Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Jérémie 4​:​1-31

4  “ Si tu veux revenir, ô Israël ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ tu peux revenir à moi+. Et si tu ôtes tes choses immondes à cause de moi*+, alors tu ne marcheras pas comme un fugitif.  Et [si] vraiment tu jures+ : ‘ Aussi vrai que Jéhovah est vivant avec vérité+, avec équité et avec justice+ ! ’ alors en lui* se béniront bel et bien les nations, et en lui elles se glorifieront+. ”  Car voici ce que Jéhovah a dit aux hommes* de Juda et à Jérusalem : “ Labourez pour vous une terre arable, et ne continuez pas à semer parmi* les épines+.  Faites-​vous circoncire pour Jéhovah, et ôtez les prépuces de vos cœurs+, hommes* de Juda et habitants de Jérusalem ; de peur que ma fureur ne sorte comme un feu et ne brûle vraiment sans personne pour [l’]éteindre, à cause de la méchanceté de vos manières d’agir+. ”  Annoncez[-​le] en Juda, et publiez[-​le] dans Jérusalem+, et dites[-​le], et sonnez du cor* à travers le pays+. Criez à pleine voix* et dites : “ Rassemblez-​vous, et entrons dans les villes fortifiées+.  Levez un signal vers Sion. Cherchez un abri. Ne vous arrêtez pas. ” Car c’est un malheur que je fais venir du nord+, oui un grand écroulement.  Il est monté comme un lion [qui sort] de son fourré+, et le ravageur des nations est parti+ ; il est sorti de son lieu pour faire de ton pays un objet de stupéfaction. Tes villes tomberont en ruines, de sorte qu’il n’y aura pas d’habitant+.  À cause de cela ceignez-​vous de toiles de sac+. Frappez-​vous la poitrine et hurlez+, car elle ne s’en est pas retournée de [dessus] nous, l’ardente colère de Jéhovah+.  “ Oui, il arrivera, en ce jour-​là ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ que le cœur du roi périra+, ainsi que le cœur des princes ; oui, les prêtres seront frappés de stupeur, et les prophètes seront stupéfaits+. ” 10  Je dis alors : “ Hélas ! ô Souverain Seigneur Jéhovah ! Vraiment tu as bien trompé ce peuple+ et Jérusalem, en disant : ‘ Vous aurez la paix+ ’ — et l’épée a atteint jusqu’à l’âme*. ” 11  En ce temps-​là, on dira à ce peuple et à Jérusalem : “ Il y a un vent torride des sentiers battus à travers le désert+ [qui est sur] le chemin de la fille de mon peuple+ ; ce n’est pas pour vanner ni pour purifier. 12  Le plein vent vient de ceux-ci jusqu’à moi. Maintenant je vais, moi aussi, prononcer les jugements contre eux+. 13  Voyez ! Il montera comme des nuages de pluie, et ses chars sont comme un ouragan+. Ses chevaux sont plus rapides que des aigles*+. Malheur à nous, car nous avons été pillés ! 14  Lave ton cœur du mal, ô Jérusalem, afin que tu sois sauvée+. Jusqu’à quand logeront-​elles chez toi, tes pensées erronées+ ? 15  Car une voix annonce depuis Dân+ et publie quelque chose de malfaisant depuis la région montagneuse d’Éphraïm+. 16  Faites[-​en] mention, oui aux nations. Publiez[-​le] contre Jérusalem. ” “ Des observateurs arrivent d’un pays lointain+, et ils feront retentir leur voix contre les villes de Juda. 17  Comme des gardes de la campagne, ils sont contre elle de tous côtés+, parce qu’elle s’est rebellée contre moi+ ”, c’est là ce que déclare Jéhovah. 18  “ Ta conduite et tes manières d’agir — celles-ci te seront rendues*+. C’est là le malheur [qui est] sur toi, car il est amer ; parce qu’il a atteint jusqu’à ton cœur. ” 19  Ah ! mes intestins, mes intestins ! Je suis en de violentes douleurs dans les parois de mon cœur+. Mon cœur s’agite en moi+. Je ne peux pas garder le silence, car mon âme a entendu le son du cor, le signal d’alarme de la guerre+. 20  Écroulement sur écroulement, voilà ce qu’on a crié, car tout le pays a été pillé+. Soudain mes tentes ont été pillées+, en un instant mes toiles. 21  Jusqu’à quand verrai-​je le signal, entendrai-​je le son du cor+ ? 22  C’est que mon peuple est sot+. Ils n’ont pas fait attention à moi+. Ce sont des fils sans sagesse ; ce ne sont pas des gens qui ont de l’intelligence+. Ils sont sages pour faire le mal, mais pour [ce qui est de] faire le bien, vraiment ils n’ont pas de connaissance+. 23  J’ai regardé le pays*, et, voyez : [il était] vide et désert+ ; vers les cieux, et leur lumière n’était plus+. 24  J’ai regardé les montagnes, et, voyez : elles tremblaient, et toutes les collines étaient secouées+. 25  J’ai regardé, et, voyez : il n’y avait pas un homme tiré du sol*, et toutes les créatures volantes des cieux avaient fui+. 26  J’ai regardé, et, voyez : le verger était un désert, et toutes ses villes avaient été démolies+. C’était à cause de Jéhovah, à cause de son ardente colère. 27  Car voici ce qu’a dit Jéhovah : “ Une solitude désolée, voilà ce que deviendra tout le pays+, et ne procéderai-​je pas à une extermination*+ ? 28  À cause de cela le pays sera en deuil+ et les cieux, là-haut, s’assombriront à coup sûr+. C’est parce que j’ai parlé, que j’ai réfléchi, et je n’ai pas eu de regret, et je n’en reviendrai pas+. 29  Au bruit des cavaliers et des tireurs à l’arc, toute la ville fuit+. Ils sont entrés dans les fourrés, et ils sont montés dans les rochers*+. Toutes les villes sont abandonnées, et aucun homme* n’y habite. ” 30  Maintenant que tu* es pillée, que vas-​tu faire, étant donné que tu t’habillais d’écarlate, étant donné que tu te parais d’ornements en or, étant donné que tu agrandissais tes yeux avec du fard noir+ ? C’est en vain que tu te faisais belle+. Ils t’ont rejetée, ceux qui éprouvaient du désir pour [toi] ; ils cherchent ton âme, sans relâche+. 31  Car j’ai entendu une voix comme celle d’une femme malade*, l’angoisse comme celle d’une femme mettant au monde son premier enfant+, la voix de la fille de Sion qui continue à suffoquer. Sans cesse elle étend ses paumes+ : “ Ah ! malheur à moi, car mon âme est fatiguée des tueurs+ ! ”

Notes

Lit. : “ de devant moi ”.
“ lui ”. Se rapporte p.-ê. à “ Israël ”.
“ aux hommes de ”. Héb. : leʼish, sing., mais au sens collectif.
Lit. : “ vers ” ; ou : “ pour ”.
“ hommes de ”. Héb. : ʼish, sing., mais au sens collectif.
Ou : “ shophar ”.
Lit. : “ Criez, remplissez [faites-​le pleinement] ”.
“ l’âme ”. Héb. : hannaphèsh ; gr. : psukhês ; lat. : animam. Voir App. 4A.
Ou : “ vautours ”.
“ seront rendues ”. En héb. il s’agit d’un vb. à l’inf. absolu, donc atemporel et impersonnel. “ Ta conduite et tes manières d’agir t’ont fait ces choses ”, d’après TLXXSyVg et quelques mss héb.
Ou : “ la terre ”. Héb. : haʼarèts.
“ un homme tiré du sol ”. Héb. : haʼadham.
Ou : “ mais à une extermination je ne procéderai pas ”.
“ et (...) dans les rochers ”. Héb. : ouvakképhim ; gr. : pétras. Cf. Mt 16:18, note “ roc ”.
“ homme ”. Héb. : ʼish.
“ tu ”, fém. en héb. ; on s’adresse à Sion ou Jérusalem.
“ une femme qui a les douleurs de l’accouchement ”, en corrigeant légèrement le texte.