Job 5​:​1-27

5  “ Appelle, s’il te plaît ! Y a-​t-​il quelqu’un qui te réponde ?Et vers lequel des saints* te tourneras-​tu ?   Car le dépit tuera le sot,et l’envie fera mourir l’homme qui se laisse facilement séduire.   Moi, j’ai vu le sot prendre racine+,mais soudain je me suis mis à maudire sa demeure.   Ses fils restent loin du salut+,et ils sont écrasés dans la porte sans personne qui délivre.   Ce qu’il moissonne*, l’affamé le mange ;et on prend cela même aux crocs de boucherie*,et un piège cherche à happer leurs moyens de subsistance*.   Car le méfait ne sort pas de la poussière,et le malheur ne germe pas du sol.   Car l’homme*, lui, est né pour le malheur,comme les étincelles* volent en l’air.   Pour moi, je m’adresserais à Dieu*,et c’est à Dieu* que j’exposerais ma cause*+,   [à] Celui qui fait de grandes choses, inscrutables,des choses prodigieuses sans nombre+ ; 10  [à] Celui qui donne la pluie sur la surface de la terre+et envoie les eaux sur les rases campagnes+ ; 11  [à] Celui qui met sur un lieu élevé ceux qui sont abaissés+,pour que ceux qui sont tristes soient tout en haut quant au salut ; 12  [à] Celui qui fait échouer les projets des habiles+,si bien que leurs mains n’agissent pas avec efficacité ; 13  [à] Celui qui attrape les sages dans leur propre ruse+,de sorte que le conseil des astucieux devient irréfléchi+ ; 14  même de jour, ils rencontrent des ténèbres,et, comme dans la nuit, ils vont tâtonnant en plein midi+ ; 15  et [à] Celui qui sauve de l’épée de leur bouche,et de la main du fort, le pauvre+, 16  si bien que pour le petit il y a de l’espoir+,mais l’injustice ferme vraiment sa bouche+. 17  Vois : Heureux l’homme* que Dieu* reprend+ ;et ne rejette pas la discipline du Tout-Puissant. 18  Car lui il fait souffrir, mais il bande [la plaie] ;il brise, mais ses mains guérissent. 19  En six détresses il te délivrera+,et en sept rien de funeste ne te touchera+. 20  Pendant la famine il te rachètera à coup sûr de la mort+et, pendant la guerre, du pouvoir* de l’épée. 21  Du fouet de la langue tu seras à couvert+,et tu ne craindras pas quand viendra le pillage. 22  Tu te riras du pillage et de la faim,et tu n’auras pas à craindre la bête sauvage de la terre. 23  Car avec les pierres des champs sera ton alliance,et la bête sauvage des champs vivra en paix avec toi+. 24  Oui, tu sauras que la paix est ta tente,et à coup sûr tu iras voir ton terrain de pâture, et il ne te manquera rien. 25  Oui, tu sauras que ta descendance est nombreuse+,et ta lignée comme la végétation de la terre+. 26  Tu arriveras [en pleine] vigueur à la tombe+,comme lorsque les gerbes s’entassent en leur temps. 27  Vois ! Cela, nous l’avons étudié. Il en est ainsi.Entends cela, et toi, sache-​le pour toi-​même. ”

Notes

“ lequel des saints anges ”, LXX.
Lit. : “ Ce qu’[est] sa moisson ”.
Ou : “ même aux épines ”.
“ et des assoiffés retirent vraiment leur lait ”, en corrigeant M.
Ou : “ homme tiré du sol ”. Héb. : ʼadham.
Lit. : “ les fils de flamme ”.
Ou : “ au Divin ”. Héb. : ʼèl-ʼÉl ; LXX : “ Jéhovah ”.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÈlohim, pl. de ʼÈlôah, pour exprimer l’excellence et la majesté ; LXX : “ Jéhovah ”.
Ou : “ mon cas ”.
Ou : “ le mortel ”, comme en 4:17. Héb. : ʼènôsh.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÈlôah.
Lit. : “ des mains ”.