Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Habacuc 2​:​1-20

2  À mon poste de garde je veux me tenir+, et je veux me poster sur [le] rempart* ; je guetterai+ pour voir ce qu’il dira par moi*+ et ce que je répondrai au blâme que je recevrai+.  Alors Jéhovah me répondit et dit : “ Écris [la] vision, et présente[-​la] clairement sur des tablettes+, afin que celui qui y lit à haute voix puisse [la lire] couramment*+.  Car [la] vision est encore pour le temps fixé+, et elle reste haletante jusqu’à la fin*, et elle ne mentira pas. Même si elle venait à tarder, continue à l’attendre ; car elle se réalisera à coup sûr+. Elle ne sera pas en retard.  “ Voyez ! Son âme* s’est enflée+ ; elle n’est pas demeurée droite en lui*. Mais pour le juste, par sa fidélité il restera en vie+.  Oui, parce que le vin est traître+, l’homme robuste est arrogant+ ; il n’atteindra pas son but+, lui qui a élargi son âme comme le shéol*, lui qui est comme la mort et ne peut être rassasié+. Et il continue de réunir auprès de lui toutes les nations et de rassembler auprès de lui tous les peuples+.  Ceux-ci, eux tous, ne proféreront-​ils pas contre lui une parole proverbiale+ et une remarque pleine de sous-entendus, des insinuations à son adresse ? Et l’on dira : “ ‘ Malheur à qui multiplie ce qui n’est pas à lui+ — oh ! jusqu’à quand+ ? — et qui rend la dette lourde contre lui !  Ne se lèveront-​ils pas soudain, ceux qui réclament de toi un intérêt, et ne se réveilleront-​ils pas, ceux qui te secouent violemment, et vraiment ne deviendras-​tu pas pour eux un objet de pillage+ ?  Parce que toi, tu as dépouillé des nations nombreuses, tous ceux qui restent des peuples te dépouilleront+, à cause du sang humain* versé* et de la violence [faite] à [la] terre, à [la] ville et à tous ceux qui y habitent+.  “ ‘ Malheur à qui fait un gain mauvais pour sa maison+, afin de placer son nid sur la hauteur, pour être délivré de l’étreinte* du malheur+ ! 10  Tu as conseillé quelque chose de honteux à ta maison, le retranchement de peuples nombreux+ ; et ton âme pèche+. 11  Car du mur une pierre criera d’un ton plaintif et de la charpente lui répondra une poutre*+. 12  “ ‘ Malheur à qui bâtit une ville en versant le sang* et qui a solidement établi une cité par l’injustice+ ! 13  Voyez ! N’est-​ce pas de par Jéhovah des armées* que des peuples peineront uniquement pour le feu et que des communautés nationales s’épuiseront tout simplement pour rien+ ? 14  Car la terre sera remplie de la connaissance de la gloire de Jéhovah* comme les eaux recouvrent [la] mer+. 15  “ ‘ Malheur à qui fait boire quelque chose à ses compagnons, en [y] attachant ta fureur* et ta colère, pour [les] enivrer+, afin de regarder leurs parties honteuses+ ! 16  Oui, tu seras gorgé de déshonneur au lieu de gloire+. Bois, toi aussi+, et sois considéré comme incirconcis+. La coupe de la droite de Jéhovah* retournera vers toi+, et il y aura de l’ignominie sur ta gloire ; 17  car la violence [faite] au Liban+, c’est ce qui te couvrira, ainsi que la rapacité [exercée] sur [les] bêtes, ce qui les terrifie, à cause du sang humain* versé et de la violence [faite] à [la] terre+, à la ville et à tous ceux qui y habitent+. 18  À quoi a servi une image sculptée+, lorsque l’a sculptée celui qui lui donne forme, une statue en métal fondu, et un instructeur dans le mensonge+ ? — lorsque celui qui lui a donné forme* a eu confiance en elle+, au point de faire des dieux sans valeur* qui sont muets+ ? 19  “ ‘ Malheur à qui dit au bois : “ Oh ! réveille-​toi ! ” — à la pierre silencieuse : “ Oh ! éveille-​toi ! Elle, elle enseignera+ ” ! Voyez ! Elle est recouverte d’or et d’argent+, et il n’y a pas un souffle* au milieu d’elle+. 20  Mais Jéhovah* est dans son saint temple*+. Silence devant lui, toute la terre+ ! ’ ”

Notes

“ rempart ”. Héb. : matsôr ; gr. : pétran, et syr. : kiʼ-phaʼ, “ rocher ” ; lat. : munitionem, “ fortification ”.
Ou : “ ce qu’il me dira ”.
Lit. : “ puisse courir ”.
“ elle est une révélation pour la fin ”, en corrigeant légèrement le texte.
“ Son âme ”. Héb. : naphshô ; lat. : anima. Voir App. 4A.
“ Si quelqu’un recule, mon âme [gr. : psukhê] ne prend pas plaisir en lui ”, LXX.
“ comme le shéol ”. Héb. : kishʼôl ; gr. : haïdês ; syr. : shioul ; lat. : infernus. Voir App. 4B.
C.-à-d. : “ de l’homme tiré du sol ”. Héb. : ʼadham, sing., mais au sens collectif.
“ sang (...) versé ”. Lit. : “ des sangs ”.
Lit. : “ de la paume ”. Héb. : mikkaph.
P.-ê. : “ le stucage ”.
Lit. : “ les sangs ”.
“ Jéhovah des armées ”, MTVg ; LXX : “ Jéhovah Tout-Puissant ”.
Voir App. 1C § 2.
“ en [y] attachant ta fureur ”. Héb. : מספ]ח[ חמתך ; en omettant ח p.-ê. dû à une dittographie : “ du bol [ou calice] de ta fureur ”.
Voir App. 1C § 2.
Ou : “ de l’homme tiré du sol ”. Héb. : ʼadham.
“ celui qui lui a donné forme ”. Lit. : “ le formateur de sa forme ”.
Ou : “ dieux inutiles ”. Héb. : ʼèlilim ; LXX : “ idoles ”.
“ souffle ”. Héb. : rouaḥ ; gr. : pneuma ; lat. : spiritus.
Voir App. 1C § 2.
Ou : “ dans le temple de sa sainteté ”. Héb. : behékhal qodhshô ; gr. : naôï hagiôï. Voir Mt 23:16, note.