Psaume 5​:​1-12

Au directeur, pour Nehiloth*. Mélodie de David. 5  À mes paroles prête l’oreille+, ô Jéhovah !Comprends mes soupirs.   Sois attentif au son de mon appel au secours+,ô mon Roi+ et mon Dieu, car c’est toi que je prie+.   Ô Jéhovah, au matin tu entendras ma voix+ ;au matin je m’adresserai à toi et je resterai aux aguets+.   Car tu n’es pas un Dieu qui prenne plaisir à la méchanceté+ ;l’homme mauvais* ne peut résider quelque temps chez toi+.   Les hommes qui se glorifient ne peuvent pas se placer devant tes yeux+.Oui, tu as de la haine pour tous ceux qui pratiquent ce qui est malfaisant+ ;   tu détruiras ceux qui profèrent le mensonge+.L’homme de sang*+ et de tromperie+, Jéhovah le déteste.   Quant à moi, dans l’abondance de ta bonté de cœur*+j’entrerai dans ta maison+,je me prosternerai vers ton saint temple*, dans la crainte de toi+.   Ô Jéhovah, guide-​moi dans ta justice+, à cause de mes ennemis+ ;aplanis ta voie devant moi+.   Car dans leur* bouche il n’y a rien de sûr+,vraiment, leur intérieur n’est qu’adversité+.Leur gosier est une tombe ouverte+ ;ils usent d’une langue doucereuse*+. 10  Oui, Dieu les tiendra pour coupables+ ;ils tomberont par suite de leurs conseils+.Dans la multitude de leurs transgressions, qu’ils soient dispersés*+,parce qu’ils se sont rebellés contre toi+. 11  Mais tous ceux qui se réfugient en toi se réjouiront+ ;pour des temps indéfinis* ils pousseront des cris de joie+.Tu barreras tout accès auprès d’eux,et ceux qui aiment ton nom exulteront en toi+. 12  Car toi, tu béniras le juste+, ô Jéhovah !Comme d’un grand bouclier+, d’approbation tu les entoureras+.

Notes

“ pour Nehiloth ”. Le sens est incertain. Ce mot désigne p.-ê. un instrument à vent ou une mélodie. LXXVg : “ celle qui hérite ”.
Ou : “ rien de mauvais ”.
Lit. : “ Un homme de sangs ”. Héb. : ʼish-damim, pl.
Ou : “ ton amour fidèle ”.
“ ton saint temple ”. Héb. : hékhal-qodhshekha ; gr. : naon hagion ; lat. : templum sanctum. Cf. 2R 20:18, note. Voir Mt 23:16, note.
“ leur ”, LXXSyVg ; M : “ sa ”.
Lit. : “ ils rendent leur langue lisse ”.
“ qu’ils soient dispersés ”. En héb. il s’agit d’un vb. à l’inf. construit, donc atemporel et impersonnel.
“ pour des temps indéfinis ”. Héb. : leʽôlam.