Deuxième livre des Rois 17​:​1-41

  • Osée, roi d’Israël (1-4)

  • La chute d’Israël (5, 6)

  • Israël est exilé à cause de son apostasie (7-23)

  • Des étrangers repeuplent les villes de la Samarie (24-26)

  • Le culte samaritain : un mélange de pratiques religieuses (27-41)

17  Dans la 12année du règne du roi Achaz de Juda, Osée+ fils d’Ela devint roi d’Israël. Il régna neuf ans à Samarie.  Il faisait ce qui est mal aux yeux de Jéhovah, mais pas autant que les rois d’Israël qui avaient régné avant lui.  Le roi Salmanasar d’Assyrie attaqua son royaume+. Osée se soumit à lui et se mit à lui payer un tribut+.  Mais un jour le roi d’Assyrie apprit qu’Osée était mêlé à un complot. En effet, Osée avait envoyé des messagers à So, le roi d’Égypte+, et il n’avait pas payé le tribut comme les années précédentes. Le roi d’Assyrie le fit donc enfermer et attacher dans une prison.  Le roi d’Assyrie envahit tout le pays, et il assiégea Samarie pendant trois ans.  Dans la neuvième année du règne d’Osée, le roi d’Assyrie prit Samarie+. Puis il exila les habitants d’Israël+ en Assyrie. Il les fit habiter dans Hala et dans Habour, près du fleuve Gozân+, ainsi que dans les villes des Mèdes+.  Cela arriva parce que les habitants d’Israël avaient péché contre Jéhovah leur Dieu, qui les avait fait sortir d’Égypte et les avait délivrés de Pharaon, le roi d’Égypte+. Ils adoraient* d’autres dieux+,  ils suivaient les coutumes des nations que Jéhovah avait chassées du pays pour le leur donner, ainsi que les coutumes que les rois d’Israël avaient instaurées.  Les Israélites faisaient des choses que Jéhovah leur Dieu n’approuvait pas. Ils construisaient des hauts lieux dans toutes leurs localités+, qu’il s’agisse de tours de garde ou de villes fortifiées*. 10  Ils dressaient des colonnes sacrées et des poteaux sacrés+ sur toutes les collines élevées et sous tous les arbres verdoyants+. 11  Sur tous les hauts lieux, ils faisaient s’élever la fumée de leurs sacrifices, comme les nations que Jéhovah avait exilées devant eux+. Ils faisaient des choses mauvaises pour offenser Jéhovah. 12  Ils adoraient des idoles répugnantes*+, alors que Jéhovah leur avait dit : « Vous ne devez pas faire cela+ ! » 13  Jéhovah avertissait Israël et Juda par l’intermédiaire de tous ses prophètes et de tous les visionnaires+, en leur disant : « Abandonnez vos pratiques mauvaises+ ! Obéissez à mes commandements et à mes décrets, selon toutes les lois que j’ai imposées à vos ancêtres et que je vous ai communiquées par l’intermédiaire de mes serviteurs les prophètes. » 14  Mais ils n’écoutèrent pas, et ils restèrent aussi obstinés que leurs ancêtres* qui n’avaient pas eu foi en Jéhovah leur Dieu+. 15  Ils rejetaient ses lois, l’alliance+ qu’il avait conclue avec leurs ancêtres et les rappels qu’il leur avait faits pour les mettre en garde+. Ils servaient des idoles sans valeur+, et ils devinrent eux-​mêmes sans valeur+, faisant comme les nations autour d’eux, alors que Jéhovah leur avait défendu de les imiter+. 16  Ils abandonnaient tous les commandements de Jéhovah leur Dieu, ils firent deux veaux en métal*+ et un poteau sacré+, ils se prosternèrent devant toute l’armée du ciel*+ et ils servirent Baal+. 17  Ils faisaient brûler* leurs fils et leurs filles+, ils pratiquaient la divination+, ils cherchaient des présages, et ils passaient leur temps* à faire ce qui est mal aux yeux de Jéhovah, pour l’offenser. 18  Jéhovah se mit très en colère contre les habitants d’Israël, si bien qu’il les enleva de sa vue+. Il ne laissa dans le pays que la tribu de Juda. 19  Même les gens de Juda abandonnèrent les commandements de Jéhovah leur Dieu+ ; ils adoptèrent les coutumes que les gens d’Israël suivaient+. 20  Jéhovah rejeta tous les descendants d’Israël, il les humilia et les livra aux pillards, jusqu’à ce que finalement il les ait fait disparaître de sa vue. 21  Il arracha Israël à la famille de David, et Israël choisit pour roi Jéroboam fils de Nebath+. Mais Jéroboam incita les Israélites à ne plus servir Jéhovah et les amena à commettre un grand péché. 22  Et les habitants d’Israël commirent tous les péchés que Jéroboam avait commis+. Ils ne cessèrent pas de les pratiquer, 23  jusqu’à ce que Jéhovah enlève les Israélites de sa vue, comme il l’avait annoncé par l’intermédiaire de tous ses serviteurs les prophètes+. Les Israélites furent donc exilés en Assyrie+. Ils s’y trouvent aujourd’hui encore. 24  Alors le roi d’Assyrie fit venir des gens de Babylone, de Kouta, d’Ava, d’Hamath et de Sefarvaïm+, et il les fit habiter dans les villes de la Samarie, à la place des Israélites. Ces gens prirent possession de la Samarie et s’installèrent dans ses villes. 25  Au début, quand ils s’installèrent en Samarie, ils ne craignaient* pas Jéhovah. Jéhovah envoya donc parmi eux des lions+, qui tuèrent plusieurs personnes. 26  Le roi d’Assyrie en fut informé en ces termes : « Les populations que tu as exilées et que tu as fait habiter dans les villes de la Samarie ne connaissent pas la religion* du Dieu de ce pays. C’est pourquoi ce Dieu envoie sans arrêt parmi elles des lions qui les mettent à mort, car personne ne connaît la religion du Dieu de ce pays. » 27  Alors le roi d’Assyrie donna cet ordre : « Renvoyez là-bas un des prêtres que vous avez exilés, pour qu’il y habite et leur enseigne la religion du Dieu de ce pays. » 28  Un des prêtres qu’on avait exilés repartit donc vivre à Béthel+, et il commença à apprendre aux gens comment ils devaient craindre* Jéhovah+. 29  Mais chacune des nations qui s’étaient installées en Samarie se fit son propre dieu*, et elles placèrent ces dieux dans les sanctuaires qui étaient sur les hauts lieux construits par les Samaritains. Chaque nation fit ainsi dans les villes où elle habitait. 30  Les hommes de Babylone firent une statue de Soukkot-Benoth, les hommes de Kouth firent une statue de Nergal, les hommes d’Hamath+ firent une statue d’Ashima, 31  et les hommes d’Ava firent une statue de Nibaz et une statue de Tartak. Les Sefarviens faisaient brûler leurs fils en sacrifice pour Adramélek et Anamélek, les dieux de Sefarvaïm+. 32  Ils craignaient Jéhovah, mais ils nommèrent prêtres pour servir dans les hauts lieux des gens pris dans la masse du peuple. Ces prêtres célébraient le culte pour eux dans les sanctuaires des hauts lieux+. 33  Ils craignaient donc Jéhovah, mais ils adoraient leurs propres dieux selon les religions* de leurs pays d’origine+. 34  Aujourd’hui encore, ces populations pratiquent leurs anciennes religions*. Personne parmi elles n’adore Jéhovah, et personne ne respecte ses décrets, ses règles, la Loi et les commandements que Jéhovah avait donnés aux fils de Jacob, lui à qui il avait donné un nouveau nom : Israël+. 35  Quand Jéhovah avait fait une alliance avec le peuple d’Israël+, il leur avait donné cet ordre : « Vous ne devrez pas craindre d’autres dieux et vous ne devrez pas vous prosterner devant eux ; vous ne devrez pas non plus les servir ni leur offrir des sacrifices+. 36  Mais c’est Jéhovah que vous craindrez+, lui qui vous a fait sortir d’Égypte avec une grande force et avec son bras puissant*+. C’est devant lui que vous vous prosternerez et c’est à lui que vous offrirez des sacrifices. 37  Les décrets, les règles, la Loi et les commandements qu’il a écrits pour vous+, vous devrez toujours les appliquer avec soin, et vous ne devrez pas craindre d’autres dieux. 38  Vous ne devrez pas oublier l’alliance que j’ai faite avec vous+, et vous ne devrez pas craindre d’autres dieux. 39  Mais c’est Jéhovah votre Dieu que vous craindrez, car c’est lui qui vous délivrera de tous vos ennemis. » 40  Mais ces populations n’obéirent pas, et elles pratiquèrent leur ancienne religion*+. 41  Ainsi, ces nations craignaient Jéhovah+, mais elles servaient aussi les statues de leurs dieux. Leurs fils et leurs petits-fils firent comme leurs ancêtres, et c’est ce que continuent de faire leurs descendants aujourd’hui encore.

Notes

Litt. « craignaient ».
C.-à-d. dans toutes les localités, qu’elles soient à peine habitées ou au contraire très peuplées.
Le mot hébreu est p.-ê. de la même famille qu’un terme signifiant « excréments ». Il exprime le mépris.
Litt. « ils durcirent leur cou comme le cou de leurs pères ».
Ou « métal fondu ».
Expression désignant les astres.
Litt. « passer par le feu ».
Litt. « ils se vendaient ».
Ou « n’adoraient ».
Ou « coutumes religieuses ».
Ou « adorer ».
Ou « dieux ».
Ou « coutumes religieuses ».
Ou « coutumes religieuses ».
Litt. « tendu ».
Ou « coutumes religieuses ».