Genèse 31​:​1-55

  • Jacob s’enfuit en secret vers Canaan (1-18)

  • Labân rattrape Jacob (19-35)

  • Alliance entre Jacob et Labân (36-55)

31  Par la suite, Jacob apprit que les fils de Labân disaient : « Jacob a pris tous les biens de notre père. Toute sa fortune vient de ce qui appartenait à notre père+. »  Quand il regardait le visage de Labân, Jacob voyait qu’il avait changé d’état d’esprit envers lui+.  Finalement, Jéhovah dit à Jacob : « Retourne au pays de tes ancêtres et dans ta famille+, et je resterai avec toi. »  Alors Jacob fit venir Rachel et Léa à la campagne, là où étaient ses bêtes,  et il leur dit : « Je vois que l’état d’esprit de votre père envers moi a changé+. Mais le Dieu de mon père a été avec moi+.  Vous, vous savez parfaitement que j’ai servi votre père de toutes mes forces+.  Votre père m’a exploité, il a changé dix fois mon salaire, mais Dieu ne lui a pas permis de me faire du mal.  S’il disait : “Les mouchetés seront ton salaire”, toutes les bêtes avaient des petits qui étaient mouchetés. Mais s’il disait : “Les rayés seront ton salaire”, alors toutes les bêtes avaient des petits qui étaient rayés+.  Dieu enlevait donc à votre père son troupeau, et il me le donnait. 10  Un jour où les bêtes sont entrées en chaleur, j’ai levé les yeux et j’ai vu dans un rêve que les boucs qui s’accouplaient avec les bêtes étaient rayés, mouchetés ou tachetés+. 11  Alors, dans le rêve, l’ange du vrai Dieu m’a appelé : “Jacob !” J’ai répondu : “Me voici.” 12  Il a repris : “Regarde, s’il te plaît, et tu verras que tous les boucs qui s’accouplent avec les bêtes sont rayés, mouchetés ou tachetés. Car je vois bien tout ce que Labân te fait+. 13  Je suis le vrai Dieu qui t’est apparu à Béthel+, où tu as oint* une colonne et où tu m’as fait un vœu+. Maintenant, quitte ce pays et retourne dans le pays où tu es né+.” » 14  Rachel et Léa lui répondirent : « Nous reste-​t-​il une part d’héritage chez notre père ? 15  Ne nous considère-​t-​il pas comme des étrangères, puisqu’il nous a vendues et qu’il dépense tout l’argent qui a été donné pour nous+ ? 16  Toutes les richesses que Dieu a enlevées à notre père sont à nous et à nos enfants+. Donc, fais tout ce que Dieu t’a dit+. » 17  Alors Jacob fit monter ses enfants et ses femmes sur les chameaux+. 18  Il prit tout son troupeau — le troupeau qu’il avait amassé en Padân-Aram — ainsi que tous les biens qu’il avait amassés+, et il partit vers Isaac, son père, au pays de Canaan+. 19  Labân, lui, était allé tondre ses moutons. Pendant ce temps, Rachel avait volé les statuettes de dieux familiaux*+ de son père+. 20  De plus, Jacob avait trompé Labân l’Araméen en ne lui disant pas qu’il partait. 21  Il s’enfuit donc et traversa le Fleuve*+ avec tout ce qui était à lui. Puis il se dirigea vers la région montagneuse de Galaad+. 22  Le troisième jour, on avertit Labân que Jacob s’était enfui. 23  Alors il prit ses frères* avec lui, le poursuivit pendant sept jours et le rattrapa dans la région montagneuse de Galaad. 24  Mais pendant la nuit, Dieu parla* à Labân l’Araméen+ dans un rêve+. Il lui dit : « Fais attention à ce que tu vas dire à Jacob, que ce soit en bien ou en mal*+. » 25  Jacob avait dressé sa tente dans la montagne, et Labân et ses frères avaient dressé leurs tentes dans la région montagneuse de Galaad. Alors Labân alla vers Jacob 26  et lui dit : « Qu’est-​ce que tu as fait ? Pourquoi m’as-​tu trompé et as-​tu emmené mes filles comme des prisonnières de guerre ? 27  Pourquoi t’es-​tu enfui en secret ? Pourquoi m’as-​tu trompé et ne m’as-​tu rien dit ? Si tu m’avais averti, je t’aurais laissé partir dans la joie, avec des chants, avec le tambourin et la harpe. 28  Mais tu ne m’as même pas permis d’embrasser mes petits-enfants* et mes filles. Tu as agi de façon stupide. 29  J’ai les moyens de vous faire du mal, mais le Dieu de votre père m’a dit la nuit dernière : “Fais attention à ce que tu vas dire à Jacob, que ce soit en bien ou en mal+.” 30  Je comprends que tu sois parti parce que tu avais très envie de retourner chez ton père, mais pourquoi as-​tu volé mes dieux+ ? » 31  Jacob répondit à Labân : « Je me suis enfui en secret parce que j’avais peur. Je me disais que tu risquais de reprendre tes filles par la force. 32  Celui chez qui tu trouveras tes dieux ne restera pas en vie. Devant nos hommes, fouille ce que je possède et prends ce qui est à toi. » Jacob ne savait pas que Rachel les avait volés. 33  Labân entra donc dans la tente de Jacob, dans celle de Léa et dans celle des deux servantes+, mais il ne les trouva pas. Après être sorti de la tente de Léa, il entra dans la tente de Rachel. 34  Pendant ce temps, Rachel avait mis les statuettes de dieux familiaux dans le panier de la selle du chameau, et elle était assise dessus. Labân fouilla toute la tente, mais il ne les trouva pas. 35  Alors elle dit à son père : « Ne te mets pas en colère, mon seigneur : je ne peux pas me lever devant toi, car j’ai ce que les femmes ont l’habitude d’avoir+. » Et il continua de fouiller soigneusement, mais il ne trouva pas les statuettes+. 36  Alors Jacob se mit en colère et se mit à faire des reproches à Labân. Il lui dit : « Qu’ai-​je fait de mal ? Pourquoi t’acharnes-​tu à me poursuivre ? Quel péché ai-​je commis ? 37  Maintenant que tu as fouillé tout ce que je possède, as-​tu trouvé des objets qui t’appartiennent ? Mets-​les ici devant mes hommes et devant tes hommes, et qu’ils jugent entre nous deux. 38  Pendant les 20 ans que j’ai passés chez toi, tes brebis et tes chèvres n’ont jamais avorté+, et je n’ai jamais mangé les béliers de ton troupeau. 39  Je ne t’ai jamais rapporté un animal déchiré par une bête sauvage+. J’en compensais moi-​même la perte. Quand un animal était volé — de jour comme de nuit —, tu me réclamais un dédommagement. 40  Je souffrais de la chaleur pendant le jour, et du froid pendant la nuit, et je n’arrivais pas à dormir+. 41  J’ai passé 20 ans chez toi. Je t’ai servi 14 ans pour tes deux filles et 6 ans pour ton troupeau, et tu as changé dix fois mon salaire+. 42  Si le Dieu de mon père+, le Dieu d’Abraham et celui que craint Isaac*+, n’avait pas été de mon côté, tu m’aurais renvoyé les mains vides. Dieu a vu ma souffrance et mon dur travail. C’est pour cela qu’il t’a mis en garde la nuit dernière+. » 43  Alors Labân répondit à Jacob : « Ces femmes sont mes filles, ces enfants sont mes petits-enfants, ce troupeau est mon troupeau et tout ce que tu vois est à moi et à mes filles. Que puis-​je faire aujourd’hui contre elles, ou contre les enfants qu’elles ont eus ? 44  Maintenant viens, concluons une alliance, toi et moi, et qu’elle serve de témoin entre nous. » 45  Alors Jacob prit une pierre et la dressa comme une colonne+. 46  Puis Jacob dit à ses hommes : « Ramassez des pierres ! » Ils prirent donc des pierres et en firent un tas. Ensuite ils mangèrent là, sur le tas de pierres. 47  Labân l’appela Jegar-Saadouta*, mais Jacob l’appela Galéed*. 48  Labân dit : « Ce tas de pierres sert aujourd’hui de témoin entre toi et moi. » C’est pourquoi on l’appela Galéed+. 49  On l’appela aussi la Tour de Garde, car il dit : « Que Jéhovah nous surveille, toi et moi, quand nous serons hors de vue l’un de l’autre. 50  Si tu maltraites mes filles et si tu te mets à prendre des femmes en plus de mes filles, souviens-​toi que, même si aucun homme ne le voit, Dieu, qui est témoin entre toi et moi, le verra. » 51  Puis Labân dit à Jacob : « Regarde ce tas de pierres et regarde cette colonne que j’ai dressée entre toi et moi. 52  Ce tas de pierres et cette colonne sont là pour témoigner+ que je ne les franchirai pas pour aller te faire du mal et que tu ne les franchiras pas pour venir me faire du mal. 53  Que le Dieu d’Abraham+ et de Naor, le Dieu de leur père, juge entre nous. » Et Jacob jura par celui que son père, Isaac, craignait*+. 54  Ensuite Jacob offrit un sacrifice dans la montagne et invita ses frères à manger du pain. Ils mangèrent donc et passèrent la nuit dans la montagne. 55  Labân se leva tôt le matin, embrassa ses petits-enfants*+ et ses filles, et les bénit+. Puis il se mit en route pour rentrer chez lui+.

Notes

Ou « idoles ». Litt. « térafim ». Voir lexique.
C.-à-d. l’Euphrate.
Ou « des hommes de sa famille ».
Litt. « vint ».
Litt. « garde-​toi de parler avec Jacob en bien ou en mal ».
Litt. « fils ».
Litt. « et la crainte d’Isaac ».
« Tas témoin » en araméen.
« Tas témoin » en hébreu.
Litt. « par la crainte de son père, Isaac ».
Litt. « fils ».