Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Nombres 17​:​1-13

17  Jéhovah parla alors à Moïse, en disant :  “ Parle aux fils d’Israël et prends d’eux un bâton+ pour chaque maison paternelle, de la part de tous leurs chefs+, selon la maison de leurs pères, [soit] douze bâtons. Tu écriras le nom de chacun sur son bâton.  Et tu écriras le nom d’Aaron sur le bâton de Lévi, car il y a un seul bâton pour le chef de la maison de leurs pères.  Tu devras les déposer dans la tente de réunion, devant le Témoignage+, là où je me présente à vous régulièrement+.  Et voici ce qui devra arriver : l’homme que je choisirai+, son bâton bourgeonnera, et à coup sûr je ferai tomber de devant moi les murmures+ des fils d’Israël, qu’ils murmurent contre vous+. ”  Moïse parla donc aux fils d’Israël ; alors tous leurs chefs lui donnèrent un bâton pour chaque chef, un bâton pour chaque chef, selon la maison de leurs pères, [soit] douze bâtons+, et le bâton d’Aaron était au milieu de leurs bâtons+.  Puis Moïse déposa les bâtons devant Jéhovah dans la tente du Témoignage+.  Et le lendemain il arriva ceci : quand Moïse entra dans la tente du Témoignage, voyez : le bâton d’Aaron, pour la maison de Lévi, avait bourgeonné, et il poussait des bourgeons, faisait fleurir des fleurs et produisait des amandes mûres.  Alors Moïse sortit tous les bâtons de devant Jéhovah vers tous les fils d’Israël ; ils allèrent regarder et reprendre chacun son propre bâton. 10  Plus tard, Jéhovah dit à Moïse : “ Remets le bâton d’Aaron+ devant le Témoignage comme une chose qu’on doit garder en signe+ pour les fils à l’esprit de rébellion+, afin que leurs murmures cessent de devant moi, pour qu’ils ne meurent pas. ” 11  Aussitôt Moïse fit comme le lui avait ordonné Jéhovah. Ainsi fit-​il, exactement. 12  Alors les fils d’Israël dirent ceci à Moïse : “ Voilà qu’à coup sûr nous allons expirer, à coup sûr nous allons périr, à coup sûr nous allons tous périr+. 13  Quiconque s’avancera+, s’approchera du tabernacle de Jéhovah, mourra+ ! Faudra-​t-​il que nous finissions ainsi, que nous expirions de cette manière+ ? ”

Notes