Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Luc 20​:​1-47

20  Un de ces jours-​là, pendant qu’il enseignait le peuple dans le temple et annonçait la bonne nouvelle, s’approchèrent les prêtres en chef et les scribes avec les anciens+,  et ils prirent la parole et lui dirent : “ Dis-​nous par quel pouvoir* tu fais ces choses, ou qui est-​ce qui t’a donné ce pouvoir*+. ”  En réponse il leur dit : “ Moi aussi, je vais vous poser une question ; dites-​moi donc+ :  Le baptême* de Jean était-​il du ciel ou des hommes+ ? ”  Alors entre eux ils tirèrent des conclusions, en disant : “ Si nous disons : ‘ Du ciel ’, il dira : ‘ Pourquoi ne l’avez-​vous pas cru+ ? ’  Mais si nous disons : ‘ Des hommes ’, tout le peuple nous lapidera+, car il est persuadé que Jean+ était un prophète+. ”  Ils répondirent donc qu’ils ne savaient pas d’où il venait.  Et Jésus leur dit : “ Moi non plus je ne vous dis pas par quel pouvoir* je fais ces choses+. ”  Alors il commença à donner au peuple cet exemple : “ Un homme avait planté une vigne+ ; il l’a louée à des cultivateurs et il est parti en voyage à l’étranger pour un temps considérable+. 10  Mais le moment venu, il a envoyé un esclave+ vers les cultivateurs+ pour qu’ils lui donnent une part du fruit de la vigne+. Les cultivateurs, cependant, l’ont renvoyé, vide+, après l’avoir battu. 11  Mais il a recommencé et leur a envoyé un autre esclave. Celui-là aussi, ils l’ont battu, déshonoré et renvoyé, vide+. 12  Pourtant il en a encore envoyé un troisième+ ; celui-là aussi, ils l’ont blessé et jeté dehors. 13  Alors le propriétaire de la vigne a dit : ‘ Que ferai-​je ? Je vais envoyer mon fils, le bien-aimé+. Probablement ils respecteront celui-là. ’ 14  Quand les cultivateurs l’ont aperçu, ils se sont mis à raisonner entre eux, en disant : ‘ Voici l’héritier ; tuons-​le, pour que l’héritage devienne nôtre+. ’ 15  Sur quoi ils l’ont jeté hors+ de la vigne et l’ont tué+. Que leur fera donc le propriétaire de la vigne+ ? 16  Il viendra et détruira ces cultivateurs, et il donnera la vigne à d’autres+. ” En entendant [ces mots], ils dirent : “ Que cela n’arrive jamais ! ” 17  Mais il les regarda et dit : “ Que signifie donc ceci qui est écrit : ‘ La pierre que les bâtisseurs ont rejetée+, c’est elle qui est devenue la principale pierre angulaire+ ’ ? 18  Tout homme qui tombe sur cette pierre sera brisé+. Quant à celui sur qui elle tombe+, elle le pulvérisera+. ” 19  Les scribes et les prêtres en chef cherchèrent alors à porter les mains sur lui à cette heure-​là même, mais ils eurent peur du peuple ; car ils s’étaient rendu compte que c’était à leur intention qu’il avait donné cet exemple+. 20  Et, après l’avoir surveillé de près, ils envoyèrent des hommes engagés secrètement pour faire semblant d’être justes, afin de l’attraper+ dans [ses] paroles, de manière à le livrer au gouvernement et au pouvoir du gouverneur+. 21  Et ils l’interrogèrent en disant : “ Enseignant, nous savons que tu parles et enseignes correctement et que tu ne fais pas preuve de partialité, mais que tu enseignes la voie de Dieu en accord avec la vérité+ : 22  Nous est-​il permis ou non de payer l’impôt à César*+ ? ” 23  Mais il discerna leur ruse et leur dit+ : 24  “ Montrez-​moi un denier*. De qui porte-​t-​il l’image et l’inscription ? ” Ils dirent : “ De César+. ” 25  Il leur dit : “ Sans faute donc, rendez les choses de César à César+, mais les choses de Dieu à Dieu+. ” 26  Ainsi, ils ne purent pas l’attraper dans cette parole devant le peuple, mais, stupéfaits de sa réponse, ils ne dirent rien+. 27  Cependant, quelques-uns des Sadducéens, ceux qui disent qu’il n’y a pas de résurrection, s’avancèrent+ et l’interrogèrent 28  en disant : “ Enseignant, Moïse+ nous a écrit : ‘ Si le frère d’un homme meurt, ayant femme, mais que celui-ci soit resté sans enfant, son frère+ doit prendre la femme et de [cette femme] susciter une descendance à son frère+. ’ 29  Il y avait donc sept frères ; et le premier a pris femme et est mort sans enfant+. 30  Le deuxième, 31  puis le troisième ont pris la [femme]. De même aussi les sept : ils n’ont pas laissé d’enfants et sont morts+. 32  Finalement, la femme aussi est morte+. 33  À la résurrection*, duquel d’entre eux devient-​elle donc [la] femme ? Car les sept l’ont eue pour femme+. ” 34  Jésus leur dit : “ Les enfants de ce système de choses-​ci* se marient+ et sont donnés en mariage, 35  mais ceux qui ont été jugés dignes+ de parvenir à ce système de choses-​là+ et à la résurrection d’entre les morts+, [ceux-là] ne se marient pas et [les femmes] ne sont pas données en mariage. 36  En effet, ils ne peuvent pas non plus mourir+, car ils sont semblables aux anges, et ils sont enfants* de Dieu en étant enfants de la résurrection+. 37  Mais que les morts sont relevés, Moïse aussi l’a indiqué, dans le récit concernant le buisson d’épines+, quand il appelle Jéhovah* ‘ le Dieu d’Abraham* et [le] Dieu d’Isaac et [le] Dieu de Jacob+ ’. 38  Il est un Dieu, non pas des morts, mais des vivants, car ils sont tous vivants pour lui*+. ” 39  Alors quelques-uns des scribes dirent : “ Enseignant, tu as bien parlé. ” 40  Car ils n’avaient plus le courage de lui poser aucune question. 41  À son tour il leur dit : “ Comment se fait-​il que l’on dise que le Christ est le fils de David+ ? 42  Car David lui-​même dit dans le livre des Psaumes : ‘ Jéhovah* a dit à mon Seigneur : “ Assieds-​toi à ma droite 43  jusqu’à ce que je place tes ennemis comme un escabeau pour tes pieds+. ” ’ 44  David donc l’appelle ‘ Seigneur ’ ; comment alors est-​il son fils ? ” 45  Tandis que tout le peuple écoutait, il dit alors aux disciples+ : 46  “ Prenez garde aux scribes qui désirent circuler en longues robes, et qui aiment les salutations sur les places de marché*, et les premiers sièges dans les synagogues, et les places les plus en vue dans les repas*+, 47  et qui dévorent les maisons des veuves+ et comme prétexte font de longues prières. Ceux-là recevront un jugement plus sévère+. ”

Notes

Voir Mt 21:23, première note “ pouvoir ”.
Voir Mt 21:23, première note “ pouvoir ”.
Ou : “ L’immersion ”. Gr. : To baptisma.
Voir Mt 21:23, première note “ pouvoir ”.
Ou : “ à l’empereur ”. Gr. : Kaïsari ; lat. : Caesari.
Monnaie romaine en argent qui pesait 3,85 g.
“ résurrection ”. Gr. : anastaséï, “ action de se lever, de se mettre debout ” (de ana, “ de bas en haut ”, et stasis, “ action de se tenir debout ”) ; lat. : resurrectione.
Ou : “ de cet ordre de choses-​ci ”. Gr. : tou aïônos toutou ; lat. : saeculi ; J17,18,22(héb.) : haʽôlam, “ l’ordre de choses ”.
“ enfants ”. Ou : “ fils ”.
Voir App. 1D.
Ou : “ quand il dit : ‘ Jéhovah le Dieu d’Abraham. ’ ”
Ou : “ vivants de son point de vue ”.
Voir App. 1D.
Voir 11:43, note.
Voir Mc 12:39, note.