Luc 12​:​1-59

12  Pendant ce temps, quand la foule se fut rassemblée par milliers*, au point qu’ils se marchaient les uns sur les autres, il commença par dire d’abord à ses disciples : “ Méfiez-​vous du levain+ des Pharisiens, qui est l’hypocrisie+.  Mais il n’y a rien de soigneusement caché qui ne soit révélé, et rien de secret qui ne vienne à être connu+.  C’est pourquoi tout ce que vous dites dans les ténèbres sera entendu dans la lumière*, et ce que vous chuchotez* dans les chambres particulières sera prêché [du haut] des toits en terrasse+.  D’autre part, je vous le dis à vous, mes amis+ : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus+.  Mais je vais vous montrer qui vous devez craindre : Craignez celui+ qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne*+. Oui, je vous le dis, Celui-là, craignez+-​le.  On vend cinq moineaux pour deux pièces de monnaie de peu de valeur*, n’est-​ce pas ? Pourtant pas un d’entre eux n’est oublié devant Dieu+.  Mais même les cheveux+ de votre tête sont tous comptés. N’ayez pas peur ; vous valez plus que beaucoup de moineaux+.  “ Aussi je vous le dis : Tout homme qui confesse+ devant les hommes qu’il est en union avec moi, le Fils de l’homme aussi confessera devant les anges de Dieu qu’il est en union avec lui+.  Mais celui qui me renie+ devant les hommes sera renié devant les anges de Dieu+. 10  Et tout homme qui dit une parole contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais celui qui blasphème contre l’esprit saint, cela ne lui sera pas pardonné+. 11  Mais quand on vous amènera devant des assemblées publiques*, et des fonctionnaires gouvernementaux, et des autorités*, ne vous inquiétez pas de [savoir] comment ou ce que* vous répondrez pour votre défense, ou ce que vous direz+ ; 12  car l’esprit saint+ vous enseignera, à cette heure-​là même, les choses qu’il vous faudra dire+. ” 13  Alors quelqu’un de la foule lui dit : “ Enseignant, dis à mon frère de partager avec moi l’héritage. ” 14  Il lui dit : “ Homme, qui m’a établi sur vous comme juge+ ou comme préposé aux partages* ? ” 15  Puis il leur dit : “ Ouvrez l’œil et gardez-​vous de toute espèce de convoitise+, parce que, même lorsque quelqu’un est dans l’abondance, sa vie ne provient pas des choses qu’il possède+. ” 16  Là-dessus il leur donna un exemple, en disant : “ Les terres d’un certain homme riche avaient bien produit. 17  Il s’est donc mis à raisonner en lui-​même, disant : ‘ Que vais-​je faire, maintenant que je n’ai plus où ramasser mes récoltes ? ’ 18  Alors il a dit : ‘ Voici ce que je vais faire+ : Je vais démolir mes magasins et en bâtir de plus grands, et j’y ramasserai tout mon grain et toutes mes bonnes choses+ ; 19  et je dirai+ à mon âme : “ [Mon] âme, tu as quantité de bonnes choses en réserve pour de nombreuses années ; tiens-​toi tranquille, mange, bois, donne-​toi du bon temps+. ” ’ 20  Mais Dieu lui a dit : ‘ Homme déraisonnable, cette nuit même on te réclame* ton âme*+. Alors, les choses que tu as entassées, qui les aura+ ? ’ 21  Ainsi en est-​il de l’homme qui amasse un trésor pour lui-​même, mais qui n’est pas riche à l’égard de Dieu+. ” 22  Puis il dit à ses disciples : “ Voilà pourquoi je vous dis : Cessez de vous inquiéter au sujet de vos âmes, quant à ce que vous mangerez, ou au sujet de votre corps, quant à ce que vous mettrez+. 23  Car l’âme vaut plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement. 24  Remarquez que les corbeaux+ ne sèment ni ne moissonnent et qu’ils n’ont ni grange ni magasin, et pourtant Dieu les nourrit. Combien plus valez-​vous que les oiseaux+ ! 25  Qui d’entre vous, en s’inquiétant, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie+ ? 26  Si donc vous ne pouvez pas faire la plus petite chose, pourquoi vous inquiéter+ des autres choses ? 27  Remarquez comment croissent les lis+ ; ils ne peinent ni ne filent ; mais je vous le dis : Pas même Salomon, dans toute sa gloire, n’a été revêtu comme l’un de ceux-ci+. 28  Si donc Dieu habille ainsi la végétation dans les champs, qui existe aujourd’hui et demain est jetée au four, à combien plus forte raison vous habillera-​t-​il, gens de peu de foi+ ! 29  Cessez donc de chercher ce que vous pourrez manger et ce que vous pourrez boire, et cessez d’être dans une incertitude anxieuse+ ; 30  ce sont là, en effet, toutes les choses que les nations du monde recherchent avidement, mais votre Père sait que vous avez besoin de ces choses+. 31  Toutefois, cherchez continuellement son royaume, et ces choses vous seront ajoutées+. 32  “ N’aie pas peur+, petit troupeau+, parce que votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume+. 33  Vendez+ les choses qui vous appartiennent et donnez des dons de miséricorde+. Faites-​vous des bourses qui ne s’usent pas, un trésor inépuisable dans les cieux+, où ni voleur n’approche ni mite ne ronge. 34  Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur+. 35  “ Que vos reins+ soient ceints et que vos lampes+ brûlent, 36  et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent leur maître+ quand il reviendra* du mariage*+, afin de lui ouvrir aussitôt lorsqu’il arrivera et frappera+. 37  Heureux ces esclaves que le maître, en arrivant, trouve en train de veiller+ ! Vraiment, je vous le dis : Il se ceindra+, les fera s’étendre à table et passera pour les servir+. 38  Et s’il arrive à la deuxième veille*, ou même si c’est à la troisième*, et qu’il les trouve ainsi, heureux sont-​ils+ ! 39  Mais sachez ceci : si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur devait venir, il aurait continué à veiller et n’aurait pas laissé forcer sa maison+. 40  Vous aussi, tenez-​vous prêts, parce que c’est à une heure que vous ne pensez pas que le Fils de l’homme vient+. ” 41  Alors Pierre dit : “ Seigneur*, est-​ce pour nous que tu donnes cet exemple, ou bien aussi pour tous ? ” 42  Et le Seigneur dit : “ Quel est donc l’intendant* fidèle+, l’avisé+, que son maître établira sur l’ensemble de ses serviteurs pour continuer à leur donner leur mesure de vivres en temps voulu+ ? 43  Heureux cet esclave, si son maître, en arrivant, le trouve en train de faire ainsi+ ! 44  Je vous le dis, c’est la vérité : Il l’établira sur tous ses biens+. 45  Mais si jamais cet esclave dit dans son cœur : ‘ Mon maître tarde à venir+ ’, et qu’il commence à battre les serviteurs et les servantes, à manger et à boire et à s’enivrer+, 46  le maître de cet esclave viendra un jour où il ne [l’]attend pas et à une heure qu’il ne connaît pas+, et il le punira avec la plus grande sévérité* et lui assignera une part avec les infidèles+. 47  Alors cet esclave qui a compris la volonté de son maître, mais qui ne s’est pas préparé ou n’a pas agi selon sa volonté, sera battu de nombreux coups+. 48  Mais celui qui n’a pas compris+ et ainsi a fait des choses qui méritent des coups sera battu de peu [de coups]+. Oui, tout homme à qui l’on a beaucoup donné, on exigera beaucoup+ de lui ; et celui à qui l’on a confié beaucoup, on exigera de lui plus que d’ordinaire+. 49  “ Je suis venu mettre un feu+ sur la terre, et qu’ai-​je à désirer encore, s’il est déjà allumé ? 50  Oui, j’ai un baptême dont je dois être baptisé, et comme je suis oppressé jusqu’à ce qu’il soit achevé+ ! 51  Pensez-​vous que je sois venu donner la paix sur la terre ? Non, pas du tout, je vous le dis, mais plutôt la division+. 52  En effet, à partir de maintenant, cinq dans une maison seront divisés, trois contre deux et deux contre trois+. 53  Ils seront divisés, père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre [sa] mère, belle-mère contre sa belle-fille et belle-fille contre [sa] belle-mère+. ” 54  Et il disait aussi aux foules : “ Quand vous voyez un nuage se lever à l’ouest, aussitôt vous dites : ‘ Une tempête vient ’, et il en est ainsi+. 55  Et quand vous voyez souffler un vent du sud, vous dites : ‘ Il y aura une vague de chaleur ’, et cela arrive. 56  Hypocrites ! vous savez apprécier l’aspect de la terre et du ciel, mais comment se fait-​il que vous ne sachiez pas apprécier cette époque-​ci+ ? 57  Pourquoi ne jugez-​vous pas non plus par vous-​mêmes de ce qui est juste+ ? 58  Par exemple, quand tu vas avec ton adversaire* chez un chef, tâche en chemin de régler ton différend avec lui, de peur qu’il ne te traîne devant le juge, et que le juge ne te livre à l’huissier du tribunal, et que l’huissier du tribunal ne te jette en prison+. 59  Je te le dis : Non, tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé la dernière petite pièce de monnaie de très peu de valeur*+. ”

Notes

Lit. : “ par myriades ”.
Ou : “ en public ”.
Ou : “ ce qu’à l’oreille vous avez prononcé ”.
Voir App. 4C.
Lit. : “ pour deux assarii ”. Un assariôn équivalait à un seizième de denier. Voir App. 8A.
Lit. : “ synagogues ”.
Ou : “ pouvoirs ”.
“ comment ou ce que ”, אABVg ; DItSyc,p : “ comment ” ; Sy: “ ce que ”.
Ou : “ partageur ”.
Lit. : “ ils te réclament ”.
Ou : “ ta vie ”. Gr. : tên psukhên sou ; J17,18,22(héb.) : naphshèkha (de nèphèsh).
Ou : “ se détachera, partira ”. Voir App. 5D.
Ou : “ festin de noces ”.
D’env. 21 h à minuit. Voir Mc 13:35, notes.
De minuit à env. 3 h.
Ou : “ Maître ”.
Ou : “ gérant domestique ”. Gr. : oïkonomos ; lat. : dispensator ; J17(héb.) : hassokhén, “ l’intendant ”. Voir Gn 24:2, note ; Ép 1:10, note “ administration ”.
Ou : “ le coupera en deux ”.
C.-à-d. : “ adversaire dans un procès ”.
Lit. : “ le dernier leptôn ”. Voir App. 8A.