Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Premier livre des Chroniques 1​:​1-54

  • D’Adam à Abraham (1-27)

  • Les descendants d’Abraham (28-37)

  • Les Édomites, leurs rois et leurs cheiks (38-54)

1  Adam,Seth+,Énosh,  Kénân,Maalalel+,Jared+,  Hénoch+,Mathusalem,Lamek+,  Noé+,Sem+, Cham et Japhet+.  Fils de Japhet : Gomèr, Magog, Madaï, Javân, Toubal+, Méshek+ et Tiras+.  Fils de Gomèr : Ashkenaz, Rifath et Togarma+.  Fils de Javân : Élisha, Tarsis, Kitim et Rodanim.  Fils de Cham : Koush+, Mizraïm, Pouth et Canaan+.  Fils de Koush : Seba+, Havila, Sabta, Raama+ et Sabteka. Fils de Raama : Saba et Dedân+. 10  Koush fut père de Nemrod+, qui fut le premier à devenir un homme puissant sur la terre. 11  Mizraïm fut père de Loudim+, d’Anamim, de Lehabim, de Naftouhim+, 12  de Patroussim+, de Kaslouhim (dont descendent les Philistins+) et de Kaftorim+. 13  Canaan fut père de Sidon+, son premier-né, et de Heth+, 14  ainsi que du Jébuséen+, de l’Amorite+, du Guirgashite+, 15  du Hivite+, de l’Arkite, du Sinite, 16  de l’Arvadite+, du Zemarite et de l’Hamathien. 17  Fils de Sem : Élam+, Assour+, Arpakshad, Loud et Aram,et* Ouz, Houl, Guétèr et Mash+. 18  Arpakshad fut père de Shéla+, et Shéla fut père d’Ébèr. 19  Ébèr eut deux fils. L’un s’appelait Pélèg*+, car à son époque la population de la terre fut dispersée*. Son frère s’appelait Joktân. 20  Joktân fut père d’Almodad, de Shélèf, de Hazarmaveth, de Jéra+, 21  de Hadoram, d’Ouzal, de Dikla, 22  d’Obal, d’Abimael, de Saba, 23  d’Ophir+, de Havila+ et de Jobab ; tous ceux-là étaient les fils de Joktân. 24  Sem,Arpakshad,Shéla, 25  Ébèr,Pélèg+,Réou+, 26  Seroug+,Naor+,Téra+, 27  Abram, c’est-à-dire Abraham+. 28  Fils d’Abraham : Isaac+ et Ismaël+. 29  Voici leurs descendants : Nebayoth, le premier-né d’Ismaël+, puis Kédar+, Adbéel, Mibsam+, 30  Mishma, Douma, Massa, Hadad, Téma, 31  Jetour, Nafish et Kédma. Ce furent là les fils d’Ismaël. 32  Fils de Ketoura+, la concubine d’Abraham : Zimrân, Jokshân, Medân, Madian+, Ishbak et Shoua+. Fils de Jokshân : Saba et Dedân+. 33  Fils de Madian : Éfa+, Éfèr, Hanok, Abida et Eldaa. Tous ceux-là furent les descendants de Ketoura. 34  Abraham fut père d’Isaac+. Les fils d’Isaac furent Ésaü+ et Israël+. 35  Fils d’Ésaü : Élifaz, Réouel, Jéoush, Jalam et Coré+. 36  Fils d’Élifaz : Témân+, Omar, Zefo, Gatam, Kenaz, Timna et Amalec+. 37  Fils de Réouel : Naath, Zéra, Shama et Miza+. 38  Fils de Séïr+ : Lotân, Shobal, Zibéôn, Ana, Dishôn, Ézèr et Dishân+. 39  Fils de Lotân : Hori et Homam. La sœur de Lotân fut Timna+. 40  Fils de Shobal : Alvân, Manaath, Ébal, Shefo et Onam. Fils de Zibéôn : Aya et Ana+. 41  Fils d’Ana : Dishôn. Fils de Dishôn : Hemdân, Èshbân, Itrân et Kerân+. 42  Fils d’Ézèr+ : Bilân, Zaavân et Akân. Fils de Dishân : Ouz et Arân+. 43  Voici les rois qui ont régné au pays d’Édom+ avant que des rois règnent sur les Israélites*+ : Béla fils de Béor ; sa ville s’appelait Dinaba. 44  Quand Béla mourut, Jobab fils de Zéra, qui était de Bozra+, commença à régner à sa place. 45  Quand Jobab mourut, Housham, qui était du pays des Témanites, commença à régner à sa place. 46  Quand Housham mourut, Hadad fils de Bedad, qui vainquit Madian dans le territoire* de Moab, commença à régner à sa place. Sa ville s’appelait Avith. 47  Quand Hadad mourut, Samla de Masréka commença à régner à sa place. 48  Quand Samla mourut, Shaoul de Rehoboth-sur-le-Fleuve commença à régner à sa place. 49  Quand Shaoul mourut, Baal-Hanân fils d’Akbor commença à régner à sa place. 50  Quand Baal-Hanân mourut, Hadad commença à régner à sa place. Sa ville s’appelait Paou, et sa femme s’appelait Mehétabel ; c’était la fille de Matred, elle-​même fille de Mézaab. 51  Puis Hadad mourut. Les cheiks* d’Édom furent cheik Timna, cheik Alva, cheik Jeteth+, 52  cheik Oholibama, cheik Ela, cheik Pinôn, 53  cheik Kenaz, cheik Témân, cheik Mibzar, 54  cheik Magdiel et cheik Iram. Ce furent là les cheiks d’Édom.

Notes

Les noms qui suivent sont ceux des fils d’Aram. Voir Gn 10:23.
Signifie « division ».
Litt. « la terre fut divisée ».
Litt. « fils d’Israël ».
Litt. « campagne ».
Un cheik était un chef de tribu.