Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Proverbes 24​:​1-34

24  N’envie pas les hommes mauvais+, et ne te montre pas pris d’un ardent désir de te mettre sur un bon pied avec eux+.  Car sans cesse leur cœur médite le pillage et leurs lèvres n’expriment que malheur+.  C’est par la sagesse qu’une maisonnée se bâtira+, et par le discernement qu’elle s’établira solidement+.  C’est par la connaissance que les chambres intérieures se rempliront de toutes les précieuses et agréables choses de valeur+.  Qui est sage en force est un homme robuste+, et un homme qui a de la connaissance raffermit la vigueur*+.  Car tu feras ta guerre avec l’art de diriger+, et il y a salut dans la multitude des conseillers+.  Pour le sot, la vraie sagesse est trop haute*+ ; dans la porte il n’ouvrira pas la bouche.  Quant à quiconque médite de faire le mal, on l’appellera un maître en idées mauvaises+.  La conduite déréglée de la sottise est péché+, et un moqueur est chose détestable pour les humains+. 10  T’es-​tu montré découragé au jour de la détresse+ ? Ta force sera mince. 11  Délivre ceux qu’on emmène vers la mort, et ceux qui vont en chancelant à la tuerie, oh ! puisses-​tu [les] retenir+ ! 12  Si tu dis : “ Voyez ! Nous ne savions pas cela+ ”, celui qui soupèse les cœurs ne le discernera-​t-​il pas+ ? Celui qui observe ton âme ne le saura-​t-​il pas+ et, à coup sûr, ne rendra-​t-​il pas à l’homme tiré du sol selon son action+ ? 13  Mon fils, mange du miel, car il est bon ; et que le doux miel en rayon soit sur ton palais+. 14  De même, connais la sagesse pour ton âme+. Si tu [l’]as trouvée, alors il existe un avenir, et ton espoir ne sera pas retranché+. 15  Ne te tiens pas en embuscade, méchant, contre la demeure du juste+ ; ne pille pas son lieu de repos+. 16  Car le juste peut tomber sept fois, mais, à coup sûr, il se relèvera+ ; les méchants, par contre, trébucheront à cause du malheur+. 17  Quand ton ennemi tombe, ne te réjouis pas ; et quand il trébuche, que ton cœur ne soit pas dans la joie+, 18  de peur que Jéhovah ne [le] voie, et que cela ne soit mauvais à ses yeux, et qu’il ne fasse bel et bien s’en retourner de dessus lui sa colère+. 19  Ne t’échauffe pas contre les malfaiteurs. Ne porte pas envie aux méchants+. 20  Car il n’y aura pas d’avenir pour quiconque est mauvais+ ; la lampe des méchants s’éteindra+. 21  Mon fils, crains Jéhovah et le roi*+. Ne te mêle pas à ceux qui veulent un changement+. 22  Car leur désastre se lèvera de façon si soudaine+ que [voici] : qui se rend compte de la disparition de ceux qui veulent un changement+ ? 23  Ces [paroles] aussi sont pour les sages+ : Faire preuve de partialité* dans le jugement n’est pas bien+. 24  Qui dit au méchant : “ Tu es juste+ ”, les peuples le maudiront, les communautés nationales invectiveront contre lui. 25  Mais pour ceux qui [le] reprennent, ce sera agréable+, et sur eux viendra la bénédiction du bien+. 26  Il donnera un baiser sur les lèvres, celui qui répond franchement+. 27  Prépare ton travail au-dehors, et organise-​le pour toi dans les champs+. Ensuite tu devras aussi bâtir ta maisonnée. 28  Ne deviens pas un témoin contre ton semblable sans de bonnes raisons+. Il te faudrait alors être sot de tes lèvres+. 29  Ne dis pas : “ Comme il m’a fait, ainsi je vais lui faire+. Je rendrai à chacun selon son action+. ” 30  Je suis passé près du champ du paresseux+ et près de la vigne de l’homme manquant de cœur*+. 31  Et, voyez, tout était monté en mauvaises herbes+. Les orties en couvraient la surface, et son mur de pierres avait été démoli+. 32  Alors j’ai regardé, moi ; puis je [l’]ai pris à cœur+ ; j’ai vu, j’ai reçu la discipline+ : 33  Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, un peu croiser les mains pour se coucher+, 34  et ta pauvreté viendra à coup sûr comme un voleur de grand chemin, et ton indigence, comme un homme armé*+.

Notes

“ Le sage est supérieur au fort, et un homme qui a de la connaissance à celui qui est vigoureux en force ”, en corrigeant légèrement M d’après LXX.
Ou : “ est comme les coraux ”.
“ Mon fils, crains Jéhovah [héb. : Yehwah] et le roi ”. Gr. : phobou ton théon, huïé, kaï basiléa, “ [Mon] fils, crains Dieu et le roi ”. Deux personnes distinctes, “ Dieu ” et le “ roi ”, sont reliées en gr. par la conjonction kaï, “ et ”. En gr. l’article défini se trouve devant la première personne, mais il n’était pas nécessaire de le mettre devant la seconde personne ; il a donc été omis. Voir App. 6E.
Lit. : “ Reconnaître les visages ”.
Ou : “ l’homme tiré du sol manquant de bons mobiles ”. Héb. : ʼadham ḥasar-lév.
Lit. : “ comme un homme de bouclier ”. Héb. : keʼish maghén.