Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Job 16​:​1-22

16  Alors Job répondit et dit :   “ J’ai entendu bien des choses comme celles-là.Vous êtes tous de pénibles consolateurs+ !   Y a-​t-​il une fin à des paroles [qui ne sont que] du vent+ ?Ou qu’est-​ce qui t’irrite* pour que tu répondes ?   Moi aussi, je pourrais parler comme vous.Si seulement vos âmes se trouvaient là où est mon âme,est-​ce que je brillerais par des paroles* contre vous+et que je hocherais la tête contre vous+ ?   Je vous fortifierais par les paroles de ma bouche+,et la consolation de mes lèvres retiendrait...   Oui, si je parle, ma douleur n’est pas retenue+,et si réellement je m’abstiens, qu’est-​ce qui s’éloigne de moi ?   Mais maintenant il m’a lassé+,il a mis en désolation tous ceux qui s’assemblaient avec moi.   Tu m’as aussi saisi. C’est devenu un témoin+,si bien que ma maigreur se lève contre moi. À ma face elle témoigne.   Sa colère [m’]a déchiré, et il garde de l’animosité+ contre moi.Oui, il grince des dents contre moi+.Mon adversaire aiguise ses yeux contre moi+. 10  Ils ont ouvert contre moi leur bouche toute grande+,avec opprobre ils ont frappé mes joues,en grand nombre ils s’ameutent contre moi+. 11  Dieu* me livre aux petits garçons*,et aux mains des méchants il me jette la tête la première+. 12  J’avais trouvé la tranquillité, mais il s’est mis à me secouer+ ;il m’a saisi par la nuque et s’est mis à me briser,il me dresse pour sa cible. 13  Ses archers+ me cernent ;il fend mes reins+ et n’a pas pitié,il répand à terre ma vésicule biliaire. 14  Sans relâche il fait brèche chez moi, brèche sur brèche,il court sur moi comme un homme fort+. 15  J’ai cousu sur ma peau une toile de sac+,et j’ai enfoncé ma corne dans la poussière+. 16  Mon visage est devenu tout rouge à force de pleurer+,et sur mes paupières [s’étend] une ombre profonde*+, 17  bien qu’il n’y ait pas de violence sur mes paumes,et que ma prière soit pure+. 18  Ô terre, ne couvre pas mon sang+ !Et qu’il n’y ait pas de lieu pour ma clameur ! 19  Maintenant aussi, voyez ! dans les cieux il y a quelqu’un qui témoigne à mon sujet,et mon témoin* est dans les hauteurs+. 20  Mes compagnons sont des porte-parole contre moi+ ;c’est vers Dieu* qu’a regardé mon œil privé de sommeil+. 21  Et on doit prononcer entre un homme robuste et Dieu,comme entre un fils d’homme* et son compagnon+. 22  Car peu nombreuses sont les années* à venir,et par le sentier d’où je ne reviendrai pas je m’en irai+.

Notes

Lit. : “ t’afflige [te blesse] ”.
“ que je rassemble des paroles ”, en faisant dériver le vb. héb. d’une autre racine.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÉl.
Lit. : “ à un petit garçon ”, M ; LXXVg : “ à un injuste ”.
Lit. : “ ombre de mort ”.
“ et mon témoin ”. Héb. : wesahadhi, qui serait un emprunt à l’aram. Voir Gn 31:47, note “ Yegar-Sahadoutha ”.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÈlôah.
“ homme ”. Héb. : ʼadham.
“ Car des années dénombrées sont ”, LXX.