. 21  Ils se dirent l’un à l’autre : « Il est clair que nous sommes punis pour ce que nous avons fait à notre frère+. Nous avons vu sa détresse quand il nous suppliait d’avoir pitié de lui, mais nous ne l’avons pas écouté. Voilà pourquoi nous sommes aujourd’hui dans la détresse. » 22  Ruben ajouta : « Je vous avais bien dit de ne pas faire de mal* à l’enfant. Mais vous ne m’avez pas écouté+. Maintenant, nous devons rendre des comptes pour avoir versé son sang+. » 23  Ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car il se servait d’un interprète. 24  Alors Joseph s’éloigna d’eux et se mit à pleurer+. Quand il revint leur parler, il choisit Siméon+ et le lia sous leurs yeux+. 25  Ensuite Joseph ordonna qu’on remplisse leurs sacs* avec des céréales, qu’on remette l’argent de chaque homme dans son sac et qu’on leur donne des provisions pour la route. Et c’est ce qui fut fait. 26  Ils chargèrent donc les céréales sur leurs ânes et partirent. 27  Là où ils s’arrêtèrent pour la nuit, l’un d’eux ouvrit son sac pour donner du fourrage à son âne et vit son argent à l’entrée du sac. 28  Il dit à ses frères : « On m’a rendu mon argent ! Il est dans mon sac ! » Surpris et effrayés, ils se dirent l’un à l’autre : « Qu’est-​ce que Dieu nous a fait là ? » 29  Quand ils arrivèrent chez Jacob, leur père, en Canaan, ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé. Ils lui expliquèrent : 30  « L’homme qui est le seigneur du pays nous a parlé durement+ et nous a accusés d’espionner le pays. 31  Mais nous lui avons dit : “Nous sommes des gens honnêtes. Nous ne sommes pas des espions+. 32  Nous sommes 12 frères+. Et nous avons le même père. L’un de nos frères n’est plus+ et le plus jeune est avec notre père, en Canaan+.” 33  Mais le seigneur du pays nous a dit : “Voilà comment je saurai que vous êtes honnêtes : Laissez l’un de vous avec moi+. Puis prenez de la nourriture pour vos familles qui ont faim et partez+. 34  Et amenez-​moi votre plus jeune frère pour que je sache que vous n’êtes pas des espions, mais des hommes honnêtes. Alors je vous rendrai votre frère et vous pourrez faire du commerce dans le pays.” » 35  En vidant leurs sacs, ils s’aperçurent que la bourse de chacun était dans son sac. Quand eux et leur père virent l’argent, ils eurent très peur. 36  Alors Jacob s’écria : « C’est moi que vous avez privé d’enfants+ ! Je n’ai plus Joseph+, je n’ai plus Siméon+, et vous allez me prendre Benjamin ! Toutes ces choses m’arrivent à moi ! » 37  Mais Ruben dit à son père : « Tu pourras faire mourir mes deux fils si je ne te le ramène pas+. Confie-​le-​moi et je te le ramènerai+. » 38  Mais il dit : « Mon fils n’ira pas avec vous, car son frère est mort et je n’ai plus que lui+. S’il lui arrive un accident mortel pendant le voyage, alors vous me ferez descendre* de chagrin dans la Tombe*+. »

Notes

Litt. « pécher contre ».
Ou « récipients ».
Litt. « ferez descendre mes cheveux blancs ».