Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Jérémie 6​:​1-30

6  Mettez-​vous à l’abri, ô fils de Benjamin, hors du sein de Jérusalem ; et à Teqoa+ sonnez du cor*+. Sur Beth-Hakkérem+ dressez un signal de feu ; car le malheur a regardé depuis le nord, oui un grand écroulement+.  Vraiment, la fille de Sion ressemblait à une femme jolie et raffinée+.  Vers elle sont alors arrivés les bergers et leurs troupeaux. Contre elle ils ont dressé [leurs] tentes tout autour+. Ils ont brouté chacun sa part+.  Contre elle ils ont sanctifié la guerre+ : “ Levez-​vous, et montons en plein midi+ ! ” “ Malheur à nous, car le jour a décliné, car les ombres du soir s’allongent ! ”  “ Levez-​vous, montons pendant la nuit et supprimons ses tours d’habitation+. ”  Car voici ce qu’a dit Jéhovah des armées : “ Coupez du bois*+, contre Jérusalem élevez un rempart de siège+. C’est la ville à qui il faut faire rendre des comptes+. Elle n’est qu’oppression en son sein+.  Comme une citerne maintient fraîches ses eaux, ainsi elle a maintenu fraîche sa méchanceté. En elle on entend violence et pillage+ ; maladie et plaie sont devant ma face constamment.  Laisse-​toi corriger+, ô Jérusalem, de peur que mon âme ne se détourne de toi avec dégoût+ ; de peur que je ne te mette comme une solitude désolée, un pays non habité+. ”  Voici ce qu’a dit Jéhovah des armées : “ À coup sûr, on grappillera comme une vigne+ le reste d’Israël. Ramène ta main comme un vendangeur sur les vrilles de la vigne. ” 10  “ À qui parlerai-​je et qui avertirai-​je, pour qu’ils entendent ? Voyez ! Leur oreille est incirconcise, de sorte qu’ils ne peuvent faire attention+. Voyez ! La parole même de Jéhovah est devenue pour eux un opprobre+, ils ne peuvent y* prendre plaisir+. 11  Et je suis devenu plein de la fureur de Jéhovah. Je me suis lassé de [la] contenir+. ” “ Déverse[-​la] sur l’enfant dans la rue+ et en même temps sur le groupe intime des jeunes gens ; car ils seront aussi capturés, l’homme* avec sa femme*, le vieillard avec celui qui est plein de jours+. 12  Oui, leurs maisons seront livrées à d’autres — en possession — les champs et les femmes en même temps+. Car je tendrai ma main contre les habitants du pays ”, c’est là ce que déclare Jéhovah+. 13  “ Car du plus petit d’entre eux jusqu’au plus grand d’entre eux, tous se font un gain injuste+ ; et du prophète jusqu’au prêtre, chacun agit avec déloyauté+. 14  Et ils essaient de guérir l’effondrement* de mon peuple à la légère*+, en disant : ‘ Il y a la paix ! Il y a la paix* ! ’ alors qu’il n’y a pas de paix+. 15  Ont-​ils eu honte d’avoir commis une chose détestable+ ? D’abord, ils n’ont vraiment pas honte ; et puis ils n’ont jamais su ce que c’est que de se sentir humilié+. C’est pourquoi ils tomberont parmi ceux qui tombent+ ; au temps où il me faudra leur faire rendre des comptes, ils trébucheront ”, a dit Jéhovah. 16  Voici ce qu’a dit Jéhovah : “ Arrêtez-​vous sur les chemins et voyez, et renseignez-​vous sur les routes d’autrefois : Où donc est le bon chemin+ ? Marchez-​y+ et trouvez la tranquillité pour vos âmes+. ” Mais ils disaient : “ Nous n’[y] marcherons pas+. ” 17  “ Et j’ai suscité sur vous* des guetteurs+ : ‘ Faites attention au son du cor+ ! ’ ” Mais ils disaient : “ Nous n’allons pas faire attention+. ” 18  “ C’est pourquoi entendez, ô nations, et sache, ô assemblée, ce qui aura lieu chez eux. 19  Écoute, ô terre ! Voici que je fais venir un malheur sur ce peuple+, le fruit de ses pensées+, car ils n’ont pas fait attention à mes paroles ; et ma loi — ils la rejetaient, elle aussi+. ” 20  “ Que m’importe que tu fasses venir de Sheba de l’oliban+ et du pays lointain de la bonne canne* ? Vos holocaustes ne procurent aucun plaisir+, et vos sacrifices ne m’ont pas été agréables+. ” 21  C’est pourquoi voici ce qu’a dit Jéhovah : “ Voici que je mets pour ce peuple des obstacles qui font trébucher+ et sur eux ils trébucheront bel et bien, pères et fils ensemble ; le voisin et son compagnon — ils périront+. ” 22  Voici ce qu’a dit Jéhovah : “ Voyez ! Un peuple arrive du pays du nord, et une grande nation s’éveillera des parties les plus reculées de la terre+. 23  Ils saisiront l’arc et le javelot+. Il* est cruel, et ils n’auront pas de pitié. Leur voix résonnera comme la mer+, et ils seront montés sur des chevaux+. Il est rangé en bataille, comme un homme de guerre, contre toi, ô fille de Sion+ ! ” 24  Nous en* avons entendu la rumeur. Nos mains sont retombées+. L’angoisse nous a saisis, des douleurs comme celles d’une femme qui accouche+. 25  Ne sortez pas* dans la campagne, et ne marchez pas sur le chemin ; car il y a l’épée qui appartient à l’ennemi ; c’est la frayeur de toutes parts+. 26  Ô fille de mon peuple, ceins-​toi d’une toile de sac+ et roule-​toi dans la cendre+. Fais que ton deuil soit [un deuil] de [fils] unique, les lamentations de l’amertume+ ; car soudain le pillard viendra sur nous+. 27  “ J’ai fait de toi* un essayeur de métaux parmi mon peuple, quelqu’un qui scrute bien* ; tu feras attention et tu devras examiner* leur voie+. 28  Eux tous sont des hommes extrêmement obstinés*+, qui circulent en calomniateurs+ — du cuivre et du fer. Eux tous sont funestes+. 29  Le soufflet+ a été brûlé*. De leur feu [sort] du plomb+. On a continué d’affiner à fond, tout simplement pour rien, et les mauvais n’ont pas été séparés+. 30  Argent de rebut, oui c’est ainsi qu’on les appellera+, car Jéhovah les a mis au rebut+. ”

Notes

Ou : “ shophar ”.
“ du bois ”, MT ; LXXSyVg : “ ses arbres ”.
Masc. sing. en héb., se rapporte à “ parole même ”, masc. sing. en héb.
Ou : “ le mari ”. Héb. : ʼish.
“ femme ”. Héb. : ʼishshah.
Ou : “ la fracture ”.
Ou : “ superficiellement ”.
Ou : “ disant : ‘ Paix parfaite ! ’ ” Lit. : “ disant : ‘ Paix ! Paix ! ’ ” Voir Is 26:3, note “ constante ”.
“ vous ”, MTLXXSyVg ; deux mss héb. : “ eux ”.
Ou : “ la canne odorante ”.
“ Il ”, c.-à-d. le “ peuple ” ou la “ nation ”, masc. en héb.
“ en ”, se rapporte à “ peuple ” ou à “ nation ”.
“ Ne sortez pas ”, fém. en héb. ; on s’adresse à la “ fille ” de Sion au v. 6:23.
“ toi ”, masc. en héb.
“ quelqu’un qui scrute bien ” (comme un vendangeur), en modifiant la vocalisation ; M : “ comme une place forte ”.
Ou : “ éprouver ”.
Lit. : “ les sombres des obstinés ”.
“ a été brûlé ”, en faisant dériver le vb. héb. d’une certaine racine ; d’après une autre racine : “ a soufflé (violemment) ”.