Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Exode 22​:​1-31

22  “ Si un homme vole un taureau ou un mouton, si vraiment il l’abat ou le vend, il compensera par cinq [têtes] de gros bétail pour le taureau et par quatre de petit bétail pour le mouton*+.  (“ Si un voleur+ est surpris en flagrant délit d’effraction+, si vraiment il est frappé et meurt, on ne sera pas coupable de meurtre* sur sa personne+.  Si le soleil était levé sur lui, on sera coupable de meurtre sur sa personne.) “ Il doit absolument donner la compensation. S’il n’a rien, alors il devra être vendu pour les choses qu’il a volées+.  Si ce qui a été volé est réellement retrouvé en sa main, vivant — du taureau à l’âne et au mouton —, il compensera au double.  “ Si un homme fait brouter un champ ou une vigne*, si vraiment il envoie ses bêtes de somme et fait ravager un autre champ, il compensera+ avec le meilleur de son champ ou avec le meilleur de sa vigne.  “ Si un feu se propage, si vraiment il atteint des épines et que des gerbes ou des céréales sur pied ou un champ soient consumés+, celui qui a allumé l’incendie doit absolument compenser [ce qui a été brûlé].  “ Si un homme donne à son compagnon de l’argent ou des objets à garder+, et qu’on les vole dans la maison de cet homme, si le voleur est trouvé, il compensera au double+.  Si le voleur n’est pas trouvé, alors on devra faire approcher du [vrai] Dieu+ le propriétaire de la maison, pour voir s’il n’a pas mis la main sur le bien de son compagnon.  Quant à toute affaire de transgression+ concernant un taureau, un âne, un mouton, un vêtement, tout objet perdu dont il peut dire : ‘ C’est bien cela ! ’ l’affaire des deux [parties] viendra devant le [vrai] Dieu*+. Celui que Dieu* déclarera* coupable fera compensation au double à son compagnon+. 10  “ Si un homme donne à son compagnon un âne, ou un taureau, ou un mouton, ou quelque animal domestique à garder ; si vraiment [la bête] meurt ou s’estropie ou est emmenée sans que personne le voie, 11  un serment+ par Jéhovah interviendra entre les deux [parties], comme quoi [le dépositaire] n’a pas mis la main sur le bien de son compagnon+ ; le propriétaire* des [bêtes] devra l’accepter et l’autre n’aura pas à donner de compensation. 12  Mais si vraiment elles viennent à être volées de chez lui, il aura à donner la compensation à leur propriétaire*+. 13  Si vraiment [l’animal] vient à être déchiré par une bête sauvage+, il l’apportera en témoignage+. Il n’aura pas à compenser pour un animal déchiré par une bête sauvage. 14  “ Mais si quelqu’un emprunte [une bête] à son compagnon+, si vraiment elle s’estropie ou meurt, son propriétaire n’étant pas présent, il doit absolument donner la compensation+. 15  Si son propriétaire est présent, il n’aura pas à donner de compensation. Si [l’animal] est loué, cela devra rentrer dans son prix de location. 16  “ Et si un homme séduit une vierge qui n’est pas fiancée, s’il a couché avec elle+, il doit absolument l’acquérir pour femme, au prix d’achat+. 17  Si son père refuse catégoriquement de la lui donner, il paiera l’argent selon le prix d’achat fixé pour les vierges+. 18  “ Tu ne dois pas garder en vie une sorcière+. 19  “ Quiconque couche avec une bête doit absolument être mis à mort+. 20  “ Qui sacrifie à [d’autres] dieux, et non à Jéhovah seul, sera voué à la destruction*+. 21  “ Tu ne dois pas maltraiter le résident étranger* ni l’opprimer+, car vous êtes devenus des résidents étrangers au pays d’Égypte+. 22  “ Vous ne devez affliger aucune veuve, ni aucun orphelin de père+. 23  Si tu l’affliges de quelque manière, alors si jamais il vient à crier vers moi, je ne manquerai pas d’entendre sa clameur+ ; 24  oui, ma colère s’enflammera+ et, à coup sûr, je vous tuerai par l’épée, et vos femmes devront devenir veuves et vos fils orphelins de père+. 25  “ Si tu prêtes de l’argent à mon peuple, à l’affligé qui est près de toi+, tu ne dois pas devenir pour lui comme un usurier. Vous ne devez pas lui imposer d’intérêt+. 26  “ Si jamais tu viens à saisir comme gage+ le vêtement de ton compagnon, tu le lui rendras au coucher du soleil. 27  Car c’est sa seule couverture+. C’est son manteau pour sa peau. Dans quoi couchera-​t-​il ? Voici donc ce qui arrivera à coup sûr : il criera vers moi et j’entendrai bel et bien, car je suis compatissant+. 28  “ Tu ne dois pas appeler le mal sur Dieu*+, ni maudire un chef* parmi ton peuple+. 29  “ Ta production entière et le trop-plein de ton pressoir, tu ne dois pas tarder à me les donner+. Tu me donneras le premier-né de tes fils+. 30  Voici comment tu feras pour ton taureau et pour ton mouton+ : il restera sept jours avec sa mère+. Le huitième jour, tu me le donneras. 31  “ Et vous vous montrerez des hommes saints pour moi+ ; vous ne mangerez pas, dans la campagne, de la chair d’un animal déchiré par une bête sauvage+. Vous la jetterez aux chiens+.

Notes

Dans MLXX, 21:37 se termine ici.
Lit. : “ sangs ”.
“ Mais si quelqu’un fait paître ses bovins (son petit bétail) dans un champ ou une vigne ”, LXX ; Vg : “ Si quelqu’un endommage un champ ou une vigne ”.
“ le [vrai] Dieu ”. Héb. : haʼÈlohim ; Sam : “ Jéhovah ”.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÈlohim ; Sam(héb.) : haʼÈlohim ; gr. : Théou. Voir App. 1F.
“ déclarera ”. Ce vb., qui a pour sujet ʼÈlohim, est au pl. dans M, mais au sing. dans Sam.
Lit. : “ ses propriétaires ”. Héb. : beʽalaw, pl. pour exprimer le respect, mais avec un vb. au sing. ; gr. : kurios.
Lit. : “ à ses propriétaires ”. Héb. : livʽalaw, pl. pour exprimer le respect ; gr. : kuriôï ; lat. : domino.
Ou : “ sera frappé d’interdit, sera voué à Jéhovah pour l’extermination ”.
Ou : “ l’étranger de passage, l’immigré ”.
“ Dieu ”. MSam(héb.) : ʼÈlohim ; gr. : théous, “ dieux ” ; lat. : diis, “ dieux ”.
Ou : “ nasi ”.