Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

La Bible en ligne | LES SAINTES ÉCRITURES. TRADUCTION DU MONDE NOUVEAU

Daniel 6​:​1-28

6  Cela parut bon à Darius, et il établit sur le royaume cent vingt satrapes, qui devaient être sur tout le royaume+ ;  et au-dessus d’eux trois hauts fonctionnaires, dont l’un était Daniel+, pour que continuellement ces satrapes+ leur remettent le rapport et que le roi ne soit pas perdant+.  C’est alors que ce Daniel se distinguait constamment+ des hauts fonctionnaires et des satrapes, étant donné qu’un esprit* extraordinaire était en lui+ ; et le roi avait l’intention de l’élever au-dessus de tout le royaume.  À cette époque-​là les hauts fonctionnaires et les satrapes cherchaient constamment à trouver un prétexte contre Daniel à propos du royaume+ ; mais ils ne purent trouver aucun prétexte ni rien de malhonnête, étant donné qu’il était digne de confiance et qu’aucune négligence ni rien de malhonnête ne fut trouvé en lui+.5   Aussi ces hommes robustes disaient-​ils : “ Nous ne trouverons dans ce Daniel aucun prétexte, si ce n’est qu’il nous faut en trouver un contre lui dans la loi de son Dieu*+. ”  Alors ces hauts fonctionnaires et satrapes entrèrent en foule chez le roi+, et voici ce qu’ils lui disaient : “ Ô Darius le roi, vis pour des temps indéfinis+.  Tous les hauts fonctionnaires du royaume, les préfets et les satrapes, les hauts fonctionnaires royaux et les gouverneurs ont tenu conseil ensemble pour établir une ordonnance royale+ et mettre en vigueur une interdiction : Quiconque, dans l’espace de trente jours, fait une requête à quelque dieu ou homme*, si ce n’est à toi, ô roi, doit être jeté dans la fosse aux lions+.  Maintenant, ô roi, puisses-​tu établir l’ordonnance et signer l’écrit+, afin qu’il ne soit pas changé, selon la loi des Mèdes et des Perses+, laquelle n’est pas abrogée+. ”  Ainsi le roi Darius signa l’écrit et l’interdiction+. 10  Mais Daniel, dès qu’il sut que l’écrit avait été signé, entra dans sa maison, et, les fenêtres dans sa chambre haute étant ouvertes pour lui dans la direction de Jérusalem+, oui trois fois par jour+ il s’agenouillait sur ses genoux, priait+ et louait devant son Dieu*+, comme il l’avait fait auparavant, régulièrement+. 11  À ce moment-​là ces hommes robustes entrèrent en foule et trouvèrent Daniel faisant requête et implorant la faveur devant son Dieu+. 12  C’est alors qu’ils s’approchèrent, et ils disaient devant le roi à propos de l’interdiction du roi : “ N’as-​tu pas signé une interdiction selon laquelle tout homme qui, dans l’espace de trente jours, adresse une requête à quelque dieu ou homme, si ce n’est à toi, ô roi, doit être jeté dans la fosse aux lions+ ? ” Le roi répondait et disait : “ La chose est bien établie selon la loi des Mèdes et des Perses, laquelle n’est pas abrogée+. ”1  Aussitôt ils répondirent, et ils disaient devant le roi : “ Daniel+, qui est d’entre les exilés* de Juda+, n’a pas tenu compte de toi, ô roi, ni de l’interdiction que tu as signée, mais trois fois par jour il fait sa requête+. ”1  Alors le roi, dès qu’il entendit la parole, cela lui déplut beaucoup+, et il fixa [sa] pensée sur Daniel afin de le sauver+ ; jusqu’au coucher du soleil il s’efforça sans relâche de le délivrer.1  Finalement ces hommes robustes entrèrent en foule chez le roi, et ils disaient au roi : “ Note, ô roi, que c’est la loi des Mèdes et des Perses que toute interdiction+ ou ordonnance que le roi établit lui-​même ne peut être changée+. ” 16  Alors le roi donna [l’]ordre* ; on amena Daniel et on le jeta dans la fosse aux lions+. Le roi répondait et disait à Daniel : “ Ton Dieu* que tu sers avec constance, il te sauvera lui-​même+. ”1  Une pierre fut apportée et placée sur l’ouverture de la fosse ; le roi la scella de son anneau sigillaire et de l’anneau sigillaire de ses grands, pour que rien ne soit changé à l’égard de Daniel+. 18  À ce moment-​là le roi s’en alla dans son palais et passa la nuit en jeûnant+ ; on n’introduisit pas d’instruments de musique* devant lui, et son sommeil s’enfuit loin de lui+.1  Finalement, dès l’aurore, le roi se leva, au point du jour, et en toute hâte il alla directement à la fosse aux lions.2  Et comme il approchait de la fosse, il cria vers Daniel d’une voix triste. Le roi prenait la parole et disait à Daniel : “ Ô Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu*, que tu sers avec constance+, a-​t-​il pu te sauver des lions+ ? ”21   Aussitôt Daniel parla avec le roi : “ Ô roi, vis pour des temps indéfinis.22   Mon Dieu+ a envoyé son ange+ et a fermé la gueule des lions+, et ils ne m’ont pas supprimé, étant donné que devant lui l’innocence s’est trouvée en moi+ ; et devant toi non plus, ô roi, je n’ai pas commis d’acte malfaisant+. ” 23  C’est alors que le roi se réjouit grandement+, et il ordonna de tirer Daniel hors de la fosse. Daniel fut tiré de la fosse, et on ne trouva sur lui aucune blessure, parce qu’il avait eu confiance en son Dieu+. 24  Et le roi donna [l’]ordre ; on amena ces hommes robustes qui avaient accusé* Daniel+ et on les jeta dans la fosse aux lions, eux+, leurs fils et leurs femmes+ ; ils n’avaient pas atteint le fond de la fosse que les lions s’étaient rendus maîtres d’eux, et ils broyèrent tous leurs os+. 25  C’est alors que Darius* le roi écrivit à tous les peuples, communautés nationales et langues qui habitent dans toute la terre+ : “ Que votre paix grandisse beaucoup+ ! 26  De devant moi ordre a été donné+ : dans tout domaine de mon royaume, on doit trembler et craindre devant le Dieu de Daniel+. Car il est le Dieu vivant et [un Dieu] qui subsiste pour des temps indéfinis+ ; son royaume+ est un [royaume] qui ne sera jamais supprimé+, et sa domination* est pour toujours*+. 27  Il sauve et il délivre+, il accomplit des signes et des prodiges dans les cieux+ et sur la terre+, car il a sauvé Daniel de la patte des lions. ” 28  Et quant à ce Daniel, il prospéra dans le royaume de Darius*+ et dans le royaume de Cyrus* le Perse+.

Notes

“ esprit ”. Aram. : rouaḥ ; LXXBagster(gr.) : pneuma ; lat. : spiritus.
“ son Dieu ”. Aram. : ʼÈlahéh ; lat. : Dei sui.
“ dieu ou homme ”. Aram. : ʼèlah ʼènash ; lat. : deo et homine.
“ son Dieu ”. Aram. : ʼÈlahéh.
Voir 2:25, note.
Lit. : “ dit ”.
“ Ton Dieu ”. Aram. : ʼÈlahakh ; LXXBagster(gr.) : Théos ; lat. : Deus.
Ou : “ de danseuses ” ; ou encore : “ de concubines ”.
Voir v. 6:16, note “ Dieu ”.
Ou : “ calomnié ”. Lit. : “ avaient mangé les morceaux [de chair qu’ils avaient arrachés du corps] de ”.
Voir 5:31, note “ Darius ”.
Ou : “ et sa souveraineté ”. Aram. : wesholtanéh. Cf. Ps 103:22, note.
Lit. : “ jusqu’à la fin ”.
Voir 5:31, note “ Darius ”.
Voir 1:21, note.