Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

La Bible en ligne | LES SAINTES ÉCRITURES. TRADUCTION DU MONDE NOUVEAU

Marc 6​:​1-56

6  Et il partit de là et vint dans son propre pays, et ses disciples le suivirent+.  Quand arriva [le] sabbat, il commença à enseigner dans la synagogue ; et la plupart de ceux qui [l’]écoutaient étaient frappés d’étonnement et disaient : “ D’où cet homme tient-il ces choses+ ? Et pourquoi cette sagesse aurait-elle été donnée à celui-là, et [pourquoi] de telles œuvres de puissance s’accompliraient-elles par ses mains ?  C’est le charpentier+, n’est-ce pas, le fils de Marie+, et le frère de Jacques+, et de Joseph*, et de Judas, et de Simon+. Et ses sœurs sont ici parmi nous, n’est-ce pas ? ” Et ils trébuchaient à cause de lui+.  Mais Jésus leur dit encore : “ Un prophète n’est sans honneur que dans son propre pays+, et parmi ses parents, et dans sa maison+. ”  Et il ne put faire là aucune œuvre de puissance, si ce n’est poser les mains sur quelques malades et les guérir.  Oui, il s’étonna de leur manque de foi. Et il circulait par les villages à la ronde en enseignant+.  Or il fit venir les douze ; et il commença à les envoyer deux par deux+, et il leur donnait pouvoir sur les esprits impurs+.  De plus, il leur ordonna de ne rien prendre pour le voyage, qu’un bâton seulement : pas de pain, pas de sac à provisions+, pas de pièces de cuivre* dans leurs bourses de ceinture+,  mais de se chausser de sandales, et de ne pas porter deux vêtements de dessous+. 10  Il leur dit encore : “ Partout où vous entrerez dans une maison+, restez-y jusqu’à ce que vous sortiez de ce lieu+. 11  Et partout où un lieu ne vous recevra pas et ne vous entendra pas, en sortant de là secouez la terre qui est sous vos pieds, en témoignage* pour eux+. ” 12  Ils partirent donc et prêchèrent pour que les gens se repentent+ ; 13  et ils expulsaient beaucoup de démons+ et enduisaient d’huile beaucoup de malades+ et les guérissaient+. 14  Or cela parvint aux oreilles du roi Hérode, car le nom de [Jésus]* devenait public, et on disait* : “ Jean le baptiseur* a été relevé d’entre les morts, et voilà pourquoi les œuvres de puissance opèrent en lui+. ” 15  Mais d’autres disaient : “ C’est Éliya+. ” D’autres encore disaient : “ C’est un prophète comme l’un des prophètes+. ” 16  Mais quand Hérode apprit cela, il se mit à dire : “ Ce Jean que j’ai décapité, celui-là a été relevé+. ” 17  Car Hérode lui-même avait envoyé arrêter Jean et l’avait lié en prison à cause d’Hérodiade la femme de Philippe son frère, parce qu’il l’avait épousée+. 18  Car Jean n’avait cessé de dire à Hérode : “ Il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère+. ” 19  Or Hérodiade lui gardait rancune+ et voulait le tuer, mais elle ne le pouvait pas+. 20  Car Hérode craignait+ Jean, sachant que c’était un homme juste et saint+ ; et il le préservait. Et après qu’il l’avait entendu+, il ne savait vraiment que faire ; pourtant il continuait à l’entendre avec plaisir. 21  Mais un jour opportun+ arriva lorsqu’Hérode, à l’anniversaire de sa naissance+, offrit un repas* à ses hommes de haut rang, aux commandants* et aux principaux personnages de la Galilée. 22  Et la fille de cette même Hérodiade entra, dansa et plut à Hérode et à ceux qui étaient étendus à table+ avec lui. Le roi dit à la jeune fille : “ Demande-moi tout ce que tu veux, et je te le donnerai. ” 23  Oui, il le lui jura : “ Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai+, jusqu’à la moitié de mon royaume+. ” 24  Et elle sortit et dit à sa mère : “ Que dois-je demander ? ” Elle dit : “ La tête de Jean le baptiseur+. ” 25  Aussitôt elle entra en hâte chez le roi et fit sa demande, en disant : “ Je veux que tout de suite tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. ” 26  Bien qu’il en fût profondément attristé, le roi cependant ne voulut pas la repousser, à cause des serments et de ceux qui étaient étendus à table+. 27  Le roi donc envoya aussitôt un garde du corps et lui ordonna d’apporter sa tête. Et [le garde] s’en alla le décapiter dans la prison+ 28  et apporta sa tête sur un plat, et il la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère+. 29  Quand ses disciples apprirent cela, ils vinrent enlever le cadavre et le déposèrent dans une tombe de souvenir+. 30  Et les apôtres se rassemblèrent devant Jésus et lui racontèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné+. 31  Et il leur dit : “ Venez, vous autres, à part, dans un endroit isolé+, et reposez-vous un peu+. ” Car il y en avait beaucoup qui venaient et qui partaient, et ils n’avaient même pas le loisir de prendre leur repas+. 32  Ils partirent donc dans le bateau, seuls, pour un endroit isolé+. 33  Mais les gens les virent s’en aller, et beaucoup l’apprirent, et de toutes les villes on accourut là-bas, à pied, et on les devança+. 34  Eh bien, en sortant, il vit une grande foule, mais il fut pris de pitié+ pour eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger+. Et il commença à leur enseigner beaucoup de choses+. 35  Déjà l’heure se faisait tardive, et ses disciples s’avancèrent vers lui et se mirent à dire : “ L’endroit est isolé et l’heure est déjà tardive+. 36  Renvoie-les, pour qu’ils aillent dans les campagnes et les villages à la ronde s’acheter de quoi manger+. ” 37  En réponse il leur dit : “ Donnez-leur vous-mêmes à manger. ” Mais ils lui dirent : “ Nous faudra-t-il aller acheter pour deux cents deniers* de pains et [les] donner à manger aux gens+ ? ” 38  Il leur dit : “ Combien de pains avez-vous ? Allez voir ! ” Après s’en être assurés, ils dirent : “ Cinq, et aussi deux poissons+. ” 39  Et il ordonna à tous les gens de s’étendre par groupes+ sur l’herbe verte+. 40  Et ils s’allongèrent par groupes de cent et de cinquante+. 41  Prenant alors les cinq pains et les deux poissons, il leva les yeux vers le ciel et dit une bénédiction+, et il rompit+ les pains et se mit à les donner à ses disciples pour qu’ils les placent devant les gens ; et il partagea les deux poissons pour tous. 42  Ainsi tous mangèrent et furent rassasiés+ ; 43  et on enleva les morceaux, douze paniers pleins, en plus des poissons. 44  Or, ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes+. 45  Et aussitôt il obligea ses disciples à monter dans le bateau et à [le] précéder sur la rive opposée, vers Bethsaïda, pendant que lui-même renverrait la foule+. 46  Mais après leur avoir dit adieu, il s’en alla dans une montagne pour prier+. 47  Or, le soir étant venu, le bateau était au milieu de la mer, mais lui était seul à terre+. 48  Et quand il vit qu’ils étaient malmenés+ [dans leurs efforts] pour ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit* il vint vers eux, marchant sur la mer ; mais il voulait les dépasser. 49  En le voyant marcher sur la mer, ils pensèrent : “ C’est une apparition ! ” et ils poussèrent des cris+. 50  Car ils le voyaient tous et étaient troublés. Mais aussitôt il parla avec eux, et il leur dit : “ Prenez courage, c’est moi ; n’ayez pas peur+. ” 51  Et il monta auprès d’eux dans le bateau, et le vent tomba. Alors ils furent extrêmement stupéfaits en eux-mêmes+, 52  car ils n’avaient pas compris la signification des pains, mais leur cœur était lent à comprendre+. 53  Quand ils eurent traversé jusqu’à terre, ils vinrent à Gennésareth et mouillèrent près de là+. 54  Mais dès qu’ils furent sortis du bateau, les gens le reconnurent, 55  et ils coururent çà et là dans toute cette région et commencèrent à transporter sur des couchettes ceux qui allaient mal, là où on entendait dire qu’il était. 56  Et partout où il entrait, dans les villages, ou dans les villes, ou dans les campagnes+, on mettait les malades sur les places de marché, et ils le suppliaient de [leur laisser] toucher+ ne serait-ce que la frange+ de son vêtement de dessus. Et tous ceux qui la touchaient étaient rétablis*+.

Notes

“ Joseph ”, אVg ; ABCDSyh,p : “ Joses ”.
“ pièces de cuivre ”. Lit. : “ cuivre ” ; cf. 12:41, note “ argent ”.
“ témoignage ”. Gr. : marturion ; lat. : testimonium.
Lit. : “ car son nom ”.
“ on disait ”, BW ; אACSyh,p,s : “ il disait ”.
Ou : “ l’immergeur, le plongeur ”. Gr. : ho baptizôn.
C.-à-d. : “ repas du soir ”.
Lit. : “ chiliarques ”. Gr. : khiliarkhoïs, “ commandants de 1 000 hommes ” ; lat. : tribunis.
Le denier était une monnaie romaine en argent qui pesait 3,85 g.
Ou : “ sauvés ”.