Jonas 2​:​1-10

2  Alors Yona, de l’intérieur du poisson, pria Jéhovah son Dieu*+,  et dit : “ De ma détresse j’ai crié vers Jéhovah+, et il m’a alors répondu+.Du ventre du shéol* j’ai crié au secours+.Tu as entendu ma voix+.   Quand tu m’as jeté [dans] les profondeurs, au cœur de la haute mer+,alors un fleuve m’a encerclé.Toutes tes vagues déferlantes et tes flots — sur moi ils ont passé+.   Et quant à moi, j’ai dit : ‘ J’ai été chassé de devant tes yeux+ !Comment contemplerai-​je* encore ton saint temple+ ? ’   Les eaux m’ont encerclé jusqu’à [l’]âme+ ; l’abîme d’eau* m’entourait.Des algues s’enroulaient autour de ma tête.   Jusqu’aux bases des montagnes je suis descendu.Quant à la terre, ses barres étaient sur moi pour des temps indéfinis.Mais de [la] fosse tu as fait remonter ma vie, ô Jéhovah mon Dieu+ !   Quand mon âme* défaillait en moi+, c’est de Jéhovah que je me suis souvenu+.Alors ma prière est parvenue jusqu’à toi, jusqu’à ton saint temple+.   Quant à ceux qui observent les idoles de mensonge, ils abandonnent leur bonté de cœur+.   Mais quant à moi, avec la voix de l’action de grâces, je veux sacrifier pour toi+.Le vœu que j’ai fait, je veux m’en acquitter+. Le salut appartient à Jéhovah+. ” 10  Finalement Jéhovah commanda* au poisson, si bien qu’il vomit Yona sur la terre ferme+.

Notes

“ son Dieu ”. Héb. : ʼÈlohaw.
“ shéol ”. Héb. : shéʼôl ; gr. : haïdou ; lat. : inferni. Voir App. 4B.
Ou : “ Vraiment (À coup sûr) je contemplerai ”. Th : “ Comment contemplerai-​je ? ”
Ou : “ les eaux houleuses ”. Héb. : tehôm ; LXXVg : “ un abîme ”.
“ mon âme ”. Héb. : naphsh; gr. : psukhên ; lat. : anima. Voir App. 4A.
Lit. : “ dit ”.